Un sommet sauvage à l'ombre du Catogne


Published by Hurluberlu , 11 May 2011, 15h46.

Region: World » Switzerland » Valais » Unterwallis
Date of the hike:10 May 2011
Hiking grading: T6 - Difficult High-level Alpine hike
Climbing grading: II (UIAA Grading System)
Waypoints:
Geo-Tags: CH-VS 
Time: 10:00
Height gain: 2200 m 7216 ft.
Height loss: 2400 m 7872 ft.
Route:La Douay-Soulalex-Arbignon-P.1797-Li Blanche-P.2228-Le Bonhomme-Col des guides-Pointe des Chevrettes-Le Catogne-P.2105-Montagne-Catogne-Les Tarauds-Le Clou-Bovernier
Access to start point:La Douay
Access to end point:Bovernier
Maps:1325

J'avais prévu de parcourir l'arête Sud du Catogne depuis Champex en passant par Le Bonhomme et la Pointe des Chevrettes, itinéraire dont on peut retrouver le détail ici.
C'était sans compter sur les recommandations audacieuses de zaza qui me suggérait le passage par le sommet de Li Blanche, pimentant sensiblement la randonnée, passant d'un anodin T5 à un T6 assez corsé. Par conséquent, j'envisage désormais de partir du village de La Douay, situé plus ou moins à mi-distance sur la route entre Sembrancher et Orsières. Arrivé sur les lieux, un sentier me conduit à Soulalex, où quelques beaux chalets saluent mon passage. C'est alors que je peux contempler la suite du parcours qui m'attend. Assez évident alors, il va en être tout autrement lorsque je vais m'enfoncer dans la forêt de conifères qui se présente à moi. Ayant repéré le couloir au pied duquel je dois déboucher pour rallier l'arête NE de Li Blanche, je me faufile tant bien que mal entre les épines des sapins, et les ronces sournoisement dissimulées. On se croirait presque à la périphérie de Domodossola. Les rares trouées de la végétation permettent de m'orienter à tâtons. C'est alors que j'aperçois des marques rouges assez répétées à proximité d'Arbignon( P.1325 sur la CN) qui me permettent d'atteindre le fameux couloir vu de loin au départ de la course. Le terrain devient très sauvage et instable. Assez vite, je devine le couloir herbeux qui me permettra de rejoindre l'arête NE( T6). Vient ensuite un passage assez ardu mêlant roche et herbe( II) même si les prises s'avèrent plus fiables que précédemment. On remarque d'ailleurs quelques traces de sente au début de celui-ci. Encore un peu de varappe facile sur ce terrain pour enfin voir le fil de l'arête. Des arbres bloquant souvent celui-ci, il faut régulièrement se déporter sur la gauche mais cela reste bien plus accessible que l'accès à l'arête. Les derniers mètres d'ascension voient un changement de décor qui annoncent la suite du programme, puisqu'on doit gravir une roche blanche caractéristique du sommet et de son versant sud. L'arrivée au sommet se fait sans préambule, et compte-tenu de sa configuration, y camper ne serait guère confortable. Le ciel se voilant à vue de nez, il n'en était de toute façon pas question.
Ensuite, il faut à la descente revenir un peu sur ses pas pour se frayer un chemin dans le versant N.. Le mélange gazon-rocher rend cette étape( T5+) quelque peu laborieuse mais rarement dangereuse jusqu'au P.2228, auquel on accède en revenant dans le couloir étroit qu'on avait quitté à la montée et qu'on poursuit un temps avant d'attaquer la rampe d'accès à l'arête Sud du Bonhomme.

La progression ne pose dès lors guère plus de problèmes. Instinctivement, on peut trouver son itinéraire, plus ou moins audacieux, selon les humeurs et les capacités de chacun( T4-T5). On peut toujours se référer au document mentionné au début du rapport. Le Bonhomme fanfaronne avec un cairn et une croix en contrebas, offrant une vue plongeante sur le lac de Champex. Après, suivre le faîte est une partie de plaisir, comme les gros blocs caractéristiques du Catogne offrent d'excellents points d'appui, peu traitres. On atteint La Pointe des Chevrettes puis Le Catogne d'où l'on jouit d'une vue imprenable sur le coude de Martigny. On devine même au loin le Lac Léman. Pour la descente, de nombreuses possibilités s'offrent alors à vous. Pour ma part, j'ai opté pour le chemin balisé( T2) longeant l'arête NO du sommet avant de bifurquer à droite en direction de l'alpage de Catogne. Il n'est pas inutile de préciser que l'arête NE du Catogne permettrait aussi je pense sans trop de problèmes de rallier le sentier y conduisant. Enfin, j'ai plongé dans la forêt, chemin étroit mais long, très long jusqu'à Bovernier, en passant par Les Clous. 

Hike partners: Hurluberlu


Minimap
0Km
Click to draw, click on the last point to end drawing

Gallery


Open in a new window · Open in this window

T6 II
13 May 11
Bube, Dame, König, Gras · Zaza
T5 II
T6+ III
14 Sep 14
Über den S-Grat zum Catogne. · poudrieres
T3
22 Aug 10
Le Catogne · BaumannEdu
T4-
21 Nov 09
Le Catogne · Zaza

Post a comment»