Aiguille Croux : Via Ottoz. Escalade plaisir face à l'himalayen versant sud du Mont Blanc


Publiziert von Bertrand Pro , 11. Juli 2008 um 14:45.

Region: Welt » Italien » Aostatal
Tour Datum: 5 Juli 2008
Hochtouren Schwierigkeit: SS-
Klettern Schwierigkeit: VI (UIAA-Skala)
Wegpunkte:
Geo-Tags: I 
Zeitbedarf: 2 Tage
Aufstieg: 2000 m
Abstieg: 2000 m
Strecke:Courmayeur - Val Veni (velo) - Freney - Rif Monzino - Aiguille Croux face SE - Descente versant SW - Monzino - Freney
Unterkunftmöglichkeiten:Rifugio Monzino (voir description)
Kartennummer:IGN 3530 OT St Gervais

Magnifique voie sur un rocher excellent du haut en bas, dans un des cadres les plus impressionnants des Alpes : à gauche le glacier et l'arête du Brouillard, juste en dessous le glacier déchiqueté du Freney, en face l'immense face W de l'Aiguille Noire de Peuterey poursuivie par l'Aiguille Blanche et le Mont Blanc au fond...les craquements des séracs du Freney et du Brouillard rajoutent un peu d'ambiance et on se prend à imaginer en frissonnant la retraite dramatique de la tragédie du Freney dont on repère bien le cheminement depuis le Col de Peuterey par les rochers Gruber et ce glacier rempli de trous.

Difficile de comprendre pourquoi cette vieille classique (n° 43 des 100 plus belles du MB de Rébuffat) n'est plus parcourue...l'escalade est très belle, l'équipement en place est parfois vieux mais correct, quelques relais ont été respittés, et les fissures se protègent bien avec des friends. Par contre les cotations sont "à l'ancienne" et le V/V+ est souvent bien teigneux...la traversée horizontale en V aura laissé de grands souvenirs à Agnès !

Fidèle à notre habitude, nous avons attaqué la montée à vélo depuis Courmayeur avec un crochet tout au fond du Val Veni pour admirer le spectaculaire Lac du Miage (cf photo). Bon c'est Francesco qui portait les cordes...il est aussi possible de prendre l'un des nombreuses navettes Courmayeur - Visaille (au delà, route fermée aux voitures par une barrière).

Vu la météo du dimanche, on n'a pas regretté d'avancer d'un jour notre WE...même à Genève il a plus la moitié de la journée !


Météo et conditions : Vendredi grand beau lumineux pour la montée au refuge. Samedi beau avec passages de bancs de nuages, se couvrant en cours d'après-midi avec courte averse vers 18h. Très doux, vent nul. Le soleil arrive dans la voie vers 9h. Névé d'accès sans souci (crampons en alu recommandables le matin quand c'est dur). Rocher sec et solide tout du long - le dernier dièdre délité décrit dans les topos s'évite par une fissure plus à gauche, non équipée mais en excellent rocher. Descente commode par les rappels de la VN puis le petit glacier du Chatelet en bonne neige et sans aucune crevasse.

Participants : Agnès et moi, Francesco (guide), seuls. 1 groupe sur la VN. Selon le gardien la Voie Ottoz est parcourue de façon très épisodique depuis quelques années...difficile de comprendre pourquoi !

Horaire : Refuge 6h15 - attaque 7h45 - sommet 13h15/13h30 - refuge 15h30/16h45 - retour aux vélos 18h30 - Courmayeur 19h.

Refuge : Le refuge Monzino, refait à neuf, vient de rouvrir après 2 ans de fermeture. Confort ***, toilettes à l'étage, salle de télé, cuisine extra...et accueil adorable du guide/gardien Armando Chanoine qui connait le coin comme sa poche et saura vous renseigner sur les conditions sur la Noire de Peuterey (dont il vient de rééquiper la descente). Faible fréquentation. pourtant c'est déjà un magnifique but de randonnée.

Itinéraire et détails pratiques : Il s'agit d'un magnifique itinéraire en excellent rocher, sur une face granitique étonnamment redressée. Apparemment une vieille classique (n° 43 des 100 plus belles du Massif du Mont Blanc) qui semble oubliée ces temps-ci, peut-être à cause de la fermeture prolongée du refuge Monzino. Les cotations vont de D+ (SummitPost.org) à TD (100 plus belles)...en tous cas attention au V/V+ qui comme souvent sur ces anciennes voies se révèle souvent bien teigneux ! Le cadre est absolument exceptionnel, entre les glaciers déchiquetés du Brouillard et du Freney, devant l'immense face W de la Noire de Peuterey.

Accès routier : Courmayeur (accessible en car depuis Aoste ou Chamonix, ces 2 étant desservis par le train) - Val Veni - Hameau de Freney (1590m, parking indiqué au bord de la rivière). En saison, 6 navettes par jour depuis Courmayeur. Très bel accès à vélo...avec un crochet au Lac de Miage pour compléter la montée en refuge.

J1 : Monter au refuge Monzino (2590m) en 2h30, plusieurs sections rocheuses sont équipées de chaines, la dernière est assez redressée (baudrier + longe conseillés pour les novices). Cadre exceptionnel face à la Noire de Peuterey, entre glacier du Brouillard et Glacier du Freney. Refait à neuf en 2008, accueil et confort ***, digne d'un refuge suisse...

J2 : Emprunter le sentier balisé en se dirigeant vers la face SE de l'Aiguille Croux, bien visible du refuge. Laisser partir à G le sentier menant au glacier du Brouillard pour poursuivre à flanc jusqu'à une zone escarpée qu'on traverse en diagonale au mieux (peu évident) en visant le névé/pierrier du pied de la face. Remonter alors facilement ce dernier (30° maxi, crampons utiles si c'est gelé) jusqu'à l'attaque qui se situe sur une sorte de socle arrondi évident au pied à D de la face, dont le versant opposé domine directement le glacier du Freney. 1h à 1h30.

Remonter le socle en diagonale à G par des dalles cannelées, puis en  continuant à traverser à G au plus facile (III), gagner la base d'une zone de rochers noirs redressés, à l'aplomb de la brêche de l'arête S du sommet. Gravir une longueur vers la G (IV-), puis retraverser 20m à l'horizontale vers la D (V, un peu délicat) jusqu'au pied d'une cheminée. La gravir sur 50m en en sortant naturellement par la G (V) pour gagner la base d'un ressaut entaillé d'une fissure. Remonter cette fissure (itinéraire original, V+ assez athlétique) caractérisée par une petite saillie surplombante en haut. On peut aussi l'éviter par un mur fissuré à D suivi d'une rampe ramenant à G (plus facile mais peu évident vu du bas). Nouvelle cheminée en opposition dont on sort à G (IV et V), puis encore à G par une zone redressée mais priseuse menant à un relais sur spits au pied d'une belle fissure en rocher noir (l'itinéraire original est plus à droite, via une autre cheminée puis un dernier dièdre délité et difficile). La gravir (V+, soutenu et à protéger exclusivement sur coinceurs) pour déboucher sur une zone plus facile, une succession de petits ressauts et gradins au milieu d'un large couloir mène à la brèche de l'arête S ou l'on rejoint la VN). Le sommet se gagner alors par 2 belles longueurs (relais équipés, quelques spits) en dalles cannelées (IV), puis un petit morceau d'arête facile sur les 20 derniers mètres). 5h de l'attaque.

Descente : revenir à la brèche en 2 rappels. Il est ensuite possible de rappeler dans la face SE en utilisant les relais des voies modernes qui croisent à 2 reprise la Ottoz, mais il faut alors un topo précis pour ne pas se perdre...il est bien préférable d'utiliser la VN du versant SW : gradins et petits ressauts, III en désescalade mais pas commode à repérer du haut, sinon 6 petits rappels de 25m bien équipés et faciles à trouver ramènent sur le névé au pied de la face SW. Descendre alors le névé en se dirigeant franchement vers la D pour aboutir à un banc rocheux haut de 40m environ et qui domine le glacier du Chatelet. Le désescalader sur sa G ou tirer un dernier rappel (équipé) de 30m pour prendre pied sur ce petit glacier débonnaire et non crevassé qu'on redescend alors facilement à vue vers le refuge pour regagner le sentier du matin puis le refuge. Sommet - refuge 2h à 2h30.

Matériel nécessaire : Crampons légers (alu) pour l'attaque si le névé est dur (ou alors de vraies grosses et un petit piolet). Stoppers et friends pour compléter l'équipement. Une corde de 50m suffit si on est sur de descendre par la VN.


 





Tourengänger: Bertrand

Galerie


Slideshow In einem neuen Fenster öffnen · Im gleichen Fenster öffnen


Kommentar hinzufügen»