Vudalla et Moléson


Published by clash , 27 April 2016, 00h55.

Region: World » Switzerland » Fribourg
Date of the hike: 2 September 2003
Hiking grading: T2 - Mountain hike
Waypoints:
Geo-Tags: CH-FR 
Time: 5:15
Height gain: 1567 m 5140 ft.
Height loss: 315 m 1033 ft.
Route:Enney - La Vudaletta - La Vudalla - Gros Moléson - Tsuatsaux - Le Moléson
Access to start point:Train Bulle - Enney ou (Montreux -) Montbovon - Enney
Access to end point:Bus Moléson-sur-Gruyères - Bulle (20.263)
Accommodation:Enney, Moléson-sur-Gruyères
Maps:1244, 1245 (Swisstopo 1:25'000)

Le Moléson, qui dépasse de justesse les 2000m, est un sommet dont la forme caractéristique, bien visible depuis tout le Jorat et la Broye vaudoise, figure souvent sur la ligne d'horizon. Quatre itinéraires différents permettent d'y monter: trois sentiers (sud, sud-ouest et nord-ouest) et une via-ferrata sur le versant nord (elle-même constituée de plusieurs variantes). C'est probablement la montagne sur laquelle je suis monté le plus souvent, au moins 5 ou 6 fois.

Le départ est fixé à la gare du petit village d'Enney, dans la vallée de la Sarine. On contournera la colline de l'Asse (849m) par l'ouest (sentier) plutôt que par l'est (route balisée) de préférence. Après La Létchyre, la route, brièvement goudronnée, se mue en chemin puis en sentier qui grimpe gentiment le long de la rive gauche du ruisseau d'Afflon, en forêt. On débouche à l'alpage de la Vudaletta, puis on poursuit jusqu'au col (1451m) qui sépare la Vudalla du Vanil Blanc (dont le versant nord-ouest présente une courte mais magnifique pente skiable), avant d'attaquer, vers le nord-ouest, les 200 derniers mètres de montée qui conduisent au sommet de la Vudalla (1670m). Elle dévoile une vue sur le Lac de Gruyères, le Moléson, la chaîne Lys->Naye et celle du Vanil Noir. Visibilité pas terrible, brumeuse, comme depuis le début de l'été.

J'ai cherché les traces de la gare d'arrivée du télébenne Moléson Village - Vudalla; il n'en reste rien du tout, le démontage a été fait dans les règles! On retrouve encore les massifs des pylones, mais rien de plus. Même la ligne dans la forêt commence à bien se résorber. La pente était pourtant magnifique pour le ski. Actuellement (en 2003), il reste un téléski sur cette pente, dont l'arrivée est située un peu plus bas (démonté peu avant 2010). On descend ensuite en pente douce en suivant toute la crête sud-ouest de la Vudalla, en direction du chalet du Gros Moléson, d'où un sentier (le sentier botanique) vers le nord ramène en 30 minutes à Plan Francey (sommet du funiculaire qui ramène à Moléson Village).

Je n'étais parti que pour faire la Vudella, mais vu le beau temps et la forme du moment, j'ai poussé juqu'au sommet du Moléson en montant par Tsuatsaux (ma montée préferée), ce qui ajoute 470m de dénivelé supplémentaire. Le panorama du sommet du Moléson est identique à celui de la Vudalla, avec un supplément de choix: la vue vers l'Ouest sur le Léman. Le téléphérique amène pas mal de monde au sommet. En 2003, on pouvait poursuivre jusqu'à la croix du Petit Moléson, un peu plus au nord (1936m), par un raide sentier peu marqué pour avoir un sommet à soi tout seul. Mais depuis que la Via Ferrata, crée quelques années plus tard, y débouche, on y est rarement seul...

Redescente en téléphérique puis en funiculaire jusqu'à Moléson Village. Il s'agit d'une installation dont l'implantation est moderne, c'est-à-dire que les rails sont surélevés et ne suivent pas le terrain. Il a remplacé une télécabine à la fin des années 90.
Je n'ai croisé que deux personnes en cours de route (sauf au sommet). Température fraîche (6° au Moléson!) et vraiment bienvenue. J'avais même froid aux mains; un vrai bonheur après l'épouvantable canicule de cet été!

--------------------------

C'est l'occasion de faire un petit topo sur les autres sentiers d'accès au Moléson. Mon préféré (celui décrit ici) est celui du versant sud (Tsuatsaux). On peut aussi monter par le Gros Plané (versant nord-ouest), ou par Tremetta (sud-ouest), puis suivre toute la crête - jolie - jusqu'au Moléson. Une boucle sympa consiste d'ailleurs, depuis le sommet, à suivre la crête sud-ouest vers Tremetta, puis à contourner Teysachaux par Le Villard et Belle Chaux, pour enfin remonter au sommet via Par au Boeuf et Tsuatsaux. On peut aussi couper par le sommet de Teysachaux (hors-sentier en 2003, balisé en rouge / bleu-blanc -ça alterne...- depuis). Le must est de faire un crochet (une heure aller-retour) depuis Belle Chaux pour aller manger à la buvette de la Saletta, qui propose, sans la moindre contestation possible, les meilleurs maccaronis à la crême de toute la région (et j'en ai essayé plein!).


Hike partners: clash


Minimap
0Km
Click to draw, click on the last point to end drawing

Geodata
 29762.xol Parcours GPS


Post a comment»