Nanztal : Drilärchu - Hornalp #ruine


Published by ChristianR , 27 June 2021, 16h40.

Region: World » Switzerland » Valais » Oberwallis
Date of the hike:26 June 2021
Hiking grading: T3+ - Difficult Mountain hike
Waypoints:
Geo-Tags: CH-VS 
Height gain: 1650 m 5412 ft.
Height loss: 1650 m 5412 ft.

Certains écrivent des livres. Certains chantent des chansons. Certains philosophent sur l'existence.

D'autres réalisent des sentiers.

C'est à grâce à cette dernière catégorie de personnes que j'ai pu entreprendre cette randonnée.

Plus particulièrement grâce à Emil Imhof, dit "Milo" (1937-2011), qui a (re)construit le sentier Drilärchu - Hornalp - Glishorn. Merci à toi, Milo.


Je laisse mon véhicule près du stand de tir de Glis et suit le chemin désormais interdit au trafic qui m'amène dans les hauts de Gamsen, au P.759. De là, un sentier monte à travers la pinède et, après le franchissement d'une barrière rocheuse, arrive à Schratt où avaient été édifiés, en 1940, les baraquement des soldats ayant oeuvré sur la route militaire de la Nanztal. Cette route aura hélas coûté la vie de quelques soldats et des plaques commémoratives ont été apposées pour nous le rappeler.

A Eschl (Esel), un sentier se détache de la route et monte progressivement à travers la Griewald. Le chemin est étonnamment large et bénéficie de nombreux aménagements qui laissent penser qu'il devait servir au passage du bétail. Néanmoins, il s'arrête vers 1500m, au niveau du Marchgrabe et cède soudainement  la place à un sentier bien plus étroit qui redescend quelque peu, puis remonte fortement à travers les pentes raides de "Im Verbranntu". Il est possible que la partie inférieure de ce chemin ait été réalisée avant la guerre, puis la décision fût prise de s'en arrêter là puisque la construction de la nouvelle route allait débuter.

La suite du sentier, bien qu'entretenu et en bon état, demande plus d'attention et de prudence. Avant d'arriver à Drilärchu, il reste quelques ravines à franchir, la plupart sont aménagées mais la dernière vient hélas de subir un récent éboulement.

A Drilärchu, vaste clairière où sommeillent quelques ruines, abrite également trois bâtiments rénovés avec soins. Un bel endroit pour ceux qui ont la chance d'en profiter.

Le nouveau sentier partant sur Hornalp est simplement signalé par un petit piquet en bois. Il n'est que rarement balisé et il est possible de s'égarer dans la première partie, mais dès 1880m, après une courte montée, il devient de plus en plus lisible. Il franchit quelques pierriers où des dalles ont été placées ingénieusement pour faciliter le passage. A un moment, sur un rocher, une plaque en marbre nous informe que l'auteur de ce travail est Emil Imhof, dit "Milo".

A 2200m, au pied du Fülhorn, me voilà à Hornalp, ancien alpage où se tenait là une douzaine de bâtiments en pierres. Un seul est encore debout. L'endroit, solitaire, permet d'embrasser du regard la plaine du Rhône, de Loèche à Brigue, mais aussi le glacier d'Aletsch, l'émetteur de Gibidum, le Bietschhorn, etc, etc.

Et à un moment, il faut bien entamer la descente. Mais j'ai décidé de faire un modeste détour à travers le gigantesque pierrier de "Ine Beiu" où j'ai cru observer la présence d'une sente sur une photo aérienne de 1943. "Sente" est un bien grand mot, mais je découvre néanmoins des passages qui ont été aménagés, balisés, çà et là, par des cairns. Pourquoi un tel cheminement à travers cet enfer de pierres, un véritable four en milieu d'après-midi ? La sente semble s'arrêter dans la région du P.2129 où se tient une formation minéralogique intéressante, une sorte de donjon naturel. C'est en tous cas le paradis des chamois et j'en observe des dizaines s'égayer de tous les côtés.

Plutôt que de revenir sur mes pas dans cet enfer, je préfère entamer de suite la descente, entre bouts de forêt et pierriers. Ce modeste "ravanage" sauvage me permet de rejoindre le sentier de Milo, puis Drilärchu. De là, je gagne la voie militaire qui tient désormais plus du chemin muletier que de la route. Les franchissements des ravins, équipés de murs en porte à faux sous lesquels il faut passer laissent rêveurs quant aux laborieux travaux qui ont dû être effectués jadis. La suite n'est qu'un simple retour sur mes pas.

Une bien belle journée ce fut !


Hike partners: ChristianR


Minimap
0Km
Click to draw, click on the last point to end drawing

Gallery


Open in a new window · Open in this window

T2
12 Aug 13
Irrwege im Nanztal · laponia41
T3
T2 F
25 Jul 20
Bike&Hike Glishorn · Pfaelzer
T2
25 Sep 12
Der lange Weg ins Nanztal · laponia41
T4

Post a comment»