Haute Route d'Eté - Chamonix/Zermatt


Publiziert von gurgeh , 5. August 2012 um 22:10.

Region: Welt » Schweiz » Wallis » Mittelwallis
Tour Datum:28 Juli 2012
Wandern Schwierigkeit: T4+ - Alpinwandern
Hochtouren Schwierigkeit: WS
Wegpunkte:
Geo-Tags: CH-VS   I   F 
Zeitbedarf: 7 Tage
Aufstieg: 4550 m
Abstieg: 4700 m
Zufahrt zum Ausgangspunkt:cff logo Martigny / Le Châtelard-Frontière / L'Argentière / Montroc-Le-Planet
Zufahrt zum Ankunftspunkt:cff logo Zermatt

La Haute Route en version alpine l'été, c'était un projet que j'avais depuis longtemps en tête et que j'ai finalement accompli cette année. Il existe de nombreux parcours et variantes de la Haute Route d'été, celui indiqué ci-dessous est proposé par Allibert, organisme français avec lequel je suis parti.

La notation pour l'ensemble du parcours est un costaud T4, bien que certaines étapes ne soient que des randonnées de montagnes T2 ou T3. Ce qui fait la difficulté de la Haute Route, cela dit, c'est la longueur du trek, la récupération compliquée et le fait que nous devons porter matériel technique et provisions pendant une semaine (sac de 10 à 15kg).

PREMIER JOUR
↑550m - 2h30

Pour relier Montroc-Le-Planet / Le Tour (1461m), c'est un casse-tête, surtout que la SNCF nous met des bâtons dans les roues avec leurs travaux, mais nous serons quand même à l'heure du rendez-vous pour trouver et former un groupe de 9 personnes dont notre guide, un briançonnais de 72 ans, qui doit en être à sa 45e Haute Route...

Le départ se fait sous la pluie et le brouillard (<100m de visibilité jusqu'au refuge...) vers 15h, bien que nous aurions pu espérer meilleur temps. Mais c'est la plus courte journée du trek - et la seule qui nous verra manquer le soleil, le reste se faisant sous un soleil et des conditions parfaites :) Nous sommes finalement heureux d'atteindre le refuge Albert 1er (2702 m) et de passer notre première nuit au chaud.

DEUXIEME JOUR
↑750m - ↓1000m - 7h

Après une courte marche d'approche, nous chaussons les crampons et nous nous encordons pour avancer sur le glacier du Tour. Passage en Suisse par le col supérieur du Tour (3289m) dans des conditions encore assez limites, mais le soleil apparait pendant la descente du glacier de Trient. Nous le suivons jusqu'à la cabane d'Orny (2831m), où nous déjeunons.

La seconde partie de la journée est beaucoup plus tranquille : longue marche à flanc de montagne jusqu'à la station du télésiège de la Breya à Grands Plans (2194m), puis descente avec ce même télésiège vers Champex (1468m) et petite remontée d'une demi-heure jusqu’au gîte d'Arpette (1688m).

TROISIEME JOUR
↑650m - ↓180m - 4h30

Transfert en taxi au barrage et au grand lac de Mauvoisin (1841m). Une fois sortis des dédales du barrage, nous remontons le lac par la gauche jusqu'au col de Tsofeiret (2628m). Le paysage change, les hauts sommets des Grands Combins se dévoilent et la cabane de Chanrion (2462m) nous accueille en milieu d'après-midi, où nous profitons encore du soleil couchant.

QUATRIEME JOUR
↑800m - ↓120m - 7h

Une heure de marche d'approche avant d'atteindre le glacier d'Otemma (2900m), puis encore quelques heures à évoluer sur le glacier sans crampons. Finalement nous chaussons les crampons et nous nous encordons plus loin quand nous apercevons la trouée du col de Charmotane : il faut dire que le glacier fait pas loin de 7km de long et que, bien qu'il n'y ait pas de difficulté manifeste, la glace se transforme rapidement sous le chaud soleil et cette "soupe" peut recéler pas mal de pièges.

Nous obliquons sur la gauche en haut du glacier pour atteindre, non sans un surcroît de prudence, le col des Vignettes (3150m). On atteint un quart d'heure plus tard la magnifique cabane des Vignettes (3160m) qui se blottit entre plusieurs glaciers. A l'occasion du 1er août, le responsable de la cabane tirera un feu d'artifice, que je regarderai depuis une des Pointes des Vignettes (3194m).

CINQUIEME JOUR
↑1150m - ↓1000m - 8h

Grosse journée en perspective : bien que le refuge Bertol soit visible depuis la cabane des Vignettes, de l'autre côté du val d'Arolla, il faut entreprendre un très large détour en contournant le Mont Collon. Première étape, la traversée, par le col de Charmotane (3037m), d'une plaine menant tout doucement au col de l'Evêque (3392m). A partir de là, on descent sur le glacier d'Arolla, qui devient bien vite un ébouli géant.

Nous atteignons les Plans de Bertol (2665m), début d'une longue montée vers la cabane de Bertol (3311m), que nous avons tout le temps en point de mire. Il y a 2 séries de passages en échelle qui, bien que de bonne qualité, peuvent être dangereux par mauvais temps ou, comme c'était notre cas, quand il y a du monde (chute de pierres).

SIXIEME JOUR
↑650m - ↓1300m - 8h

Depuis le refuge, on rechausse crampons et baudrier pour traverser un autre plateau et attaquer l'ascension de Tête Blanche (3710m), le point le plus haut de la Haute Route. Techniquement facile, mais un des membres de notre cordée avait beaucoup de peine et il nous faudra presque 3 heures pour atteindre le sommet. Mais c'est un paysage magnifique et un panorama à 360 degrés avec, près ou loin, la Dent d'Hérens, le Cervin, la Dent Blanche et le Mont Rose.

La descente par le glacier de Stockji, puis sur un sentier escarpé, est plus technique. Nous arrivons à la Schönbielhütte (2694m) en milieu d'après-midi, suffisamment tôt pour apprécier une bière sur la terrasse ensoleillée de la cabane, face au Cervin.

SEPTIEME JOUR
↓1100m - 3h30

On rejoint en quelques heures la civilisation, avec une pause-café dans le minuscule village de Zmutt (1936m). Arrivée et séparation du groupe à la gare de Zermatt (1616m) vers 10h30, au milieu d'une foule de touristes.


En conclusion : il faut avoir beaucoup de chance avec la météo, car la Haute Route peut se transformer en cauchemar en cas de froid, intempéries et surtout brouillard, et il y a nécessité de se préparer un minimum pour encaisser les 7 heures quotidiennes de marche. Mais en s'alimentant et dormant correctement, la Haute Route est à la portée de nombreuses personnes. La preuve : notre groupe était composé de tous les âges, de 14 à 65 ans.

Tourengänger: gurgeh


Galerie


Slideshow In einem neuen Fenster öffnen · Im gleichen Fenster öffnen


Kommentare (3)


Kommentar hinzufügen

CarpeDiem hat gesagt: Ces images...
Gesendet am 9. August 2012 um 10:37
...font ressurgir une vieille envie de faire la même chose. Merci pour le lien de l'organisateur.

alidade hat gesagt: info
Gesendet am 30. August 2012 um 16:55
Pourriez vous m'en dire plus concernant les nombreuses variantes?

gurgeh hat gesagt: RE:info
Gesendet am 30. August 2012 um 17:38
Hello !

En dehors des variantes été/hiver, il y a plusieurs options pour la partie estivale:
- treks de 6-7 jours avec 1 transfert en voiture
- trek de 14 jours complet (par les vallées et non les glaciers)
- départs de Chamonix, Argentière ou Montroc
- nuits en cabane au Trient ou Orny au lieu de Albert 1er, à Mauvoisin plutôt qu'à Arpette, aux Dix plutôt qu'aux Vignettes, etc.
- dernière étape directement jusqu'à Zermatt sans dormir à Schönbiel

Comme je suis passé par une agence, c'est elle qui a défini les étapes...


Kommentar hinzufügen»