COVID-19: Current situation

Bisse de Saxon : de Saxon à Nendaz [trailrun]


Published by Bertrand , 22 May 2017, 17h27.

Region: World » Switzerland » Valais » Mittelwallis
Date of the hike:20 May 2017
Hiking grading: T3 - Difficult Mountain hike
Waypoints:
Geo-Tags: CH-VS 
Height gain: 1450 m 4756 ft.
Height loss: 650 m 2132 ft.
Route:Saxon gare (466m) - la Panissière - Pt 1198 - Boveresse (1499m) - entrée du bisse (pt 1511m) - bisse de Saxon jusqu'au Bourlâ (pt 1793m) - Haute Nendaz : 31km / +1450m

Dixit le site officiel des bisses du Valais c'est c'est le plus long bisse du Valais avec ses 26 km. Il est surnommé le roi des bisses. A moins d'être très bon marcheur, prévoir 2 jours pour tout le parcours. Dans sa première partie depuis Boveresse jusqu'aux Mayen de Riddes, parcours très sauvage et très peu fréquenté. Bref tout ce qui peut susciter la convoitise d'un rando-traileur pour meubler une journée grisâtre de fin de printemps…en fait le coin se prêterait même à trottiner en pleine canicule estivale : sur de larges portions, le sentier ne doit pas voir le soleil de l'année (et pas voir non plus beaucoup de bipèdes. d'ailleurs…).

Sitôt avalés les 1100m de montée apéritive depuis la gare de Saxon, pas toujours follichons, j'ai été surpris (en bien naturellement, mais tout est affaire de goût) par l'austérité des lieux en tous cas dans sa 1ère partie : un chemin étroit coupant une forêt sombre et excessivement escarpée avec plusieurs passages éboulés ou il faut remonter presque à 4 pattes entre les arbres pour contourner ce qui est descendu, des névés dans les couloirs, quelques arbres en travers pour faire un peu de stretching…

Les hauteurs des zones habitées (Tzoumaz - Isérables - Nendaz) sont cela dit bien plus chatoyants et le sentier réaménagé permet de faire remonter un peu la moyenne kilométrique, et aussi de croiser les seuls être humains de la journée. Mais l'ensemble est quand même moins roulant que ce que le concept de bisse pourrait laisser penser. Ou alors c'est moi qui n'avance plus, possible aussi :-(…


: alternance d'éclaicies et de bancs de brouillard, frais/froid (<5° par moments).

: 2 gros névés à traverser, le 1er à l'aplomb de la Pierre Avoi vers le Pt 1584m, pentu et pas si anodin en trailrunners, le 2nd beaucoup plus large mais moins raide au niveau du Rosey (pt 1747) : laborieux et chaotique mais sans autre risque que de se tordre une patte dans un trou. 2-3cm de neige mouillée de la veille en de très rares endroits > 1700m, jamais génants. Sentier sauvage et parfois incertain entre Boveresse et la Tzoumaz, mieux aménagé ensuite. Le bisse semble à l'abandon sur l'essentiel du parcours à l'exception d'une portion au dessus de la Tzoumaz. On trouve néanmoins régulièrement de l'eau.

Accès : TC de rigueur sur cette traversée : on peut soit partir du Col des Planches (rares cars postaux) avec moins de D+ mais plus de distance, soit de la gare de Saxon (mon choix : train de 8h06 à Berne –> Saxon 10h) mais il faut avaler 1100m de D+ en 7km jusqu'à l'entrée du bisse. Pas de TC au terme du bisse à Siviez : il faut shunter les 4-5 derniers kms après la Bourlâ en descendant directement sur Nendaz (desserte horaire en car postal jusqu'à la gare de Sion, j'ai pris le 15h16 –> Berne 17h54).

Horaire : départ 10h, 5h de rando-course + 15' pauses.

Participants : solo

 

 


Hike partners: Bertrand


Minimap
0Km
Click to draw, click on the last point to end drawing

Gallery


Open in a new window · Open in this window


Post a comment»