Simplon : Schalbettji - Fet - Schwarzi Balma


Published by ChristianR , 19 August 2021, 17h32.

Region: World » Switzerland » Valais » Oberwallis
Date of the hike:18 August 2021
Hiking grading: T4- - High-level Alpine hike
Waypoints:
Geo-Tags: CH-VS 
Height gain: 1200 m 3936 ft.
Height loss: 1200 m 3936 ft.

Excursion dans la magnifique région préservée de Alpje en parcourant des sentiers "non-officiels".

Je laisse mon véhicule en dessus de l'Alpjengalerie de la route du Simplon. Je déconseille néanmoins cette place pour le stationnement car le chemin d'accès est non goudronné et jonché de cailloux de grosses tailles sur une vingtaine de mètres. Même avec un 4x4, les suspensions et les pneus vont souffrir. Mieux vaut préférer le parking de Ramserna, plus bas, mais cela demande  de remonter la route à pied sur un étroit trottoir en étant à la merci des conducteurs inattentifs. Le prix du danger.

J'attaque la montée, en me faufilant entre deux filets d'acier retenant les éboulements. Le départ du sentier est indiqué par un ruban rouge attaché à un tronc. Plus loin, ce sera un balisage rouge, puis bleu, puis des cairns, puis rien. Il y a deux passage sécurisés par des câbles qui peuvent être utiles les jours de pluie car on marche sur des dalles rocheuses bien lisses. Vers 1230m, le sentier traverse une pente gazonnée assez raide qui demande une certaine prudence car elle côtoie le vide.

A 1300m ont été construits les deux bâtiments de Schalbettji, un mayen et son annexe. Ils sont actuellement en cours de rénovation. Vue plongeante sur les gorges de Gondo et les installations du fort. Je poursuis par la sente qui longe un court instant l'ancien bisse. Elle part ensuite en zig-zags dans la forêt, se perdant puis réapparaissant par endroit, jusqu'à 1470m. A cette altitude partait à l'E un ancien sentier, fréquenté par les contrebandiers, en direction de Presa Bruciata.

Je pars dans l'autre direction pour me retrouver au pied d'une falaise qui héberge l'imposante balme de Balma (pourquoi faire compliqué ?). Celle-ci dispose également d'un dispositif ressemblant à un four à chaux (?) hélas partiellement envahi par les orties. En tous cas, un abri pratique en cas d'averse.

Je traverse une modeste clôture et gagne un affluent du Alpjerbach qu'il faut remonter sur sa rive W, au petit bonheur la chance. Et je finis par déboucher dans les pâturages de Chemi (Zum Chämi) non loin de la chapelle. Celle-ci, récemment rafraîchie, est ouverte et j'en profite pour effectuer une visite, cela en vaut la peine.

Je passe ensuite par le P.1656, Chueni, Innri Alpa, Spitulmatta pour atteindre le départ du sentier de Fet. Je suis le tracé tel qu'indiqué sur CNS mais il semblerait qu'un passage plus récent ait été aménagé plus à l'W (à vérifier). Le sentier est assez visible et balisé en rouge. Le franchissement de la paroi rocheuse se fait à l'aide de câbles (et d'un pied sûr). Après quelques ziz-zags, vers 1800m, j'arrive au mayens rénové de Fet, un bien bel endroit ("Il Paradiso" comme il est gravé au-dessus de sa fenêtre).

Des destinations ont été peintes sur un rocher proche et l'on peut distinguer "Schwarzi Balma" malgré les lettres délavées. Je continue dans une raide pente et une intersection m'offre le choix de rejoindre Erblatte. Il semblerait que cet embranchement ne soit plus guère entretenu et de, toute manière, j'avais décidé de prendre la voie qui passe par les ruines se trouvant à 1880m et 1930m.

Ruines que je découvre en l'état, entourées de pâturages à la taille suffisamment importante pour y faire paître du bétail, jadis. Avec à chaque fois, une vue impressionnante sur Alpje et le Seehorn. De 1930m, la sente rejoint le parcours officiel Erblatte-Schwarzi Balma vers 2033m où se trouve également quelques rochers recouverts de caractères dessinés au pinceau.

A Schwarzi Balma, ce ne sont pas les points d'intérêt qui manquent : alpages, ruines, croix, livre de sommet, sources, gouffres, panorama, balmes, etc. Il faudrait bien une journée complète pour tout visiter en détail. Il semblerait que la couleur sombre de la roche ait valu le nom de cet endroit.

Après m'être un peu attardé, je descends en direction de Munigstaful où se trouve un vaste haut plateau, au pieds des Wammischhörner. Il faut néanmoins d'abord traverser le Alpjebach au cours tumultueux. Deux planches jetée sur son lit remplacent l'ancien pont, probablement emporté par une crue.

On trouve trois ruines à Munigstaful, disposés au S du pâturage. Puis c'est la vertigineuse descente le long de la vire herbeuse qui surplombe Innri Biela. Le sentier est équipé de marches aux bons endroits et finalement, tout se passe sans problème, on ne frôle pas tant le vide que cela. Tant que l'on reste sur le sentier, bien évidemment.

De Egga, je suis désormais la route goudronnée qui mène à Alte Kaserne. Quelques raccourcis permettent de gagner du temps. Attention à celui qui part de 1364m au P1290 : un glissement de terrain a englouti un morceau du sentier dans sa partie supérieure.

De Alte Kaserne, il ne me reste plus qu'à bénéficier du Stockalperweg jusqu'au fort de Gondo et de rejoindre mon véhicule en longeant prudemment la route cantonale sur 300m (il y a un étroit trottoir et des travaux à Gabi régulés par des feux font circuler les voiture par "cluster", hum).

Une bien belle journée ce fut !

EDIT: Ma trace GPS n'est hélas pas complète. Le signal ne semble pas arriver jusqu'au fin fond des gorges de Gondo... 

Hike partners: ChristianR


Minimap
0Km
Click to draw, click on the last point to end drawing

Gallery


Open in a new window · Open in this window


Post a comment»