Civetta : en circuit Via Ferrata degli Alleghesi / voie normale


Published by Bertrand , 4 October 2018, 15h38.

Region: World » Italy » Veneto
Date of the hike:27 September 2018
Hiking grading: T5 - Challenging High-level Alpine hike
Climbing grading: II (UIAA Grading System)
Via ferrata grading: AD-
Waypoints:
Geo-Tags: I 
Height gain: 1880 m 6166 ft.
Height loss: 1880 m 6166 ft.
Route:J1 : Malga Bela Mont Vescova (1730m) - Forcella di alleghe - Rifugio Coldai (+480m) J2 : Coldai - VF Alleghesi - Civetta - Rif. Torriani - voie normale - sentiero Tivan - Coldai - Vescova (+1400m / -1880m)

Suite de nos déambulations dolomitiques de massif en massif à travers cette région qui nous aimante comme aucune autre : après la Brenta et le Rosengarten cap sur la Vénétie et la Civetta.

Un vieux rêve pour nous que de gravir ce sommet emblématique...il est certes avant tout fameux pour sa face NW, la plus haute du massif (1000m) mais même par cette combinaison usuelle Alleghesi / voie normale cela reste une grosse journée à la limite de la rando et de l'alpinisme. On met les mains les 3/4 du temps et il faut garder de l'énergie et de la concentration pour l'interminable descente par la VN sur un terrain typiquement dolomitique alternant ressauts verticaux (cablés) et dalles couvertes de caillasses n'attendant que de rouler sous le pied. C'est clairement pas ce qu'il y a de mieux comme rocher dans les Dolos, mais l'ambiance est assez exceptionnelle tout du long. J'imaginais que seule la face NW était vraiment redressée. mais la face SE ou se déroule l'itinéraire est au final assez impressionnante aussi quand on la découvre peu après Coldai. Le gros intérêt est qu'on y est au soleil une large partie de la journée en partant tôt.

Grosse surprise au sommet de découvrir le gardien de Torrani accompagné...de sa fille Sofia agée d'à peine 4 ans (!!!). Passe encore qu'il ait pu l'aider à monter les 240 derniers mètres, escarpés mais sans passage délicat, entre refuge et sommet...mais je me demande encore comment elle est arrivée au refuge après avoir découvert ce qu'il y avait en dessous ! Dans le monte-charge peut-être ?

Cap le soir même sur Cortina pour le reste de la semaine. Les 10 heures de crapahut ont été évidemment peu appréciés par les ménisques abimés d'Agnès qui décrèta donc sagement une journée de repos-shopping le lendemain, pendant que j'irai me casser les bras avec un guide local dans les 15 longueurs du célèbre éperon Jori à la Punta Fiammes

grand beau lumineux les 2 jours, frais avec un peu de vent du N le mercredi puis très doux sans vent le jeudi (iso 0° à 4000m...)

parcours 100% sec. Bon balisage tout du long, refait à neuf dans la descente du sommet à Torrani, un peu vieillissant dans la voie normale de descente ou il faut ouvrir l'oeil - terrain bien escarpé et paumatoire ou il faut vraiment rester sur l'itinéraire. Croisé 2 autres "cordées" (sic) le jour du sommet. La VF des Alleghesi à la montée est parfaitement équipée et en bon rocher, on grimpe en fait quasiment tout le temps dans du I/II sans tirer le cable. La descente n'est finalement pas plus facile et dans tous les cas très longue (4h30 du sommet à Coldai sans trainer), sur un terrain souvent désagréable, alternance de ressauts cablés et de raides pentes de terre gravilloneuses...

Accès : on a choisi de partir de la Malga Vescova (1730m), accessible par une piste (ouverte à la circulation) juste sous le Passo Staulanza. Le fermier quittait l'alpage le soir même mais ne nous a fait aucune difficulté pour laisser la voiture en nous prévenant simplement qu'on allait se les geler à Coldai...ce qui ne fut d'ailleurs même pas le cas vu l'incroyable douceur ambiante.

Hébergement : tous les refuges de la région (Coldai, Tissi, Vazzoler) fermaient le WE précédent, nous avons donc dormi dans le refuge d'hiver ("bivacco") de Coldai. Propre, 9 places, bat-flancs/matelas/couvertures, 1 table et 2 chaises...et c'est tout ! Il faut donc monter de quoi s'habiller et de quoi cuisiner. Doutant de trouver de l'eau, on avait monté 6 litres à nous 2, au final un petit robinet coulait à 5mn du refuge en direction de la Forcella Coldai, mais pas sûr qu'on puisse tout le temps compter dessus...sinon le Lago Coldai est à environ 30mn de marche. Nous étions évidemment seuls à profiter d'un coucher / lever de soleil merveilleux, agrémentés d'une nuit de pleine lune. A noter que le refuge prend non seulement les 1ers rayons du soleil mais - plus étonnant vu son exposition - reste éclairé assez tard, le soleil rasant arrivant par la Forcella Coldai (à 15mn de marche, ou il est possible de rester au soleil jusqu'au crépuscule si on le souhaite). C'est donc un séjour finalement agréable en automne pas trop tardif.

La seule - insolite - exception à cette fermeture généralisée dès la mi septembre (remontées et refuges) en province de Belluno est celle du Rifugio Torrani, juste sous le sommet : le gardien Aldo da Bona est un idéaliste qui ne quitte sa tanière que juste avant d'être assiégé par la neige ! Il n'est pas très bavard mais a quand même ouvert une voie (35lg, 1240m, 7c+, A2) dans l'immense face NW de la Civetta...A 2984m, Torrani est pourtant à ma connaissance le plus haut refuge gardé des Dolomites...bon cela semble se savoir puisqu'il était même complet le samedi 29.

Horaire : J1 = montée tranquille à Coldai en 1h45 (+1h45 pauses & siestes...). J2 = dep 7h, sommet 11h15/45, Torriani 12h15/13h, Coldai 16h/16h15, retour Vescova 17h30.

Participants : Agnès & moi


Hike partners: Bertrand


Minimap
0Km
Click to draw, click on the last point to end drawing

Gallery


Open in a new window · Open in this window

T4 I AD
T5 I PD+
11 Jul 15
Civetta (3220m) · Kottan
T4 I PD+
22 Aug 17
Monte Civetta · Andrea!
AD+
T4 F

Post a comment»