COVID-19: Current situation

Doldenhorn par le Galletgrat


Published by petitNic , 29 June 2010, 23h55.

Region: World » Switzerland » Bern » Frutigland
Date of the hike:27 June 2010
Mountaineering grading: AD
Climbing grading: III (UIAA Grading System)
Waypoints:
Geo-Tags: CH-BE 
Height gain: 1100 m 3608 ft.
Height loss: 2300 m 7544 ft.
Access to start point:Kandersteg est très, très facilement accessible en train.
Accommodation:La Fründenhütte et la Doldenhornhütte sont toutes les deux des cabanes qui en elle-même valent la visite
Maps:Mürren

Après une tentative sacrément ratée au Doldenhorn il y a un an et demi, sur lequel Raphi avait perdu un Ski juste sous le sommet dans une tempête de fœhn, nous avons décidé de quand-même nous y aventurer. Mais cette fois en été, par beau temps et par sa crête Nord-Est qui s'appelle Galletgrat.

Pour cela on part depuis la Fründenhütte – elle-seule vaut déjà la ballade. Posée majestueusement sur un gros rocher au pied du Fründenhorn au dessus du Oeschinensee. Nous avons profité du beau temps du week-end pour passer quelques délicieuses longues heures à ne rien faire – juste savourer du soleil et de la vue.
Le tour en soi commence de manière assez aventureuse. Vu de l'est, le Doldenhorn n'est qu'une immense falaise de caillasse haute d'au moins cinquante mètres partiellement en surplomb. Le seul « passage », celui qu'il faut prendre, paraît traverser passage complètement vertical depuis la cabane. Mais une fois dedans, ça ressemble à une sorte de balcon. Une corde permet d'assurer le passage entre le glacier et la falaise et en suite on suit le balcon dans la roche désagréable mais facile. Des points et des lignes vertes montrent le bon chemin. En cas de doute il vaut mieux continuer de traverser plutôt que de gagner de l'altitude. Nous avons perdu le chemin pendant un petit moment et c'est vite devenu très pénible. J'étais content qu'il faisait nuit et qu'on ne voyait pas trop le vide. Le dernier bout est assuré avec un câble.
Finalement on quitte la falaise et on gagne la crête au point 2600 – marqué de loin avec un graind cairn facile à repérer depuis la cabane déjà.
La crête commence très facile dans un névé (et, je pense, plus tard dans la saison ça doit être un tas de caillasse ici). Un premier rempart rocheux peut être franchi légèrement à droite de la crête, où il y a une corde fixe.
La prochaine falaise qui barre le chemin le long de la crête est simplement contournée à droite. Après on regagne la crête et la vue commence à devenir de plus en plus sauvage et alpine. C'est à ce moment là que le soleil s'est déjà levé chez nous.

Bientôt un immense tour rocheuse barre le passage. Autrefois celle-ci était franchie à travers un couloir dans sa partie droite. Aujourd'hui celui-ci est devenu trop dangereux à cause de chutes de pierre.
Je m'imagine le boulot que ça a du être de monter cette sorte de via ferrata dans la partie droite (est) de cette tour rocheuse. Dans une partie un peu exposée mais où la roche est meilleure. Le passage est presque entièrement assuré avec des chaines, des cordes en métal et des grosses amarres. Beaucoup des passages ainsi rendu franchissable pour des montagnards moyens comme nous auraient été vraiment très durs voir infranchissable car même par la relative chaleur de la journée certains passages étaient très péniblement couvert de verglas.
En plus, la roche n'est pas si compacte que ça. Plusieurs fois nous devions nous arrêter pour attendre que la cordée tessinoise ne se trouve plus directement en dessous de nous. Malgré notre soin nous leur avons plusieurs fois envoyé des gerbes de cailloux dessus. Dans ces passages il faut tâcher de ne pas se trouver à trente dans la falaise.

Après cette montée très fatigante le long des chaines on atteint enfin la belle crête enneigée pour laquelle ce tour est si connu. Ici enfin la neige avait une consistance agréable. On s'enfonçait juste assez pour pouvoir poser le pied droit. Dans les passages exposés on est content que la neige ne soit pas trop, trop dure.
Un petit passage de rocher « ün po rüt », comme disaient les tessinois doit être franchi au milieu. Nous avons contourné des rochers dans une partie raide de la crête en prenant un petit racourci dans la face. Dans une semaine ceci pourrait être le passage clé si plus de neige fond. Finalement on se trouve sous la falaise de 30m de haut et complètement verticale. C'est le sommet. Dieu sait comment les pionniers d'il y a cent ans ont passé par là. Aujourd'hui cette partie est escaladée de manière pas follement héroïque : Il y a une échelle !

Finalement, 6h après nous nous sommes trouvés au sommet de ce sacré Doldenhorn. Moi je me suis aussitôt mis à manger car je manquais urgement d'énergie – enfin, j'étais crevé, quoi. Ce qui nous a fait « perdre » du temps c'était d'une part le fait qu'on s'enfonçait dans la neige et qu'il n'y avait pas encore de traces et d'autre part les petits moments d'attente dans la partie rocheuse. Si jamais plus que deux ou trois cordées se trouvent à vouloir faire ce tour ça vaut le coup de se trouver suffisamment loin l'un de l'autre lors du long passage rocheux afin de ne pas causer d'accident.

Nous sommes descendus par la voie normale en nous enfoncent à la fin jusqu'aux genoux. Chapeau à la motivation des gens venus par la voie normale : D'abord une montée archi-pénible dans la caillasse de la moraine autours du « Bim Spitze Stei » et en suite de la neige molle presque jusqu'au sommet. Raphi et moi étions très content de ne pas être monté par là. Je pense que le Doldenhorn il faut où le faire par le Galletgrat, par la face Nord ou alors en Hiver en Skis.

Nous n'avons pas retrouvé les Skis de Raphi, perdus dans la Face Nord il y a un an et demi. Mais nous avons gagné la satisfaction d'y être quand-même arrivé au sommet et d'avoir fait un tour très chouette!


Hike partners: petitNic


Gallery


Open in a new window · Open in this window

D- III
T2
T4 AD+ III
AD+ III
AD III
11 Aug 12
Doldenhorn via Galletgrat · joerg

Comments (1)


Post a comment

Alpin_Rise says: Argh!
Sent 30 June 2010, 13h23
Des belles photos, le petit Nic!
à la prochaine,
Rise


Post a comment»