Journée d'automne parfaite au Niesen


Publiziert von stephen Pro , 4. Oktober 2010 um 19:09.

Region: Welt » Schweiz » Bern » Frutigland
Tour Datum: 3 Oktober 2010
Wandern Schwierigkeit: T2 - Bergwandern
Wegpunkte:
Geo-Tags: Niesenkette   CH-BE 
Zeitbedarf: 7:30
Aufstieg: 1670 m
Abstieg: 1640 m
Strecke:Mülenen - Niesen - Alp Oberniesen - Reichenbach
Zufahrt zum Ausgangspunkt:Gare de Mülenen, sur la ligne du Lötschberg
Zufahrt zum Ankunftspunkt:Gare de Reichenbach, sur la ligne du Lötschberg

Une fois de plus ce dimanche, la météo a frisé la perfection ; il fallait absolument profiter du beau temps pour prendre un peu de hauteur. L'amie avec qui je vais souvent en montagne a un petit faible pour le Niesen et aime tout particulièrement y aller en fin de saison. Pour ma part  je n'y étais jamais allé ; l'occasion était parfaite pour combler cette lacune.

Nous décidons de monter par la voie la plus directe, depuis la gare de Mülenen.  Ca commence à monter tout de suite et ça monte sans interruption jusqu'au sommet ! Au moins de cette manière, on gagne vite de l'altitude ; nous mettons un peu moins de quatre heures et demie pour monter les 1670 mètres de la gare jusqu'en haut.  Le sentier lui-même, le plus souvent en forêt, n'a rien d'extraordinaire. Mais de temps en temps les arbres s'écartent et offrent des échappées magnifiques sur le Thunersee et les montagnes entourant le Justistal.

Au sommet il y a foule, mais cela se comprend car la vue est incomparable. En plus, aujourd'hui l'air est d'une rare clarté sans nuages ni brume. Nous mangeons (très bien) dans la belle salle panoramique du Berghaus Niesen, puis commençons la descente vers Reichenbach.

En haut de la descente, le sentier est enneigé et ses abords sont boueux ; il faut choisir entre glissant et propre ou glissant et sale !  Cette descente vers Reichenbach est de toute beauté avec, en permanence, une vue à couper le souffle. Jusqu'à Alp Oberniesen on traverse des pentes herbeuses puis, en dessous de l'alpage, le sentier nous emmène vers le bas à travers champs et bosquets, évitant presque toujours la route. Nous arrivons en bas, après trois heures de descente raide, alors que les derniers rayons de soleil éclairent encore les sommets blancs du fond du Kiental. Quelle journée fantastique !


Tourengänger: stephen


Galerie


Slideshow In einem neuen Fenster öffnen · Im gleichen Fenster öffnen


Kommentar hinzufügen»