Tour du Rosengarten, bike&hike depuis les bords de l'Isarco.


Published by Bertrand , 3 October 2018, 16h03.

Region: World » Italy » Trentino-South Tirol
Date of the hike:25 September 2018
Hiking grading: T5 - Challenging High-level Alpine hike
Via ferrata grading: PD+
Waypoints:
Geo-Tags: I 
Time: 2 days
Height gain: 3000 m 9840 ft.
Height loss: 3000 m 9840 ft.
Route:J1 : Prato al Isarco/Blumau (315m) - Tiers - Malga Frommer (1750m) à vélo puis montée à pied au Rifugio Fronza / Kölnerhütte (2340m). +2100m J2 : Tour anti-horaire : Rifugio Fronza - Passo Coronelle - Rif. Vajolet - Santnerpass - Rif Fronza - Malga Frommer (télésiège) - retour en vallée à vélo. +1000m

2ème balade du séjour au (sur)lendemain d'un démarrage en fanfare sur les mythiques Bocchette Centrali de la Brenta. Changement de massif, les montagnes sont toujours aussi impressionnantes - à fortiori avec la lumière exceptionnelle du jour qu'il faut néanmoins payer par un vent du nord glacial. Mais ça parle désormais avant tout l'allemand...avantage : des P-dèj enfin dignes de ce nom et une saison prolongée alors que les Dolos italophones ont la fâcheuse manie de considérer que sitôt le mois d'août achevé les touristes n'ont qu'à rentrer chez eux. Par contre on est au pays des règles établies : le tour du Rosengarten doit se faire dans le sens horaire, et notre question au gardien quant à la faisabilité en sens opposé déclenchait presque l'indignation !

Bon le matin du départ, par un froid hivernal, autant dire qu'on a pas réfléchi longtemps : cap sur le Passo coronelle afin de basculer dès que possible sur le versant est, chauffé au soleil du matin et protégé des rafales. Le temps de de faire une pause au refuge Preuss puis un long picnic devant le Refuge Santner (fermé, lui) et le soleil a changé de coté, on peut donc affronter la VF en descente sans se geler les doigts. Elle passe d'ailleurs aussi très bien dans ce sens là...bon on suscitera quand même l'étonnement d'un groupe de 20 (!) Genevois encordés, débouchant au col juste au moment où on touchait les 1ers cables.

Coup de nostalgie du jour en passant au pied de l'immense face E du Rosengarten. les 19 longueurs de la voie Steger avaient été il y a 25 ans (sigh) ma 1ère véritable grande voie ici. En second, évidemment, mais quand même..Incroyable de penser que ça ne dépasse jamais le 5c/6a quand on regarde ce mur d'apparence verticale et compacte. C'est cela aussi la magie du rocher si priseux des Dolomites. En version bien plus soft - mais encore plus aérien - nous sommes passés avec émotion au pied de la Delagoturm gravie il y a 4 ans sous la corde bien tendue de Daniel. Vu du bas on se demande là-aussi vraiment si on avait pu monter là-haut sans fermer les yeux...

Retour en télésiège à la Malga Frommer, une petite entorse à l'éthique fair means justifiée par nos genoux vieillissants...puis longue et belle descente à vélo jusqu'à Tiers avant d'aller dormir à Canazei puis de mettre le cap sur la Civetta le lendemain.

Météo : grand beau lumineux comme toute la semaine, par contre ces 2 jours très froid avec vent du nord violent.

itinéraire sec, cables et échelles en parfait état, balisage irréprochable. On était quasiment les seuls à faire le tour dans le sens antihoraire dans le but de maximiser le soleil vu le froid glacial...la descente de la VF du Santnerpass est un peu plus délicate qu'à la montée mais reste facile et ludique pour peu d'avoir un minimum de pied alpin, il y a pas mal de bouts non cablés à désescalader mais ça ne dépasse pas le I+ et ce n'est jamais très exposé.

Accès : je suis parti à vélo des bords de l'Isarco (Blumau, 315m) par la vieille route du Passo Nigra, célèbre dans le monde du cyclisme pour ses passages (exagérément...) affichés à 24%. Bon en trichant un peu puisqu' Agnès me retrouvait avec la voiture à Tiers (1020m), pas sûr que j'aurais pu monter sans pousser avec le sac à dos sur le porte-bagages...On a poursuivi ensemble, cette fois-ci dument lestés, jusqu'au col puis au départ du télésiège Laurin II qui relie l'auberge Malga Frommer (nuit possible) au Rifugio Fronza. Dépôt des vélos puis montée à pied pour moi, en TS pour Agnès toujours en délicatesse avec ses ménisques :-( . Bref les combinaisons sont multiples, dans tous les cas la route est splendide mais hélas infestée de motos les WE (d'ou notre choix d'agender la balade le lundi).

Hébergement : excellente nuit au Rifugio Fronza, petites chambres douillettes, diner roboratif avec buffet de salade, et buffet de P-dèj digne d'un pays germanophone (cas du massif Rosengarten), le tout pour 45€ pp en 1/2 pension. A notre grande surprise, les 3 refuges à l'est du massif (Preuss, Vajolet et Re Alberto) étaient également ouverts. De manière générale, le Rosengarten reste "ouvert" plus longtemps qu'une bonne partie des Dolomites, refuges et remontées sur les 2 versants ne fermant que le 7/10 - un bon plan pour les séjours automnaux.

Horaire : J1 : 3h30 de vélo + 1h de marche.  J2 : dép 8h45, ret 15h15, 5h20 net +1h10 pauses. 1h45 du Santnerpass à Fronza.

Participants : Agnès & moi


Hike partners: Bertrand


Minimap
0Km
Click to draw, click on the last point to end drawing

Gallery


Open in a new window · Open in this window

T5- II PD
T4- PD-
26 Aug 16
Tre giorni in Val di Fassa · ser59
T4+ II PD
14 Aug 11
Rosengarten-Runde · Hade
T3+ I PD
20 Sep 14
Ferrata Santner · paoloski
IV

Comments (3)


Post a comment

Sent 4 October 2018, 23h50
Wieder mal Nikon Photos ! :-)

Bertrand says: RE:
Sent 5 October 2018, 08h22
Ja...wobei ich muss zugeben, dass die Qualität der Smartphone-Photos gewaltig aufgeholt hat !

silberhorn says: RE:
Sent 6 October 2018, 12h57
Ja, die Fotoqualität der Smartphones hat sich sehr verbessert. Aus verschiedenen Gründen kann es von Vorteil sein auf Tour nur ein solches Gerät mit zu nehmen.
Mich dünkt jedoch, dass die Photoqualität einer guten Kamera in vielen Aufnehmen überwiegt.


Post a comment»