Traversée Engadine - Tyrol, de Zernez à St Anton am Arlberg [trailrun, 80k / +4200m]


Published by Bertrand Pro , 22 July 2016, 15h02.

Region: World » Austria » Zentrale Ostalpen » Silvretta
Date of the hike:17 June 2016
Hiking grading: T3 - Difficult Mountain hike
Waypoints:
Geo-Tags: CH-GR   Fluchthorn-Gruppe   A   Augstenberg-Gruppe 
Time: 2 days
Height gain: 4200 m 13776 ft.
Height loss: 4400 m 14432 ft.
Route:Zernez - Val Laschadura - Fuorcla Stragliavita - Val Sampuoir - Ardez - Val Tasna - Pass Futschöl - Jamtalhütte - Jamtalhütte - Galtür - Piel - Friedrichshafenerhütte - Schafbicheljoch - Konstanzerhütte - Rosannaschlucht - St Anton am Arlberg

Très joli raid transfrontalier à travers les massifs de la Basse Engadine, de la Silvretta et du Verwall, qui se prête idéalement au trail avec ces interminables vallons ouverts en pente douce qui n'existent que dans cette région : des grands espaces qui évoquent parfois le Canada, si l'on excepte les vaches omniprésentes en Suisse dès que la pente se couche ! Le dernier vallon du Verwall est aussi le plus long, près de 20km du col du Schafbichel à St Anton pour à peine 1400m de dénivelé...le Val Sampuoir (juste 11km pour 1300m), entouré par les pics décharnés des Dolomites de Basse-Engadine, est sans doute le plus impressionnant (dommage que la dolomie locale soit à l'ultime stade de la décomposition...), le Val Tasna le plus bucolique. Le massif autrichien du Verwall, exotique à souhait pour des gens de l'ouest, nous a surpris par son caractère très alpin avec des sommets relativement impressionnants de part et d'autre malgré une altitude ne dépassant pas les 3200m. Bon là aussi il semble que cette austère roche noirâtre soit assez peu "climber-friendly"...

Séquence émotion en traversant le village de Galtür ou 38 personnes avaient perdu la vie dans une gigantesque avalanche lors de l'hiver 1999-2000, la plus grande tragédie de ce genre dans les Alpes au cours des 50 dernières années. Un immense para-avalanche de pierre avec plaques commémoratives a pris la place de l'hotel soufflé par la coulée...quant au village de St Anton, avant tout réputé comme Mecque hivernale du hors-piste free-ride, on y est arrivé en pleine fête, l'endroit reste plutôt sympa avec ces gros chalets cossus. Malgré les remontées omniprésentes tout autour, on reste loin des verrues ayant colonisé les Alpes françaises dans les années 60.

Merci à Tony de m'avoir courageusement accompagné, je l'ai retrouvé à Ardez en milieu de journée pour la 2ème moité du J1 et il a tenu à aller jusqu'au bout. Il m'a promis avoir pris goût au trail malgré des ampoules XXL gore à souhait à chaque talon. Bon les chaussures neuves sur un tel parcours c'était quand même un peu gonflé, même des pantoufles comme les Salomon XA Pro 3D...Il est aussi bavard que moi, heureusement donc qu'on n'a pas croisé grand monde, pas sûr que les 2 pipelettes françaises sans considération pour le silence religieux de l'Alpe auraient suscité beaucoup d'empathie.

Itinéraire :

J1 : de la gare de Zernez (1475m, train chaque heure depuis Zürich avec 1 ou 2 changements, 2h30, le 1er arrive à 9h10) , suivre le balisage pour l'Ofenpass puis l'Alp Laschadura, remonter tout le Val Laschadura jusqu'à la Fuorcla Stragliavita (2687m, sentier inexistant et balisage lacunaire sur le haut). Descendre versant nord l'interminable Val Sampuoir (sentier et balisage semi existants jusqu'à l'alpage de Plan Surröven, 2256m, puis bon sentier puis piste) jusqu'au pont 1298m sur l'Inn. Remonter à Ardez (1430m) puis s'engager dans le Val Tasna, tout aussi infini, que l'on remonte en intégralité jusqu'au Pass Futschöl par un itinéraire balisé (sentier et pistes, pierrier sur le haut). Descendre versant autrichien à la Jamtalhütte (2165m). 39km, +2800m / -2100m, 8-9h en allure trail modérée, 15-17h en rando (dans ce cas dormir à Ardez à mi chemin).

J2 : de la cabane, descendre à Galtür (1530m) par le sentier ou par la route goudronnée (10km). Par une piste en rive G du torrent, on rejoint le hameau de Peil d'ou s'engage l'excellent sentier balisé pour la Friedrichshafenerhütte (2138m). Toujours par un bon sentier balisé, escarpé sur le haut, rejoindre le col du Schafbicheljoch (2638m) et descendre versant Tyrol l'interminable mais magnifique vallée du Verwall sur près de 20km, en passant par la Konstanzerhütte et en finissant par les gorges de la Rosannaschlucht qui débouchent sur le village de Sankt Anton am Arlberg (gare, 2h30 de train direct pour Zürich, le dernier à 19h). 37km, +1400m / -2300m, 7h-8h en allure trail modérée, 13-15h en rando (2 bons refuges en chemin).


Conditions du jour : plus de neige que prévu > 2400m, assez génante en J1 : le 1er col de la Fuorcla Stragliavita - contrairement à ce que la carte laisse penser - n'a pas de sentier entre les derniers alpages sur chaque versant et le balisage est lacunaire. Avec la neige il a fallu naviguer un peu au GPS à la montée pour éviter de se retrouver dans des bouts raides en trail-runners, seul dans toute la vallée je ne faisais pas trop le malin. Pas mal de neige aussi au Pass Futschöl, jusqu'à 30cm versant autrichien, pas si commode dans ces grands pierriers - heureusement qu'il y avait une trace. Bref c'était un peu la limite de l'exercice. J2 sans souci : neige en bonne partie fondue et balisage irréprochable en Autriche, bien meilleur qu'en Suisse ! J'ai d'ailleurs entamé les 80km par un AR de 2kms juste après Zernez faute de bifurcation signalisée. Heureusement que personne ne comprenait mes insultes en français...

Courabilité : passages cassants aux abords des cols (le pire étant le long pierrier du Pass Futschöl) mais idéale dans la partie inférieure des longs vallons du Val Sampuoir, du Val Tasna, du Jamtal et du Verwalltal avec de longs bouts de piste qui invitent à trottiner. Pour les "vrais" traileurs affutés, le parcours passe sans doute dans la journée en dormant sur place avec un départ de nuit, ici il s'agissait plutôt de rando rapide avec des sections trottinantes !

Météo : samedi grand beau frais et limpide, fort vent du N froid aux cols. Dimanche grand beau plus doux, vent faible , quelques cumulus l'après-midi.

Refuges : déjà vu des refuges usine, mais la Jamtalhütte met la barre très haut, pour le meilleur et pour le pire : confort ****, petites chambres doubles avec lavabo, salle de séchage, salle de pan pour grimper, gros buffet au P-déj...mais aussi 130 personnes (sur 200 places) ce soir là, accueil totalement impersonnel par une cohorte d'employés, niveau sonore assez pénible (d'autant que les Autrichiens au bout de 3 bières ça parle assez fort), diner servi sur assiette sans rabe possible : j'ai dû recommander en plus des Kaiserschmarren à 10 EUR - bon pour rester objectif j'ai souvent un appétit féroce et ils étaient énormes et délicieux ! Bref pas vraiment le genre d'endroit qui laisse des souvenirs émus.

Les refuges croisés en J2 (Friedrichshafen et Konstanz) sont bien plus sympas, la Konstanzerhütte sert des Strudels revigorant permettant d'affronter sereinement l'interminable descente quasi plate jusqu'à St Anton.

Horaire : J1 = départ 9h15, 9h net + 30mn pauses. J2 = départ 7h, 8h net + 30mn pauses. Détails ici

Accès : samedi train de 5h29 à Berne, arrivée Zernez 9h10. Au retour dimanche, train de 16h54 à St Anton am Arlberg, arrivée Berne 20h24.


Hike partners: Bertrand


Minimap
0Km
Click to draw, click on the last point to end drawing

Gallery


Slideshow Open in a new window · Open in this window


Comments (3)


Post a comment

Runner says:
Sent 23 July 2016, 12h04
Magnifique! Felicitations et merci pour Cent reportage:-) c'est très interessante !

Bertrand Pro says: RE:
Sent 25 July 2016, 07h54
Dake ! Eine wirklich schöne Strecke, für den Traillauf ideal geeignet. Für dich als starker Läufer sicher machbar in einem (allerdings seeehr) langen Tag !

Runner says: RE:
Sent 25 July 2016, 22h38
Wer weiss :-) aber man soll's auch geniessen :-)


Post a comment»