Sur le fil du rasoir : arête de Saille au Grand Muveran (3051m)


Publiziert von Bertrand Pro , 11. August 2009 um 15:23.

Region: Welt » Schweiz » Waadt » Waadtländer Alpen
Tour Datum: 4 August 2009
Wandern Schwierigkeit: T5 - anspruchsvolles Alpinwandern
Hochtouren Schwierigkeit: S
Klettern Schwierigkeit: 5c (Französische Skala)
Wegpunkte:
Geo-Tags: CH-VD   CH-VS 
Aufstieg: 1150 m
Abstieg: 1150 m
Kartennummer:272S

Magnifique itinéraire très aérien sur  le grand pilier à l'angle de la face S et de la face W du Grand Muveran, sommet emblématique des Alpes Vaudoises d'où on contemple aussi bien le Mont Blanc que le Cervin ou le Lac Léman.  On rejoint tous les commentaires enthousiastes de nos prédécesseurs sur cette arête : nous l'avons trouvé absolument superbe. Le rocher n'est un peu délité que là où c'est quasiment de la marche, autrement l'escalade présente des longueurs magnifiques, L8 au dessus du vide est sans doute l'un des plus beaux 5c que l'on ait eu l'occasion de gravir. Le parcours d'arête final, plus facile qu'il n'y parait mais bien typé "montagne", rajoute une touche d'alpinisme à la course. Le tout accentué par le fait de sortir sur un "vrai" sommet isolé avec une vue imprenable sur les Combins. Dont la descente exige d'ailleurs encore un peu d'attention...

Pas de vélo cette fois-ci, j'ai même honte d'avouer que Raoul nous a monté en voiture jusqu'à Chamosentze (accès pas vraiment interdit d'ailleurs, mais mieux vaut avoir des plaques VS pour négocier avec l'alpagiste...). Circonstances atténuantes, froid, brouillard, vent et bruine ne donnaient guère l'envie de rallonger la montée la veille.

Après l'enchainement des bambées sur le Disgrazia, le Legnone et la Lenzspitze, le dimanche de glande sous la pluie à la maison avait presque du bon avant d'attaquer le Muveran puis de filer sur les Ecrins et enfin la Provence pour reprendre les enfants. Rentrée scolaire le lundi 10 août à Berne, les vacances sont hélas terminées...bonne chance à tous ceux qui ont le bonheur de poursuivre leur été en montagne !


Météo et conditions : Bruine, bouillard et froid lundi après-midi pour monter à Rambert, grand beau doux mardi dès le matin. Itinéraire 100% sec, descente idem. Rocher magnifique dans les longueurs d'escalade, équipement intelligent, cotations plutôt gentilles.


Participants : Raoul C. (guide), Agnès et moi. Une autre cordée assez loin derrière.

Refuge : Rambert à moitié vide avec le mauvais temps du dimanche-lundi, mais excellent accueil


Itinéraire détaillé : D'Ovronnaz, de Loutze, de Pont de Nant, ou de la cabane Rambert si on fait en deux jours, monter à la Frête de Saille. De là, suivre l'arête le plus haut possible. Les premiers petits ressauts s'évitent légèrement par la gauche. En dessus de celui-ci, la voie commence (cairn, mini flèche blanche de 2cm! peinte).

L1: tire un peu à droite et passe par un dièdre (4a).
L2: commence par un pas surplombant sur la droite (5b) puis tout droit.
L3: par des dalles peu inclinées on rejoint le fil (que 25m).
L4: on arrive au pied du 2e ressaut qui se gravit aussi par une fissure au début surplombante (6a) et par une dalle ou par une fissure à gauche du fil (4c).
L5: sur le fil très belle longueur (5c), ou à droite par une petite cheminée (5b).
L6: tout droit puis à droite et à gauche. On arrive alors dans un champ d'assiettes empilées (5a), relais difficile à voir.
L7: par une fissure-cheminée (4b), on atteint une selle au pied du grand ressaut surplombant (avec une vue impressionnante sur la face W).
L8: par un mur vertical, une magnifique traversée à gauche, bien aérienne, mais bien protégée (5b), puis un dièdre vertical avec de bonnes prises.
L9:une petite dalle mène à une fissure qui surplombante se grimpe en dulfer (5c) puis tout droit un petit dièdre mène au sommet du grand ressaut.
L'arête devient alors plus facile et moins raide, le rocher devient aussi nettement moins bon. On traverse de magnifiques vires/dalles puis deux ressauts de III-IV. A un moment, on a envie de contourner par la droite dans la face S, mais il vaut mieux suivre le faîte et contourner quelques difficultés par des petites vires jusqu'au sommet (quelques rares pitons et un spit). Faire confiance à son sens de l'itinéraire et aux quelques traces de passage et sentes que l'on devine.

Descente : Par la voie normale du versant S en suivant une sente assez bien marquée, avec cairns et points/traits oranges (quelques pas de désescalade facile). Une descente en rappel de l'arête ne serait pas une bonne idée. A la fin des longueurs, il y aurait une échappatoire par des vires ... (exposé, dangereux). A mi-chemin de la partie facile de l'arête un couloir caillouteux rejoint une grande vire inclinée caillouteuse, trace de sente (échappatoire recommandée si besoin).


Tourengänger: Bertrand

Galerie


Slideshow In einem neuen Fenster öffnen · Im gleichen Fenster öffnen

T5 L II
T5
T5 L II
WS
20 Sep 08
Grand Muveran 3051m · Cyrill
T5 L II

Kommentar hinzufügen»