Hintisberg, pour les amateurs de surplombs


Publiziert von p47 , 6. Juli 2009 um 14:04.

Region: Welt » Schweiz » Bern » Jungfraugebiet
Tour Datum:31 Oktober 2006
Wandern Schwierigkeit: T3 - anspruchsvolles Bergwandern
Hochtouren Schwierigkeit: SS-
Klettern Schwierigkeit: VIII+ (UIAA-Skala)
Wegpunkte:
Geo-Tags: CH-BE 
Zeitbedarf: 4:30
Aufstieg: 170 m
Abstieg: 170 m
Strecke:Hintisberg, voie Sibiriade.
Zufahrt zum Ausgangspunkt:Spiez, Wilderswil, Zweilütschinen, direction Grindelwald jusqu'au virage en épingle dans le fond duquel se trouve un gros restaurant (restaurant Stalden). Prendre la route agricole qui passe sous la voie ferrée et poursuivre en direction de Underläger où l'on peut se garer. On peut aussi continuer par un route un peu moins bonne jusquà passer Oberläger, il y a plusieurs emplacements de parking dont un excellent dans le virage 300 mètres après le point 1795 d'où part le sentier menant à la paroi
Zufahrt zum Ankunftspunkt:Idem.

Le Hintisberg est une paroi calcaire située dans le massif du Faulhorn juste en face de la formidable barrière de l'Oberland Bernois : Eiger, Mönch, Jungfrau,...

La paroi du Hintisberg est caractérisée, au moins dans son tiers médian, par une série de strates horizontales, parfois épaisses, qui forment par une successions de toits et surplombs imbriqués se traduisant par une escalade souvent athlétique.

La paroi abrite de nombreuses voies de niveaux variables. C'est évidemment le tiers central qui propose les voies les plus dures. J'ai, toujours en compagnie de Bernard, parcouru les voies suivantes :
  • Tödi, une création des frères Rémy, très belle voie, dure mais encore humaine.
  • Sigriff, toujours des frères Rémy, que j'ai trouvé magnifique.
  • Flöh, de Kaspar Ochsner, très soutenue avec des passages très athlétiques.
  • Sibiriade, de Kaspar Ochsner, de même caractère que Flöh, une voie exigeante.
  • TNT, dont je ne connais pas l'auteur, qui suit une ligne très esthétique.
Si l'on me pressais de dire quelle est, parmi les voies citées plus haut, ma préférée et celle que je recommenderais pour une unique visite au Hintisberg ma réponse serais Sigriff.

A gauche de ces voies, pas très loin d'une grotte caractéristique, se trouvent des voies encore plus dures, par exemple Zeit der Durre, qui me sont totalement inaccessibles.

Le Hintisberg offre aussi des voies d'un niveau plus aisé. Un bon nombre d'entre elles sont décrites dans diverses éditions des excellents "Schweiz Plaisir". Elles peuvent constituer un but en soi ou servir à "décompresser" après une voie plus dure. Pour les avoir parcourus plusieurs fois je me permet de recommander les trois suivantes, situées à droite des voies citées plus haut.
  • Tintangel Un passage délicat dans un petit ressaut (6b+) mais 6a avec un point d'aide, le reste est beau, toujours raide mais de difficulté raisonnable (5c).
  • Zick-Zack, C'est la première longueur la plus dure, peut être 6a+ en libre, il faut bien naviguer pour trouver les points faibles des strates. Après escalade raide mais plus aisée (5b/5c) très beau.
  • Primavera, une première longueur qui en libre vaut 6c mais avec un ou deux points d'aide passe très bien. Le reste est une belle escalade qui s'enroule très bien, toujours en terrain raide!

De par sa situation, sa facilité d'accès et la beauté de ses voies le Hintisberg mérite largement plusieurs visites. Allez y : satisfaction garantie! Toutefois, si vous le pouvez, évitez le Dimanche car il peut y avoir beaucoup de monde.

Tourengänger: p47

Galerie


Slideshow In einem neuen Fenster öffnen · Im gleichen Fenster öffnen


Kommentar hinzufügen»