Gasteräspitz 2821m


Publiziert von Cassenoix , 4. September 2008 um 15:02.

Region: Welt » Schweiz » Bern » Frutigland
Tour Datum: 2 September 2008
Wandern Schwierigkeit: T6 - schwieriges Alpinwandern
Wegpunkte:
Geo-Tags: CH-BE 
Zeitbedarf: 10:00
Aufstieg: 2200 m
Abstieg: 1900 m
Strecke:Sunnbüel (Kandersteg)-Waldhaus (Gasterntal)-Balmhornhütte-Wildelsigengrat-Gasteräspitz-Schönbüel-Römerweg-Lötschegletscher-Selden (18km)
Zufahrt zum Ausgangspunkt:Train jusqu'à Kandersteg, bus jusqu'à la station inférieure de Sunnbüel (ou ligne de bus pour Selden, arrêt hôtel Waldhaus)
Zufahrt zum Ankunftspunkt:Bus à Selden pour Kandersteg
Unterkunftmöglichkeiten:Balmhornhütte, Cabanne du Lötschepass, Auberge à Selden
Kartennummer:Gemmi 1267, Lötschental 1268

Cette magnifique randonnée, effectuée dans des conditions météo parfaites, m'a conduit de la Gasterntal à son sommet balcon, la Gasteräspitz. Ce sommet est décrit dans plusieurs guides, dont "Berner Hausberge" (AT Verlag, Fredy Joss) alors que le point 2821.7 situé le long de la Wildelsigengrat ne porte aucun nom sur la carte officielle au 1:25'000. Apparemment ce joli promontoire qui domine la Gasterntal n'a été nommé que récemment (2004).

L'accès au sommet ne comporte aucune difficulté et est accessible à n'importe quel randonneur au pied sûr. Comme la dénivellation à surmonter est importante, on peut passer la nuit à la Balmhornhütte si souhaité. La montée à la Balmhornhütte est très intéressante: le sentier est parfois exposé mais parfaitement entretenu et équipé de câbles aux endroits-clé.

A partir de la Balmhornhütte, on quitte le balisage officiel. Par bonne visibilité, impossible toutefois de se perdre (traces bien visibles et cairns). Le sentier rejoint la Wildelsigengrat à travers prairies et rocailles, avec toujours l'imposant Balmhorngletscher en toile de fond. A mesure que l'on prend de l'altitude, la vue se fait de plus en plus impressionnante : Doldenhorn et Blümlisalp vus "de derrière", Kanderfirn, Eiger Mönch Jungfrau, Hockenhorn, Lötschepass et Alpes valaisannes.

Si on redescend par le même chemin, la balade peut être classée T3+. Par contre, si on choisit comme je l'ai fait de rejoindre le chemin du Lötschepass en empruntant la descente Est de la Wildelsigengrat, alors mieux vaut avoir les nerfs solides et ne se lancer que par conditions sèches et excellente visibilité. Du point 2729, un balisage rouge indique "Gastern". La voie est équipée de deux cordes fixes mais entre-deux il y a des passages délicats où il est important de repérer les marques rouges (pas très visibles) afin de ne pas se fourvoyer dans des lieux encore plus inhospitaliers...  Il est impossible de ne pas déclencher de chutes de pierres, d'où la nécessité d'emporter (et de porter!) un casque. Après une bonne heure de concentration, on rejoint des pentes herbeuses, d'où l'on distingue le sentier très couru du Lötschepass.

Compte tenu de la nature du terrain (extrêmement raide et instable) et de la longueur de la descente (600m), je classerais cet itinéraire T6 plutôt que T5 comme indiqué dans les topos ("Autour des Alpes bernoises", CAS). Un très bon sens de l'orientation est d'ailleurs indispensable. Quant à utiliser un équipement Via Ferrata comme conseillé dans certains topos, je ne sais si c'est vraiment recommandable car les parties sans cordes fixes ne pourront quand même pas être assurées.

On rejoint donc le chemin très fréquenté (même en semaine au mois de septembre!!!) du Lötschepass (environ à l'altitude de 2150m, peu en-dessus de Schönbüel), d'où on peut soit gagner le col soit descendre à Selden.

Depuis Schönbüel, j'ai eu envie de découvrir le "Römerweg" ou ancien chemin datant de la fin du Moyen-âge. Celui-ci, balisé en bleu/blanc et équipé de câbles et échelle, est beaucoup moins fréquenté que le chemin normal qui traverse le glacier. En plus, il offre une perspective intéressante et me permet d'admirer en face-à-face la Gasteräspitz et la voie empruntée pour en descendre.

A l'altitude de 2470m, le Römerweg rejoint le chemin normal que j'emprunte à la descente, me permettant de regagner Selden en deux petites heures.





Tourengänger: Cassenoix

Galerie


Slideshow In einem neuen Fenster öffnen · Im gleichen Fenster öffnen


Kommentar hinzufügen»