Etzlihütte


Published by gurgeh , 6 August 2019, 21h07.

Region: World » Switzerland » Uri
Date of the hike: 3 August 2019
Hiking grading: T3 - Difficult Mountain hike
Waypoints:
Geo-Tags: CH-UR   CH-GR 
Time: 2 days
Height gain: 1540 m 5051 ft.
Height loss: 1900 m 6232 ft.
Route:31km

Cette randonnée suit plus ou moins fidèlement la moitié du tracé du tunnel de base du Saint-Gothard, jusqu'à 2'000m plus bas. Malheureusement, elle suit également encore plus précisément la ligne électrique de 380kV du Lukmanier, dont on se demande bien pourquoi elle n'est pas enterrée ou ne passe pas par un tunnel existant :(

PREMIER JOUR
↑1200m - ↓500m - 3.5h - 11.3km

Le départ se fait de la petite gare de Rueras (1426m); la direction de la Etzlihütte est déjà indiquée, donc c'est simple à suivre. Le premier kilomètre se fait sur l'asphalte, avant d'emprunter le chemin en direction de Mittelplatten. La première partie de cette rando est très semblable à celle que j'avais effectuée l'année précédente dans la vallée d'à-côté (Fellilücke) : une vallée glaciaire de pâturages, beaucoup d'eau (cascades, ruisseaux) et un paysage en escaliers, passages herbeux entrecoupés de "marches" granitiques.

Plus on se rapproche du col, plus la température baisse, la faute aux nuages naissant au col et se déversant dans cette vallée. Un peu après Paliu Cotschna (2215m), au nvieau du dernier pylone électrique avant le col, nous quittons le chemin officiel et prenons à droite, en suivant tant bien que mal un marquage (rond rouge dans un rond blanc) qui nous amène à deux petits lacs d'altitude, où nous pensions pique-niquer et éventuellement faire trempette. Comme il y a encore de la glace tout autour (!), des icebergs au milieu, et surtout un vent froid, c'est à l'abri dans un pli du terrain entre les 2 lacs que nous déjeûnons...

Nous sommes plus ou moins à la même hauteur que le col, mais le kilomètre (à vol d'oiseau) ne s'effectue pas aisément selon la ligne de niveau : il y a de nombreux névés et des éboulis assez compliqués à franchir. Nous optons pour redescendre pratiquement jusqu'au pylone précédent et engageons la dernière montée vers Mittelplatten (2471m), situé exactement sous le pylone le plus élévé de la ligne à haute tension du Lukmanier.

Le vent et la brume nuageuse sont toujours bien présents, nous mettons aussi le cap sur la cabane, en prenant notre temps. Le sentier zigue-zague sous la ligne électrique, en prenant de longues tangentes pour contourner des falaises. C'est un monde de pierres et de rochers. Peu à peu, le ciel s'ouvre et nous découvrons la Etzlihütte sur son petit promontoire, à l'abri des avalanches et des chutes de pierres. Il faut compter une heure pour rallier la cabane depuis le col.

En prenant notre temps, nous arrivons un peu avant 17h à la Etzlihütte (2052m), où nous aurons le temps de prendre une bière sur la terrasse maintenant ensoleillée. Plus tard, après le repas, nous profiterons d'une demi-heure de jacuzzi à 37°C, la spécialité de la cabane, aors qu'il ne fait vraiment pas chaud dehors...

DEUXIEME JOUR
↑340m - ↓1400m - 4.5h - 19.5km

Les nuages se sont dégagés et il fait bon en attaquant la descente de l'Etzital. La plupart des groupes prennent la direction inverse - il semble que la randonnée dans l'autre sens soit plus populaire. Quoi qu'il en soit, le chemin est d'abord assez raide, le long de l'Etzlibach, puis à partir de Hinter Etzliboden (1329m), on emprunte une route plus large.

Le village de Bristen étant disséminé en quelques hameaux au début de la Maderanertal, il y a plusieurs points de sorties, et donc une bifurquation : au Sägebrüggli (1084m), on prend à gauche pour traverser la rivière et se retrouver dans une zone forestière, ombragée et couverte de mousse. On évolue un moment sur la ligne de niveau avant de plonger sur la vallée et rejoindre Bristen au niveau de Kohlplatz.

On fait un crochet par le centre du village de Bristen (770m) avant de revenir en arrière et de continuer en direction d'Erstfeld via Frentschenberg (817m). On casse la croûte un peu après la Fryetal, dans la descente avec une vue sur la vallée de la Reuss (et sa célèbre Autobahn). Alors que l'on s'apprète à continuer sur l'encorbellement, une mauvaise surprise : le passage du Schipfenbach est rendu impossible par un éboulement récent. On se résout à rejoindre et à continuer un sentier pédestre en fond de vallée, en longeant Silenen puis Efibach. Un bon rythme et des indications horaires un peu larges nous permettent d'atteindre Erstfeld (472m) bien en avance sur nos estimations.

Hike partners: gurgeh


Minimap
0Km
Click to draw, click on the last point to end drawing

Gallery


Slideshow Open in a new window · Open in this window

T2
T4+
T2
29 Aug 15
Bristen bis Etzlihütte SAC · carpintero
T4- I
T3

Post a comment»