COVID-19: Current situation

Arolla - Grande Dixence par le col de Riedmatten


Published by clash , 11 April 2018, 14h37.

Region: World » Switzerland » Valais » Mittelwallis
Date of the hike: 8 August 2004
Hiking grading: T3 - Difficult Mountain hike
Waypoints:
Geo-Tags: CH-VS 
Time: 7:00
Height gain: 1220 m 4002 ft.
Height loss: 1075 m 3526 ft.
Route:Arolla - Col de Riedmatten - Lac des Dix - Barrage de la Grande Dixence
Access to start point:Bus Sion-Arolla (12.382)
Access to end point:Bus Grande Dixence-Sion (12.373), fin juin à début octobre uniquement
Accommodation:Arolla, Cabane des Dix (avec un détour), Cantine de la Barmaz, Cabane des Ecoulaies
Maps:n°1326, 1346 (Swisstopo 1:25'000)

Un classique parmi les classiques! Le col de Riedmatten est célèbre d'une part parce que qu'il est l'un des seuls passages entre le Haut Val d'Hérens et le val des Dix, d'autre part parce qu'il est emprunté par la patrouille des glaciers.

La montée traditionnelle vers le col se fait sur le flanc sud-est de la montagne d'Arolla, en passant par la Remointse. Pour ma part, pour éviter un peu la foule, je suis monté par la petite combe qui longe le principal téléski d'Arolla juste au sud (c'est une piste bleue en hiver, ce qui ne se remarque pas. Toutes les pistes sont naturelles à Arolla; je n'ai constaté aucun travaux de remodellage), avant de rejoindre le sentier balisé peu après  l'arrivée du téléski.

La deuxième partie de montée commence doucement, puis la pente augmente crescendo, pour terminer en raides lacets serrés jusqu'au col de Riedmatten, magnifique passage très étroit entre deux pans de montagne. Le vue se dégage sur le val des Dix et la longue langue du glacier de Cheillon, avec la cabane des Dix au fond. Le Mont-Blanc de Cheillon surplombe le fond de la vallée. La descente direction val des Dix est encore plus raide et impressionnante! Le terrain étant un peu mouillé, c'était même assez délicat.

Les connaisseurs savent, bien entendu, qu'il existe un deuxième passage tout proche du col de Riedmatten, le Pas de Chèvres, moins raide (et légèrement plus bas) que le col de Riedmatten côté Arolla, mais qui nécessite le franchissement d'une barre rocheuse côté val des Dix au moyen d'échelles. Pas mal de gens font d'ailleurs le circuit Arolla-Riedmatten-Chevres-Arolla.

Une fois la partie raide descendue, on débouche dans un vaste pierrier qui borde la langue à moitié recouverte de roches du glacier de Cheillon. Là, le balisage change beaucoup d'année en année en fonction du recul du glacier. Un embranchement indiqué permet de rejoindre la cabane des Dix en traversant la langue glacière. Pour ma part, je suis resté sur l'itinéraire qui reste en rive droite et longe la vallée en direction du lac des Dix en tardant à perdre de l'altitude. Ce n'est qu'aux abords du lac qu'il commence à descendre franchement, avant de passer sur la nouvelle passerelle qui franchit le torrent provenant du glacier de Cheillon à 2400m d'altitude (en 2004. Depuis, l'itinéraire a changé une nouvelle fois et le franchissement du torrent se fait encore plus en amont, à 2600 m environ).

Au moment où le sentier commence à descendre franchement pour se diriger vers la nouvelle passerelle, j'ai choisi de suivre l'ancien sentier qui rejoint la rive droite du lac (il se sépare en deux branches). Toutes deux mènent à l'ancienne passerelle de Cheillon ou Giétret, très impressionnante car lancée sur le lac à l'endroit où le torrent s'y jette. Il faut remonter jusqu'à l'an 2000 sur la carte pour la voir représentée. Elle faisait plus de 100m de long pour une hauteur de survol d'environ 40 m (plus encore en début d'été quand le niveau du lac est bas). Elle a malheureusement été démolie, ce que j'ai découvert en arrivant sur place, car on ne la voit pas depuis la bifurcation. Mais ce détour d'une heure environ n'a pas été inutile, car il m'a permis de tomber pour la première fois sur des Edelweiss et sur des marmottes en grand nombre, étonnés de voir encore un randonneur sur cette branche désormais en cul-de-sac (pas de sentier sur la rive droite du lac).

En guise de dessert, il reste à longer tout le lac des Dix sur un chemin caillouteux jusqu'au barrage de la Grande Dixence, ce qui prend quand-même pas loin de deux heures! A priori un peu rébarbative, la balade se laisse apprécier avec la lumière de la fin de journée (et la musique que j'avais dans les oreilles, chose que je ne fais d'habitude jamais en rando).

Sans surprise, beaucoup de monde sur le parcours, ce qui n'a rien d'étonnant un dimanche du mois d'août sur un itinéraire aussi classique. Et comme d'habitude, il suffit de s'éloigner un peu des sentiers balisés pour se retrouver complètement seul. Peu d'animaux sur le parcours... car toutes les marmottes attendaient sur le fameux sentier en cul-de-sac vers l'ancienne passerelle!


Hike partners: clash


Minimap
0Km
Click to draw, click on the last point to end drawing

Geodata
 39670.kml Arolla - Dixence

T4- F
T2
PD I
T2
T3+ III

Post a comment»