COVID-19: Current situation

Le Pic Chaussy, du Col des Mosses à Isenau


Published by clash , 12 April 2016, 21h50.

Region: World » Switzerland » Vaud » Waadtländer Alpen
Date of the hike:22 August 2003
Hiking grading: T3 - Difficult Mountain hike
Waypoints:
Geo-Tags: CH-VD 
Time: 5:30
Height gain: 1196 m 3923 ft.
Height loss: 878 m 2880 ft.
Route:Col des Mosses - Vers les Lacs - Pic Chaussy - Pointe des Semeleys - Marnex - Isenau
Access to start point:Train Aigle - Le Seppey puis Car postal (12.173) jusqu'au Col des Mosses, ou train Montreux - Château d'Oex puis Car postal (12.174) jusqu'au Col des Mosses
Access to end point:Télécabine Isenau - Les Diablerets, puis train jusqu'à Aigle
Accommodation:Col des Mosses, Vers les Lacs, Les Diablerets
Maps:1265 (Swisstopo 1:25'000)

Le Col des Mosses a eu deux vies. Avant de devenir une petite station oubliée, composée uniquement de téléskis, elle abritait un télécabine construit en 1963 et qui, en deux sections et sur près de 1000m de dénivelé, desservait un domaine skiable bien enneigé, orienté Nord et Nord-Ouest. Après la fermeture de l'installation en 1987, l'imposante gare sommitale construite pratiquement au sommet du Pic Chaussy et quelques pylônes ont défié les éléments pendant... 22 ans, avant d'être démontés en 2009. La question de la reconstruction de cette installation s'est souvent posée, notamment parce que son domaine skiable a été reconnu comme mieux enneigé que d'autres secteurs des Alpes vaudoises. Il a, un temps, été question de troquer la fermeture des domaines skiables des Monts Chevreuils et de Château d'Oex/La Braye contre la réouverture du Pic Chaussy. En 2016, ce projet semble être au point mort, malgré la fermeture des Monts Chevreuils et le démantèlement d'une première installation à La Braye.

Retour en 2003:

Depuis le Col des Mosses, on monte par un sentier puis un chemin assez gras jusqu'à Lioson d'en bas. On rencontre encore les pylônes de la télécabine Les Mosses - Lioson - Chaussy, qui n'ont jamais été démontés alors que l'installation est hors-service depuis bien 15 ans. De Lioson d'en Bas, deux possibilité pour monter au Pic Chaussy: par le lac Lioson, sur une route gravilloneuse jusqu'au lac puis un sentier, ou alors tout du long sur un sentier, en passant par "Vers les Lacs", sur le tracé de l'ancienne (et magnifique semble-t-il) piste rouge qui descendait depuis le sommet du Pic. J'ai choisi la deuxième solution.

Après 300m de montée, on atteint la grande cuvette de Vers les Lacs (la buvette était fermée), au fond de laquelle se trouvent trois petits lacs quasiment à sec, sécheresse oblige... Dommage pour le cadre! On est alors au pied de la paroi du Pic Chaussy, qui est encore 400m au-dessus. L'endroit est magnifique et très sauvage, à tel point qu'il est presque impossible de remarquer qu'une piste de ski passait ici. Au fond de la cuvette, le sentier tire à gauche, se faufile entre deux petites barres rocheuses (c'est le seul endroit où on distingue le tracé de l'ancienne piste de ski, qui a nécessité un terrassement à cet endroit) et rejoint celui qui monte depuis le Lac Lioson. Il reste alors 300m de montée assez raide sous la ligne du télécabine pour atteindre sa gare d'arrivée (2308m), en état de délabrement avancé. Le sommet du Pic Chaussy est juste un peu plus haut (2351m). Vue magnifique sur les Préalpes et Alpes environnantes, notamment sur le Grand Combin et les Dents du Midi. Pas de vue sur le Léman, par contre. On est très près de toute la paroi Nord des Diablerets et de ses glaciers (Sex Rouge, Dar, Prapioz...). De l'autre côté, on distingue bien le massif du Vanil Noir au-dessus du Pays d'Enhaut.

La descente se fait d'abord le long de la crête direction Est. Le sentier remonte même d'une vingtaine de mètres et passe juste sous la Pointe des Semeleys, avant de plonger plein sud en zig-zags dans la pente, à travers les paravalanches. Ce sentier n'existe que depuis le début des années 90, date de la construction des paravalanches. Auparavant, l'itinéraire semblait descendre directement vers le Sud depuis le sommet du Pic, sans transiter par la Pointe des Semeleys.

Au terme de la descente, on atteint une petite route près de La Lé (on peut d'ailleurs couper facilement les derniers hectomères du sentier, c.f. parcours GPS), puis on suit un sentier direction Est en balcon sur la vallée des Ormonts jusqu'à Isenau, quasiment à plat, en traversant de petits hameaux constitués de quelques fermes d'alpage. De là, le vieux télécabine (ouvert de juin à septembre) ramène jusqu'aux Diablerets, où l'on peut prendre le train pour revenir à Aigle.

Beau temps, assez chaud mais un peu brumeux comme toujours ces derniers temps, avec quand même plus de cumulus que d'habitude. Croisé cinq groupes (!!) au sommet du Pic Chaussy, qui sont tous montés (et redescendus aussi – c'est ça de venir en voiture!) par le lac Lioson. Ca fait beaucoup pour un vendredi... Il faut dire que le panorama du Pic Chaussy est assez connu dans la région. Pour éviter trop de monde au sommet, mieux vaut y arriver avant midi. Personne d'autre sur tout le reste du parcours, et pas d'animaux – je suis sur une mauvaise série! Il faut dire que je n'ai pu randonner ni aux petites heures du matin, ni en fin d'après-midi lors de mes dernières sorties (les horaires les plus propices pour observer des animaux).


Hike partners: clash


Minimap
0Km
Click to draw, click on the last point to end drawing

Geodata
 29630.xol Parcours GPS


Post a comment»