Tour du Mont-Blanc express : 3 jours de rando-course autour du toit des Alpes


Publiziert von Bertrand Pro , 28. Juli 2010 um 15:43.

Region: Welt » Frankreich » Haute-Savoie » Massif du Mont Blanc
Tour Datum:26 Juli 2010
Wandern Schwierigkeit: T3 - anspruchsvolles Bergwandern
Wegpunkte:
Geo-Tags: CH-VS   F   I 
Zeitbedarf: 3 Tage
Aufstieg: 6500 m
Abstieg: 6500 m
Strecke:Praz de Fort - La Fouly - Gd Col Ferret - Arnouva - Rif Bonatti - Courmayeur - Col Checroui - Lac de Combal - Col de la Seigne - Les Chapieux - Col du Bonhomme - Les Contamines - Bionassay - Col de Voza - Les Houches - Chamonix - Argentière - Col des Montets - Vallorcine
Zufahrt zum Ausgangspunkt:Train pour Martigny, car postal pour Praz de Fort (le 1er arrive à 9h12)
Zufahrt zum Ankunftspunkt:Vallorcine - Martigny en train (le dernier à 19h50)
Unterkunftmöglichkeiten:Il y en a tout le long du parcours, en général toutes les 3h de marche au maximum

3 jours de liberté en solitaire coincés entre 2 WE d'alpinisme (Portjengrat le dimanche passé, Bietschhorn Ostsporn au programme le samedi suivant), j'avais plutôt envie d'une longue bavante avec un minimum de dépense nerveuse...La météo fraiche et non orageuse qui redonne le goût de courir, le plaisir de la rando itinérante en allure trail, le petit défi de voir de plus près ce qu'affrontent les concurrents du légendaire UTMB...tout cela compensait bien pour une fois la perspective du bain de foule que constitue le TMB en plein été.

Quelques remarques à ce sujet :

- J'ai effectué le parcours en sens inverse de ce qui est décrit, ce qui évite d'avoir à doubler (on ne fait que croiser !). Inexplicablement, alors que la densité des hébergements permet sans problème de choisir sa direction, 99.99% des randonneurs suivent sagement le sens traditionnel indiqué dans les topos...

- Le monde est en fait plus supportable que prévu, car les troupeaux sont groupés à des heures et des endroits donnés, liés aux hébergements et aux heures de départ. Il m'est souvent arrivé aussi de marcher - courir plusieurs heures sans rencontrer quasiment personne...

- Je suis parti "light" avec environ 7kg sur le dos tout compris, ce qui est tout à fait suffisant sur ce circuit où on peut se ravitailler toutes les 3 heures (c'était aussi la limite supérieure pour trottiner de temps en temps). Et bien sûr en chaussures de course à pied type trail. Les 3/4 des randonneurs trainent pourtant des sacs dépassant l'imagination, comme s'ils partaient pour un trek en autonomie complète en pleine Laponie, sans parler des chaussures qui permettraient presque de gravir le Mont Blanc en hiver !

- Pour être honnête, je n'ai bouclé que 80% du tour, il m'aurait fallu une  demi-journée supplémentaire pour retourner à Praz de Fort depuis Vallorcine, mais je n'avais que 3 jours (et pas assez de condition physique pour faire des journées encore plus longues). Le total n'est donc "que" de 130 km sur les 155...

- De là à enchaîner le tour complet non-stop dans le cadre de l'UTMB...avec les courbatures qui m'ont accompagné dès le 2ème jour, j'ai réalisé que ce serait tout au plus dans une vie future. Chapeau bas aux finishers. J'ai d'ailleurs été surpris du nombre de coureurs trottinant sur les sentiers.

- Cela dit soyons clairs : moi comme les autres, on ne court (trottine serait plus exact me concernant !) que les plats et les descentes, montée = marche rapide tout au plus.

Dans le détail (kms adaptés du parcours UTMB , dénivelé de mon cumulateur Sunto) :

J1 (24/07) : Praz de Fort - La Fouly - Gd Col Ferret - Rifugio Elena - Rifugio Bonatti - Rifugio Bertone - Courmayeur. 40km, +2100m / -2000m, départ 9h10 arrivée 17h (avec de confortables pauses pour avaler des "crostate" dans chaque Rifugio ou presque). Hébergement pas cher (enfin pour Courmayeur) et très sympa au "Petit Meublé" dans un coin calme juste en dessous du centre piétonnier. Par contre comme souvent en Italie, impossible de se faire servir un petit-déjeuner tôt le matin, je suis donc parti le lendemain à l'aube l'estomac vide...ou presque car j'achevais tout juste de digérer l'orgie de pâtes de la veille ! Ciel couvert le matin, ambiance sinistre au Gd Col Ferret (3°, brouillard, fort vent), puis plutôt ensoleillé l'après-midi dans le Val Ferret italien.

J2 (25/07) : Etape marathon. Courmayeur - Col Checroui - Lac de Combal - Rifugio Elizabetta - Col de la Seigne - Ville des Glaciers - Les Chapieux - Refuge de la Croix du Bonhomme - Col du Bonhomme - Les Contamines. 50km, +2800 / -2850m. Depart 5h30 arrivée 17h, avec toujours pas mal de bonnes pauses. Hébergement ADORABLE chez Marie au Centre CAF des Contamines (35 EUR la 1/2 pension pantagruélique). Gd beau froid le matin (givre > 2200m !), qques nuages l'après-midi, mais toujours frais et venteux.

 J3 (26/07) : Les Contamines - La Gruvaz - Bionnassay - Col de Voza - Les Houches - Chamonix - Argentière (par le petit balcon sud) - Col des Montets - Vallorcine. 40km, +1600m / -1500m. Départ 8h arrivée 17h avec bonne pause glace & bain de foule à Chamonix...Gd beau frais le matin, se couvrant ensuite, averse la dernière heure (de quoi utiliser enfin le matos de pluie trimballé 3 jours !)

Suite de l'été vers le Baltschiedertal, ou comment passer de la multitude à la solitude...


Tourengänger: Bertrand


Galerie


Slideshow In einem neuen Fenster öffnen · Im gleichen Fenster öffnen


Kommentare (1)


Kommentar hinzufügen

Keldenich hat gesagt: Refuge Croix du Bonhomme
Gesendet am 26. August 2010 um 15:17
Refuge Croix du Bonhomme
Nous avons passé la nuit au 07/08/2010 dans la cabane remplie. Les douches étaient ouvertes seulement à 17 heures. Ils ne suffissaient pas pour beaucoup d'hôtes. Le dortoir sous l'espace d'hôte était très sale. Devant la porte se trouvait la nuit un cheval. La crotte d'animal se trouvait devant l'entrée du dortoir. La direction métallurgique ne réagissait pas à des plaintes. Elle s'était beaucoup démarquée et inamicale. Sur notre randonnée, Bonhomme était la et l'une des cabanes les à prix. Elle n'est pas recommandable. Mieux on fait de la marche de Nant Borrant (très bien!) après Les Chapieux et passe la nuit dans Refuge de la Nove.
Wir haben am 7.8.2010 in der überfüllten Hütte übernachtet. Die Duschen wurden erst um 17 Uhr geöffnet. Sie reichten für die vielen Gäste nicht aus. Der Schlafsaal unter dem Gastraum war sehr schmutzig. Vor der Tür stand nachts ein Pferd. Tier-kot lag vor dem Eingang des Schlafsaales. Auf Beschwerden reagierte die Hüttenleitung nicht. Sie war sehr distanziert und unfreundlich. Auf unserer Wanderung war Bonhomme die schlechteste und eine der teuersten Hütten. Sie ist nicht empfehlenswert. Besser wandert man von Nant Borrant (sehr gut!) nach Les Chapieux und übernachtet in der Refuge de la Nove.


Kommentar hinzufügen»