La Pierre Avoi en traversée


Published by genepi , 13 September 2018, 18h05.

Region: World » Switzerland » Valais » Mittelwallis
Date of the hike:20 July 2018
Hiking grading: T4 - High-level Alpine hike
Waypoints:
Geo-Tags: CH-VS 
Time: 6:00
Height gain: 600 m 1968 ft.
Height loss: 1800 m 5904 ft.

Cela faisait depuis très longtemps que je lorgnais du côté de la Pierre Avoi. En effet, lorsque l'on se rend de Martigny à Sion, on ne voit qu'elle. Je craignais cependant que du côté de Verbier le paysage soit par trop gâché. J'ai été disons, agréablement surpris. Même si Verbier est devenu une ville, il y a quand même une certaine unité dans la construction. Pas comme à Montana-Crans.
De plus, le point de départ de la randonnée (ainsi que l'arrivée) peut être accédé facilement avec les transports publics: depuis Martigny, on a des trains qui vont directement au Châble, sans changement supplémentaire. La gare terminus du Châble se trouve juste à côté du départ des cabines montant à Verbier. La gare d'arrivée à Verbie fait en même temps office de station de départ pour les cabines montant à la Croix de Ruinettes. Il suffit de changer de cabine.

Depuis Ruinettes, je suis descendu pour suivre un bout du Bisse du Levron. Ce bisse est bien agréable et beau (du moins pour la partie que j'ai suivie).

Aux Planards, j'ai quitté le tracé du Bisse pour monter en direction du Col de la Marlene. J'ai pour cela suivi un bout de la route. Pas très agréable, mais SuisseMobile indique qu'il s'agit d'un bout d'itinéraire. On passe sous le télécabine de Savoleyre avant de continuer à monter pour passer au-dessus de la Tournelle et rejoindre le Col de la Marlene.

Depuis le Col, le sentier monte assez raide au début pour traverser pratiquement horizontalement à travers des paravalanches (pas très agréable... on risque parfois de s'encoubler dans les ancrages des haubans). On arrive ainsi à un autre petit col juste en-dessous du sommet de la Pierre Avoi.

La montée à la Pierre Avoi est sans grande difficulté. Il faut certes s'aider des mains (d'où le T4), mais on a pour cela des chaînes à disposition. De plus, c'est très court... donc un T4 peu soutenu. L'effort en vaut la peine, car la Pierre Avoi est un vrai sommet bien isolé. On a donc une vue incomparable sur le Valais Central et la région de la Forclaz.

Pour la descente, j'avais choisi de gagner Etiez à pied. C'est une belle descente... on traverse d'abord la zone de rochers sous la Pierre Avoi avant de gagner les pâturages où l'on rencontre les petite vaches de la race d'Hérens. En dessous des pâturages, on pénètre en forêt et on ne la quittera plus avant Cries. Dans la descente, il vaut encore la peine d'aller voir le Saut du Bisse. En effet, au bout du Bisse du Levron, on laisse couler l'eau en cascade haute de plusieurs dizaines de mètres, afin d'alimenter le Merdenson.

La chose désagréable est que le sentier de descente est manifestement souvent utilisé pour des descentes en VTT. Bien que je n'en ai pas croisé (ou plutôt que je me sois fait dépassé par un), la descente en VTT remue le sol du sentier ce qui rend ce dernier extrêmement poussiéreux et parfois glissant, car les petits cailloux sont arrachés au sol et produisent un genre de "roulement à bille". De plus, le tracé d'un sentier piéton ne convient souvent pas aux VTT. Du coup, ils coupent les virages trop serrés ce qui fait qu'à force, on a de la peine à pouvoir suivre le vrai sentier piéton.

A partir de Cries, cela devient moins pentu et il suffit alors de traverser Vollèges pour atteindre la halte du train.

Hike partners: genepi


Minimap
0Km
Click to draw, click on the last point to end drawing

Gallery


Slideshow Open in a new window · Open in this window


Post a comment»