Coire - Disentis en mode cyclosportif


Published by Tony. , 21 July 2020, 11h55.

Region: World » Terra Incognita
Date of the hike:19 July 2020
Mountain-bike grading: PD - Moderate
Waypoints:
Geo-Tags: CH-GR 
Time: 6:30
Height gain: 1303 m 4274 ft.
Height loss: 749 m 2457 ft.
Route:Coire - Rhotenbrunnen - Bonaduz - Versam - Carrera - Valendas - Ilanz - Tavanasa - Cavardiras - Disentis (80 km, en rajoutant l'aller - retour à la gare de Heerbrugg j'arrive à une sortie d'un peu plus de 100 km! )

Après la sortie plus que tranquille de la veille, il me fallait bien un petit quelque chose de plus musclé pour ne pas trop m’encroûter. Alors quoi de plus stimulant que de se faire un petit Coire- Disentis en mode gravel bike.

 

Départ cette fois ci sans voiture, la Suisse avec sa gare la plus proche n’étant qu’à une dizaine de kilomètre de Dornbirn.  Comme toujours sortir d’une ville d’une taille importante à l’instar de Coire donne à chaque fois la même suite de paysage, dans l’ordre : centre-ville, quartiers résidentiels, centres commerciaux et autres grandes surface, zone industrielle et concessionnaires automobile. Ce n’est qu’au bout d’une demi-heure que l’on laisse derrière soit le terrain de golf au gazon impeccable pour s’enfoncer en forêt et enquiller une série de montée et descente sans grandes difficulté, au lieu de suivre la vélo route 2 qui va directement vers Disentis je me fais un petit détour pour longer le Hinterrhein jusqu’à Rothenbrunnen pour ensuite traverser le Rhin et remonter vers Bonaduz.

 

C’est ici que commencent les festivités, plus de chemins forestiers jusqu’à Ilanz, mais un long faux plat montant qui mène à un petit promontoire qui surplombe les gorges du Rhin. C’est ensuite une petite et belle route de montagne qui descend jusqu’au pont de Versam qui fait face à l’ancien pont. De là une série de lacets bien raides mènent au village de Versam. Ensuite la route entame une longue descente jusqu’à Ilanz ou l’itinéraire quitte à nouveau la route pour reprendre des pistes.

 

C’est alors une succession de petites montées et descente qui rappellent que l’on est bien dans une région de montagne. Deux dernières petites difficultés avant Disesntis. D’abord une courte mais raide montée vers Falens et bien entendu la longue montée vers le petit et charmant petit village de Carvadiras. Ensuite c’est plus qu’une longue descente vers le fleuve qu’il s’agit de traversée pour rejoindre Disentis sur l’autre rive. Bien sûr je ne pouvais pas échapper aux travaux qui émaillent les routes des régions montagneuses l’été. Après le passage du pont la route était fermée pour cause de travaux. Par chance on avait aménagé un sentier pour les piétons qui permettaient de rejoindre le haut de la route et ensuite Disentis

 

 

 

Conditions : une première partie entre Coire et Bonaduz essentiellement sur pistes et chemins. Ensuite on bascule jusqu’à Ilanz sur une route de montagne avec par moments des points de vue magnifiques sur les gorges du Rhin, seul hic la route est aussi fréquentée par les motos et autres décapotables de sport. La fin renoue avec des chemins le long du Rhin ou de petites routes agricoles. Balisage correct, mais pas à la hauteur des itinéraires germanos-autrichiens.

Accès : départ de Dornbirn à vélo
à train à Heerbrugg à 7h57 à Coire à 8h48 -->. Retour : Disentis 15h44 à Herrbrugg peu après 18h00

Horaire : départ de Coire vers 8h50, arrivée à Disentis à 15h30, temps net 6h40 + 1h40 de pauses
 

Participant : seul.


Hike partners: Tony.


Minimap
0Km
Click to draw, click on the last point to end drawing

Gallery


Open in a new window · Open in this window


Comments (2)


Post a comment

Bertrand says:
Sent 30 July 2020, 16h52
Alors, expérience faite, tu te sens de remettre ça avec la carriole ...?

Tony. says: RE:
Sent 30 July 2020, 21h03
En shutant la partie Bonaduz - Ilanz et en empruntant la route pour éviter les montées de Falens et Carvadiras, pourquoi pas en partant léger sans tente ni tout le bastringue...Reste toujours la question du Lucomagno....

Pendant le trajet j'ai par contre croisé un couple qui m'a assuré que la montée de l'Oberalppass depuis Andermatt était régulière et douce. Alors pourquoi pas un Andermatt-Coire en mode vélo-camping au printemps prochain.


Post a comment»