COVID-19: Current situation

Eperon du Chemin du Roy : voie des quarante


Published by Bertrand Pro , 31 July 2020, 15h54.

Region: World » France » Hautes Alpes - Dauphiné
Date of the hike:19 July 2020
Hiking grading: T3 - Difficult Mountain hike
Climbing grading: 5b (French Grading System)
Waypoints:
Geo-Tags: F 
Height gain: 400 m 1312 ft.
Height loss: 400 m 1312 ft.

L'Eperon du Chemin du Roy est une magnifique falaise calcaire haute de 150 à 200m au dessus de la riante Vallée de la Guisane, entre le Col du Lautaret et Briançon. On y trouve un certain nombre de belles voies de 6 à 7 longueurs d'un niveau accessible (5a - 5c), bien équipées, avec marche d'approche  rapide et descente facile. Malgré l'orientation ensoleillée, l'altitude > 2000m permet d'y grimper même en plein été. Evidemment cela se sait, ne pas trop compter sur la solitude...En face des grands sommets cristallins des Ecrins, ce massif des Cerces présente bien d'autres grandes voies calcaires frisant les 3000m mais elles sont alors d'un niveau plus relevé.

Itinéraire détaillé ici


Dernière journée en roue libre au lendemain d'une ascension parfois éprouvante du Pilier Candau au Rateau. Avouons qu'à nos âges on a quand même du mal à enchainer des truc longs (pour nous !). Le programme est donc allé en decrescendo : on visait au départ la voie Davin sur l'impressionnante Aiguillette du Lauzet, histoire de faire quand même un sommet. Mais 1h30 d'approche et des récits internet parfois plus épiques que ce que la cotation ne suggère nous font opter pour une "petite grande voie" au Chemin du Roy. Mathias s'engage donc dans Che Guevaroux (5c).

Sauf qu'au bout de la 1ère longueur Agnès, mal remise de la veille, exige de se faire redescendre pour aller finir la matinée à ramasser des plantes aromatiques. Mathias et moi négocions de poursuivre (depuis le 1er relai commun) dans la voie des Quarante, plus roulante ("on t'aidera...et puis une journée pareille il faut en profiter...on ne reviendra peut-être pas ici avant des années...") et que nous avons beaucoup apprécié. Une corde bien tendue fera le reste et nous serons de retour pour déjeuner à la Grave. "Mais la prochaine fois vous irez seuls"...bah, demain est un autre jour - et on n'aura pas toujours la chance d'avoir 4 jours d'affilée de grand beau. A ce train là on finira par haïr les anticyclones !

Conditions du jour : équipement solide sur les 6 longueurs (5b max) avec spits tous les 3m en moyenne. Un peu de patine mais cela reste supportable dans ce niveau de difficulté. Nous sommes passés au plus facile, donc par la cheminée, qui est plutôt ludique. Le soleil (et la foule...) arrive vers 9h30/9h45 : on a fait toute la voie seuls mais plusieurs cordées venaient de s'y engager quand on est repassés au pied.

Météo : comme en Valais, il fait toujours beau dans les Ecrins, c'est bien connu...donc encore une fois grand beau doux et stable. Du coup impossible de se reposer...il y a des moments on on regrette la météo de Suisse Centrale !

Accès : parking désert à 7h50 et plein à midi...L'après-midi, 4h30 de voiture pour revenir à Berne depuis La Grave, de quoi racheter en négatif tous nos WE de montagne en Suisse à 100% en TP :-(

Hébergement : après les 2 jours au Refuge de la Selle, nous avons dormi la veille dans le délicieux Hotel du Faranchin à Villard d'Arène. Les chambres sont fonctionnelles sans plus, mais la gastronomie est vraiment hors-pair à des tarifs tout à fait raisonnables. P-dèj buffet dès 7h mais ils nous avaient préparé quelque chose la veille pour partir plus tôt.

Horaire : départ parking 7h50, attaque 8h20/8h30, sommet 11h, retour 12h.

Participants : Agnès & moi, Mathias D (guide)

Hike partners: Bertrand


Minimap
0Km
Click to draw, click on the last point to end drawing

Gallery


Slideshow Open in a new window · Open in this window


Post a comment»