Restipass : depuis Ferden, envers et contre tout


Publiziert von Bertrand Pro , 22. Februar 2018 um 10:23.

Region: Welt » Schweiz » Wallis » Mittelwallis
Tour Datum:18 Februar 2018
Ski Schwierigkeit: WS+
Wegpunkte:
Geo-Tags: CH-VS 
Aufstieg: 1250 m
Abstieg: 1250 m
Strecke:Ferden - Bärsol - Restiwald - Restialp - Restipass (en fait bosse de même altitude juste à coté pour privilégier le ski)

Journée placée sous le signe du mauvais sort...au départ le projet était d'aller au Mauerhorn...au soleil et dans la poudreuse...avec 2 super potes...et une petite femme adorable...

Pour commencer je pars avec de grosses courbatures suite aux 43km de sdf de la veille entre Niederwald et Oberwald. Faudra un jour que j'accepte qu'à mon âge on récupère un peu moins vite. Même sans dépasser le 12kmh (en classique, OK)

Mais ce n'est que le début des hostilités : en arrivant à Goppenstein, Agnès réalise que ses peaux sont restées à la maison...elle reprend donc la mort dans l'âme (enfin c'est surtout moi !) le train en sens inverse. On se retrouve donc à 3.

Ensuite, constatant qu'aucune trace ne part vers le Mauerhorn, on se replie sur le Restipass, n'ayant pas envie de déminer seuls la pente raide de Zem Tritt. Ca tombe bien, une trace du jour est faite à travers la forêt bien raide menant à Restialp...

Mais on ne va pas s'en tirer aussi facilement : la météo est évidemment bien moins bonne qu'annoncée, de plus on rattrappe le guide et son groupe juste sous Restialp. Je me sens obligé de faire une BA en reprenant la trace...mais le brouillard bien présent oblige à sortir le GPS et à progresser le nez sur ses spatules. Déjà là je commence à trouver le manteau un peu moisi. Mais ce n'est rien à coté de la suite : l'alpage est enterré sous une couche de neige incroyable, la suite s'annonce chargée +++ avec de grandes pentes sans la moindre trace sortant fantomatiquement du brouillard dans une ambiance un peu anxiogène. Voire même plus qu'un peu pour certains...

Hugo et moi votons pour le 1/2 tour, le grand Arnaud hésite, pour finir le guide (un gars du coin semble-t-il) s'engage sans hésiter avec ses 5 clients à la queue-leu-leu. Bon on finit par se dire que si ça tient pour eux à 6 ça devrait tenir pour nous aussi en s'espaçant et on suce sans vergogne leur trace jusqu'au voisinage du col (en laissant 500m de distance quand même pour avoir l'air moins lourds). Le terrain est il est vrai bien moins délicat passé les 1ères grandes pentes à 30-33° qui suivent l'alpage. Le gus a pas l'air monstre content, on le remercie quand même (sans réponse) et on les laisse bien sûr faire les 1ères traces dans la très belle descente qui suit. En tous cas jusqu'à l'alpage...plus bas c'est une affaire de goût ! On espère sauver les meubles en empruntant la piste mais elle est invisible sous 2m de neige. Bon le ski combat c'est parfois rigolo et la partie inférieure, plus ramollie, est à nouveau pas désagréable.

Moralité : on est certes (presque !) toujours mieux en montagne qu'à la maison, mais on remettra ça avec plaisir dès que ce sera un peu serein coté conditions !

: brouillard < 2100m, bancs de nuages au dessus avec éclaircies de plus en plus larges. -5° à 2000m, vent nul.

du jour : très bon enneigement dès le départ (> 1m à Ferden) devenant considérable plus haut (> 2m à Restialp). Sous les 2000/2100m, neige croutée et changeante, parfois ramollie parfois cassante, ski de moyen à pas terrible selon les endroits (et les skieurs...). Au dessus (ie après Restialp) pentes très chargées et nivologie pas très saine : plaques descendues spontanément les jours précédents même dans des pentes anodines, enfoncement du baton jusqu'à la garde dans un millefeuille bizarre...pas de woums cela-dit. Bref on a bien perçu le risque 3 annoncé en toutes orientations > 2200m.

Avec les nappes de brouillard, le jour blanc et les grandes pentes à 30° juste après l'alpage, on a hésité à faire 1/2 tour à Restialp - finalement un guide est passé avec son groupe (à 6 sans délestage...) donc on leur a laissé 1km d'avance avant de suivre leur trace (en délestant !). Au retour, le soleil revenu, l'endroit paraissait déjà un peu moins sinistre, mais perso je n'y aurais quand même pas fait la 1ère trace. Bonus : skiabilité géniale sur les 500m supérieurs avec la belle poudreuse (20cm) des jours passés restée étonnamment légère même en versant ensoleillé.

Accès : Berne 7h39 --> Goppenstein 9h --> car postal --> Ferden 9h05. Au retour Ferden 16h42 --> Berne 17h22. Cars et train OK le matin, blindés au retour (beaucoup de gens sont allés skier à Laucherenalp)

Restauration : auberge ouverte à Ferden devant l'arrêt du car postal si on doit l'attendre.

Horaire : départ 9h15 - 6h au total pauses comprises.

Participants : Hugo V., Arnaud N. et moi. Un autre groupe de 6 personnes avec guide sur le parcours


Tourengänger: Bertrand


Minimap
0Km
Klicke um zu zeichnen. Klicke auf den letzten Punkt um das Zeichnen zu beenden

Galerie


Slideshow In einem neuen Fenster öffnen · Im gleichen Fenster öffnen


Kommentar hinzufügen»