Hundsrügg et Wannehörli


Publiziert von stephen Pro , 23. März 2009 um 19:49.

Region: Welt » Schweiz » Bern » Simmental
Tour Datum:22 März 2009
Schneeshuhtouren Schwierigkeit: WT2 - Schneeschuhwanderung
Wegpunkte:
Geo-Tags: CH-BE 
Zeitbedarf: 5:00
Aufstieg: 750 m
Abstieg: 800 m
Strecke:Jaunpass - Hundsrügg - Wannehörli - Saanenmöser
Zufahrt zum Ausgangspunkt:Jaunpass, bus depuis Boltigen (peu fréquent) ou Bulle
Zufahrt zum Ankunftspunkt:Saanenmöser, sur la ligne Montreux-Gstaad-Zweisimmen.

C’est vers 10 heures en ce dimanche matin aux avants-goûts de printemps que le petit bus qui monte depuis la gare de Boltigen nous dépose au Jaunpass (1509 m). Un café et une demi-heure plus tard, nous nous mettons en route pour cette très belle randonnée de crête.
Il faut une demi-heure de plus pour quitter la zone de pistes de ski et de raquettes damées autour du Jaunpass. Après avoir dépassé l’arrivée du téléski, une première montée assez raide nous conduit à Oberenegg Läger, où toute la suite de l’itinéraire devient visible. La montée au sommet du Hundsrügg est une série de petites montées et de descentes, avec de belles vues de part et d’autre de la crête. L’œil est surtout attiré vers la droite, où toute la chaîne des Gastlosen se dévoile petit à petit : Sattelspitzen, Wandflue, Dent de Ruth, Dent de Savigny… des sommets déchiquetés et spectaculaires. Il fait grand beau, avec un petit vent venant de derrière, juste ce qu’il fat pour nous rafraîchir dans les montées sans être assez fort pour nous donner froid.
Un dernier coup de collier et nous arrivons au large sommet du Hundsrügg (2047 m). Le début de la descente est un peu pénible à raquettes, raide et en dévers, mais le passage est court et après quelques mètres la large crête ondulante se poursuit. Nous mangeons à l’abri du chalet au point 1975 m puis, par une belle pente, descendons à la selle de Lügele (1840 m). Le soleil du début d’après-midi a ramolli la surface de la neige, qui permet alors de superbes glissades… qui laissera la trace la plus longue et droite avant de finir sur les fesses dans la neige ?
Paresseux, nous décidons de ne pas monter au Birehubel, ce sera pour une autre fois. Nous contournons ce petit sommet par la gauche, puis c’est une nouvelle montée qui nous conduit au Wannehörli, 1942 m, notre deuxième sommet de la journée. 
Le Wannehörli est un point de vue fantastique. Vers le sud-est, au-delà des pistes de Saanenmöser, voilà la vallée de Lauenen et tout le massif du Wildhorn. Au sud, derrière Gstaad, le Rübli et la Gummfluh ; plus à l’ouest, les tours de Leysin et les Vanils. Au nord-ouest, encore et toujours les Gastlosen et, plus au nord, les sommets du Simmental et le Stockhorn. Nous restons longtemps au soleil sur ce sommet à admirer la belle vue dans toutes les directions.
Ensuite c’est la descente sur Saanenmöser. D’abord le long de la crête, puis nous obliquons à droite des arbres pour prendre de belles pentes – encore de longues glissades – passant à côté du chalet de Wildeneggli superbement situé sur une butte face à un paysage immense. Nous continuons à travers bosquets et alpages et, miraculeusement, la neige reste présente jusqu’en bas. Une dernière descente dans une petite gorge, un pont, une petite remontée et nous voilà à la gare de Saanenmöser au terme d’une journée parfaite.

Tourengänger: stephen

Galerie


Slideshow In einem neuen Fenster öffnen · Im gleichen Fenster öffnen


Kommentar hinzufügen»