Au-dessus du Lauterbrunnental


Published by stephen , 7 November 2010, 12h34.

Region: World » Switzerland » Bern » Jungfraugebiet
Date of the hike: 6 November 2010
Hiking grading: T2 - Mountain hike
Waypoints:
Geo-Tags: CH-BE 
Time: 4:30
Height gain: 860 m 2821 ft.
Height loss: 850 m 2788 ft.
Route:Lauterbrunnen - Wengen - Stalden - Trümmelbach
Access to start point:Gare de Lauterbrunnen
Access to end point:Trümmelbach, car postal pour Lauterbrunnen (ou alors 40 minutes à pied jusqu'à la gare)

L'arrivée de la pluie et de la neige - et peut-être le basculement définitif de l'automne vers l'hiver - était annoncée pour dimanche ; il fallait donc profiter du beau temps de samedi pour aller en montagne. Nous avons choisi la vallée de Lauterbrunnen et le sentier balcon qui, depuis Wengen, rejoint les chutes du Trümmelbach.

Mais tout d'abord, il faut monter à Wengen...   on peut prendre le train, bien entendu,  mais le sentier qui monte depuis la gare de Lauterbrunnen est très joli et mérite l'effort physique. Le sentier monte en une longue série de lacets à la lisière de la forêt, offrant de très belles vues vers le fond de la vallée, à peine touché par le soleil à cette saison. Au bout d'une heure et quart de montée soutenue, nous arrivons dans le bas du village de Wengen avec ses grands et beaux chatels et hôtels à l'ancienne.

Une petite route nous conduit vers le sud, à plat, jusqu'aux Staubbachbänkli, un ensemble de bancs regroupés en gradins sur un promontoire face au Staubbachfall de l'autre côté de la vallée. A cette saison la chute n'est qu'un mince filet d'eau et est plutôt décevante. Le sentier entre alors en forêt et commence sa montée régulière jusqu'au point culminant de la randonnée. Des milliers de toiles d'araignée sont tendues d'arbre en arbre en travers du sentier et, au bout d'un quart d'heure, je suis littéralement couvert de ces fils très fins.

A Stalden nous atteignons le point le plus haut de notre journée. Le sentier quitte la forêt et nous profitons pour casser la croûte au soleil, un soleil qui manque quand même de chaleur. Puis c'est la descente raide, très raide parfois et sans répit, qui plonge vers les gorges du Trümmelbach.  La Jungfrau devient visible devant nous puis, au-dessus de l'alpage de Prech, le Mönch apparaît également. Le sentier devient encore plus raide, désescalade un escalier métallique et arrive enfin dans le fond étroit et froid de la gorge. Nous franchissons le Trümmelbach sur un pont, puis il faut remonter un peu par des pentes raides et glissantes pour quitter la gorge sur son versant sud.

La dernière descente commence alors ; la vallée est toute proche, il nous reste dix minutes pour arriver en bas avant le départ du car postal. Mais le sentier nous réserve une belle surprise pour la fin : les cent derniers mètres de descente se font dans une falaise abrupte. Le sentier taillé dans la roche est exposé et sécurisé par des câbles ; heureusement le rocher adhère très bien. Mais par temps humide, cette partie de la descente (que je situerais plutôt dans le T3 alors que tout le reste de la randonnée est un "petit T2") doit être assez délicate.

Nous arrivons en bas, il faut encore traverser une prairie et faire 200 mètres de route pour atteindre l'arrêt de bus...  le car postal arrive, nous dépasse... mais le chauffeur nous a vus et nous attend...  là, nous avons poussé le "bon timing" jusqu'à la limite !

Hike partners: stephen


Minimap
0Km
Click to draw, click on the last point to end drawing

Gallery


Open in a new window · Open in this window


Comments (1)


Post a comment

Sent 7 November 2010, 12h51
Depuis le Sigriswiler Rothorn, la vue sur Wengen était parfaite... Et je vois que tu as bel et bien eu un très bel automne dans cette superbe région.


Post a comment»