COVID-19: Current situation

Traversée Groß Litzner-Grosser Seehorn


Published by Tony. , 28 July 2013, 11h55.

Region: World » Austria » Zentrale Ostalpen » Silvretta
Date of the hike:26 July 2013
Mountaineering grading: AD-
Climbing grading: III (UIAA Grading System)
Waypoints:
Geo-Tags: CH-GR   A 
Time: 9:45
Height gain: 737 m 2417 ft.
Height loss: 772 m 2532 ft.
Maps:Alpenvereinskarte Silvrettagruppe nr 26

Voilà une course qui me trotte dans la tête depuis ma première nuitée à la Saarbrücker Hütte, il y a maintenant deux ans. Une course de montagne de difficulté moyenne, mêlant glacier, traversées d’arêtes et un petit pilier à gravir. Un itinéraire très peu protégé et suffisamment évident pour ne pas trop se planter et doté de solides relais. Mais jamais le temps, jamais la bonne météo, jamais de partenaire disponible… Maintenant l’été s’est enfin définitivement installé au Vorarlberg et la semaine qui vient de commencer est marquée par un beau temps stable et caniculaire. C’est le moment d’y aller ! Par chance mon ami Dominik prévoit de grosses courses dans les prochaines semaines (Großglockner, Grand Paradis) et veut se faire les jambes sur une course pas trop loin de son domicile. Et voilà une affaire qui roule.
 
Décollage à 14h00 pour se rendre au parking du lac de retenue de Vemunt (Vermuntstausee) sans oublier de s’acquitter du péage au bas de la Silvretta Hochalpstrasse (14,00 € tout de même, ne pas oublier de faire tamponner le ticket de péage au refuge, faute de quoi vous repassez à la caisse le lendemain). Ensuite, petite montée d’environ 2 heures jusqu’au refuge de la Saarbrücke Hütte. Nous y croisons un couple de retraités originaires d’Ecosse. Partis depuis la Lindauer Hütte dans le Rätikon, ils se rendent à Galtür. Belle ballade et grosses conditions pour ces vaillants écossais. La soirée se termine en évoquant les fabuleuses goulottes du Ben Nevis et de Glencoe. De belles lignes de mixte malheureusement toujours wet and cold selon leurs dires. Faudra quand même y aller un jour, ne serait-ce que pour ramener une belle collection de Whisky écossais.
 
Au matin, réveil à 5h45, rapide petit déjeuner (merci à Bruno, le gardien du refuge, qui nous a préparé deux petit-déjeuners pour 6h00, alors que l’heure officielle est plutôt 7h00). Partis à 6h30, nous atteignons le col du Litzner (Litznersatel, 2737m) en 1 heure. Du col on s’engage dans le premier couloir à droite pour atteindre l’arête Nord-Est du Großlitzner (2868m). La fin du couloir se redresse bien et une corde fixe permet de ne pas trop transpirer dans les derniers mètres. Suivre ensuite l’arête vers la ligne de crête séparant le Großlitzner du Winterberg. Le parcours, sans grandes difficultés, alterne gendarmes à contourner au plus facile, une crête enneigée marque l’arrivée sur l’arête principale. On longe ensuite la ligne de crête vers le Sud jusqu’à une terrasse marquant le début d’une rampe bien lisse qui permet de pendre pied sur l’arête principale via un pas assez aérien. Deux longueurs de corde amènent à l’antécîme. Descente par un petit rappel de 15m dans une brèche sous le pilier principal. Vient alors la partie de plaisir à proprement parlée. 4 magnifiques longueurs (enfin plutôt 3, puisque le rocher s’aplanit bien à la fin). Du sommet du Großlitzner on emprunte les lignes de rappel pour atteindre une brèche (4 rappels de 40 à 20 m). De là, il existe une descente de secours, mais putain qu’est-ce qu’elle est raide, menant directement sur le Litzner Gletscher. Autrement, la course se poursuit en direction du Großer Seehorn. Prendre bien à gauche les premiers mètres de l’ascension et éviter absolument les piles d’assiettes dans le milieu de la face. Le rocher devient plus compact une fois sur l’arête et le sommet n’est qu’une simple formalité. La descente emprunte une ligne de rappel sur les dalles de la face Ouest (6 à 8 rappels en fonction de la longueur de corde). La dalle peut encore être bien enneigée en début de saison et les relais sont alors difficiles à trouver ! Prendre pied sur le Seegletscher et regagner le refuge en empruntant la Seelücke.
 
 
Météo et conditions : Grand beau le matin, développement de gros cumulus en courant et journée. Une ligne de nuages sombres venant des Grisons nous fait craindre le pire, mais à part quelques gouttes lors de la descente du Großer Seehorn, rien. Descente vers le Seegletscher bien raide au début - attention aux glissades, j’ai bien failli faire dans mon froc eu bien chaud à un moment - ne pas oublier crampons/piolet.
 
Horaire : 9h50
 
Participants : Dominik et moi
 
Itinéraire : Voir plus haut. Avions une cordée de 3 derrières nous pendant toute la première partie de la course. Elle nous a dépassé dans la montée du Großer Seehorn et nous avons malheureusement perdu pas mal de temps à attendre derrière eux lors de la descente. Prévoir un rappel de 50m, quelques sangles, un petit jeu coinceur et 2,3 friends moyen.
 
 

Hike partners: Tony.


Minimap
0Km
Click to draw, click on the last point to end drawing

Gallery


Open in a new window · Open in this window

III
T5 III
AD IV
T5 AD IV
T5 AD III

Comments (2)


Post a comment

Bertrand says:
Sent 13 August 2013, 17h07
Ben dis donc...pas de la tarte ! C'est pas Preuss qui avait fait la 1ère du GL ?

Tony. says: RE:
Sent 13 August 2013, 17h19
Heu non je crois pas (d'après Wiki, certain Jules Jacot en 1866 accompagné de deux guides du coin). Par contre je trouve que la traversée de la Zimba du WE dernier était un poil plus engagée...


Post a comment»