Traversée des Moulins au Allières par les sommets de Planachaux (1887m) et des Rochers de Naye (2042


Publiziert von Bertrand Pro , 11. Dezember 2008 um 20:52.

Region: Welt » Schweiz » Waadt » Waadtländer Alpen
Tour Datum: 8 Dezember 2008
Ski Schwierigkeit: WS
Wegpunkte:
Geo-Tags: CH-VD 
Zeitbedarf: 8:00
Aufstieg: 2000 m
Abstieg: 2000 m
Kartennummer:CNS 262S

Il s’agit d’une (très) longue et magnifique traversée dans une ambiance alternant les paysages reposant dominant le Lac de l’Hongrin et une atmosphère beaucoup plus solitaire et sauvage à partir de Planachaux. La descente de Planachaux jusqu’au bord du torrent de l’Hongrin est de toute beauté, celle de la Combe de Naye exige une bonne maîtrise du ski entre les arbres et un peu de flair pour ne pas trop jardiner… Aucun pente raide en dehors des zones boisées, itinéraire par conséquent pratiquable même par nivologie (un peu) tendue, mais gros enneigement nécessaire dans les sections de forêt.

Vive les jours fériés des cantons catholiques ! Après le bain de foule de Sulens la veille, changement de décor radical aujourd’hui : nous avons (enfin Daniel à 80% et moi le reste…) tracé l’intégralité de cette belle traversée dès le Col de Sonlomont dans une solitude absolue et une ambiance hivernale absolument merveilleuse. L’enneigement est vraiment impressionnant sur la zone. Très grand ski entre Planachaux et le fond de la vallée de l’Hongrin avec le Lac qui miroitait sous nos spatules ou presque. La dernière descente dans la combe de Naye fut un peu plus aventureuse, difficile de trouver le chemin d’été, nous avons bien joué aux sangliers entre 1600 et 1300m pour arriver sur la route d’Allières à la tombée de la nuit avec un certain soulagement ! La beauté de la gorge de l’Hongrin au clair de lune a compensé en partie la purge des 4 derniers kms à plat avec des jambes un peu entamées (pour moi !) après 2000m de dénivelé sans parler de la distance horizontale. Merci à Daniel de l’idée de cet itinéraire…qui peut éventuellement être amélioré en descendant directement du sommet des Rochers de Naye via le Pt 1982m sur les chalets de Montagne d’Amont et la gare des Cases (mais les pentes du haut semblent beaucoup plus raides). A ce train là on va regretter de quitter de telles conditions pour notre trek familial éthiopien dans 2 semaines…

Conditions : très gros enneigement sur toute la course au dessus de 1100m, 60 à 80 cm de fraîche voire davantage dans les combes, même dans les zones boisées les plus chaotiques on ne touche jamais. Poudreuse un peu compactée par le vent sous les sommets, sinon froide et légère partout ailleurs, qualité de ski exceptionnelle (cf photos…). Risque 2 annoncé, aucun signe suspect constaté.

Détails de l'itinéraire :
Accès en TP de rigueur pour cette traversée, depuis Lausanne ou Bulle emprunter le train MOB (Montreux Oberland Bernois). De la gare de Chaudanne / Moulins (887m), suivre à pied la route principale pendant 400m et chausser les skis au départ de la route d'alpage menant au Col de Sonlomont. Cette route est souvent fraisée l'hiver par les bucherons, remonter le vallon évident menant au Col de Sonlomont en restant donc sur la rive opposée (droite) en contrehaut du torrent (pistes et sentier, parcours souvent tracé en raquettes). Du col de Sonlomont (1503m), emprunter la piste (petite descente au début) puis le chemin d'été traversant à flanc sous les pentes sud de Planachaux jusqu'au chalet du Linderrey (1669m), puis gravir le Pt 1887m de Planachaux en AR par de belles pentes ouvertes (magnifique descente face au Lac de l'Hongrin).
 
De retour aux Linderreys, descendre au fond de la vallée de l'Hongrin par une suite de clairières, on retombe sur la route Montbovon - Hongrin qui permet de traverser le torrent au voisinage du chalet de Vuichoude d'en bas (1103m). Repeauter et remonter aux Rochers de Naye en passant successivement au chalet de Vuichoude d'en haut (1342m), au chalet de Chaude (1475m) puis en empruntant le chemin d'été sur une sorte d'épaule menant au chalet de Plan d'Areine (1879m) d'où l'on rejoint la gare des Rochers de Naye en traversant une sorte de petit col à 1960m (courte pente raide).
 
Descendre alors la combe de Naye (petite piste de ski sur le haut) en se tenant bien rive G, forêt clairsemée bien skiable jusqu’aux chalet de Naye d’en Bas (1636m), puis beaucoup plus dense entre 1600m et 1300m (essayer de rester proche du chemin d’été, bon enneigement nécessaire, assez sanglier quand même…), on retrouve alors une suite de clairières ramenant sur la route Hongrin – Monbovon à la hauteur du chalet de la Preise au Maidzo (1058m). Reste alors à suivre la route sur environ 4km jusqu’à la gare d’Allières, faux plat descendant au début, montant ensuite, plat sur la fin, décor encaissé assez spectaculaire mais un tantinet laborieux au bout de 2000m de dénivelé, compter au moins 45min. Train toutes les 2h de la gare d’Allières, restaurant 500m avant la gare.

Tourengänger: Bertrand

Galerie


Slideshow In einem neuen Fenster öffnen · Im gleichen Fenster öffnen


Kommentar hinzufügen»