Montée au Gornergrat


Publiziert von stephen Pro , 26. Oktober 2008 um 13:36.

Region: Welt » Schweiz » Wallis » Oberwallis
Tour Datum:24 Oktober 2008
Wandern Schwierigkeit: T2 - Bergwandern
Wegpunkte:
Geo-Tags: CH-VS 
Zeitbedarf: 6:00
Aufstieg: 1430 m
Abstieg: 200 m
Strecke:Furi - Gletschergarten - Riffelsee - Gornergletscher - Gornergrat
Zufahrt zum Ausgangspunkt:Téléphérique Zermatt-Furi
Zufahrt zum Ankunftspunkt:Train Gornergrat-Zermatt
Kartennummer:2515 Zermatt-Gornergrat

Très bel itinéraire plutôt physique et relativement peu parcouru pour monter à l’un des points de vue les plus célèbres du Valais.
Il fait froid et nuageux dans la vallée de Zermatt  en ce matin d’octobre, mais depuis la benne qui nous monte à Furi on voit déjà que le soleil ne va pas tarder à éliminer les nuages accumulés pendant la nuit.
Furi (1867 m) est un endroit bien laid avec ses multiples départs et arrivées de téléphériques, et nous le quittons le plus rapidement possible. Nous montons d’abord par une piste carrossable en forêt au-dessus du Furggbach puis, après un petit barrage (2007 m), c’est par un sentier que nous poursuivons dans la vallée sous le Gornergletscher. C’est un peu plus loin, à une bifurcation (2049 m),  que la montée commence pour de vrai. Un sentier raide grimpe en lacets entre les mélèzes ; les couleurs sont absolument magnifiques à cette saison, tout est jaune et orange.
Après 300 mètres de montée raide, nous arrivons sur du relativement plat. Il y a des intersections de chemin un peu partout ici ; il faut toujours prendre à droite, direction Monterosa-Hütte, en ignorant tous les sentiers partant à gauche vers Riffelalp ou Riffelberg. La pente est plus douce qu’avant mais ça monte quand même bien. Devant, Castor et Pollux apparaissent, puis c’est tout le massif du Mont Rose avec ses glaciers qui devient visible. Nous passons à l’ombre le long du Riffelhorn à côté d’un petit lac gelé puis, après un dernier petit effort, nous voilà au paysage de carte postale du Riffelsee (2757 m). L’endroit doit être noir de monde en été : par ce vendredi matin d’octobre, nous sommes complètement seuls. Selon le bout du lac choisi, on peut opter soit pour la photo avec reflet du Cervin, soit celle avec reflet du Mont Rose.
Depuis le Riffelsee, il serait facile de monter directement au Gornergrat. Mais nous voulons nous approcher de plus près des glaciers descendant du Mont Rose ; nous prenons donc à droite le sentier de la Monte-Rosa-Hütte. C’est un beau sentier en balcon qui monte d’abord un peu jusqu’à 2800 mètres, puis descend en pente douce pour arriver sur une butte surplombant la convergence du Gornergletscher et du Grenzgletscher (point 2640 m). Endroit de rêve pour pique-niquer et pour faire une longue sieste au soleil.
Il nous reste à faire la seconde grosse montée de la journée. Nous revenons une courte distance sur le chemin du Riffelsee, puis prenons à droite le sentier très raide qui monte au sommet du Gornergrat.  350 mètres de zigzags serrés sans répit, que nous montons tout doucement en un peu plus d’une heure. A mi-chemin, il y a un court passage rocheux qui nécessite l’usage des mains ; c’est le seul passage un peu difficile de cette randonnée mais les prises sont bonnes. Nous arrivons enfin sur la crête du Gornergrat (3138 m), qu’il suffit alors de descendre de quelques mètres pour prendre un café bien mérité à la terrasse ensoleillée de l’hôtel.

Tourengänger: stephen

Galerie


Slideshow In einem neuen Fenster öffnen · Im gleichen Fenster öffnen


Kommentar hinzufügen»