Grande Lui : voie normale de l'A Neuve (alpinisme familial)


Publiziert von Bertrand Pro , 3. Juli 2015 um 08:44.

Region: Welt » Schweiz » Wallis » Unterwallis
Tour Datum:28 Juni 2015
Wandern Schwierigkeit: T3 - anspruchsvolles Bergwandern
Hochtouren Schwierigkeit: WS-
Wegpunkte:
Geo-Tags: CH-VS 
Zeitbedarf: 2 Tage
Aufstieg: 1900 m
Abstieg: 1900 m
Strecke:Samedi : La Fouly - Cabane de l'A Neuve Dimanche : A Neuve - passage à l'est du Pt 3032 - traversée ascendante de la rampe glaciaire à l'aplomb du Pt 3390 - 1/2 tour à la brèche anonyme (ca 3460m) au SW du sommet.

WE familial de haute-montagne histoire de refaire faire un peu de dénivelé aux enfants avant de partir trekker dans le Caucase géorgien 10 jours plus tard. C'était aussi l'occasion d'attaquer le cramponnage un peu plus technique après les expériences de l'été passé à la Luette et au Col du Tour

Comme la plupart, on ne connaissait la Grande Lui qu'à skis par bonnes conditions, autant dire que ça nous paru un peu plus pimenté en conditions estivales (comme souvent, d'ailleurs !). D'abord le bastion sommital, sans difficulté avec une bonne trace à pied droit dans le pentu dans mon souvenir, se transforme en gros tas d'éboulis instables qu'on n'a pas voulu tenter avec les enfants. De plus, la traversée ascendante au dessus des dalles, en neige bien dure et sans trace le matin, exige quand même de regarder où on met les crampons (à fortiori en alu). On a chacun tenu un des enfants à la corde très courte (1 cordée H et une cordée F !), ils ont trouvé ça assez facile, age béni où on ne rend compte de rien...moi je me suis surtout rendu compte que les guides ont bien du courage à emmener chaque jour des inconnus pas toujours bien agiles dans ce style de terrain l'été...

Pour tout arranger, une grosse pierre a sifflé entre la tête de Cécile et la tête d'Agnès vers 8h du matin au milieu de la rampe en question, à l'aplomb du Pt 3390m. Inutile de dire que la passion - déjà toute relative - de Cécile pour le "grand alpinisme" (sic) en a pris un petit coup. Par contre quelle rigolade de descendre - à moitié sur les fesses - dans les névés du bas idéalement ramollis en fin de matinée ! On en a profité pour faire une petite école d'auto-arrêt sur piolet que C&A ont vite intégré. Sous la cabane, le passage par les chaines permet de rompre un peu la monotonie, mais avouons que 1900m de descente ce n'est quand même pas follichon à leur age. Une grosse glace en attendant le car postal suivi d'un (tout aussi gros) diner pique-nique dans le train a fini par réconcilier tout le monde avec la montagne.

Pour les familles, le crux du WE est en fait situé à 20mn de la Fouly dans la forêt : un atelier sonore propose de deviner à quel animal appartiennent toute une série de sons plus ou moins ésotériques (il y a 7 boutons et un haut-parleur). Si la marmotte et le bouquetin se reconnaissent facilement, le grand tétras ou le gypaète sont déjà plus coriaces...

Conditions du jour : Reste juste un gros névé sous la cabane, avec une bonne trace permettant de passer en trail-runners si nécessaire. Ensuite on touche rapidement la neige au dessus de la cabane, interruption sur 50m vers 2800m puis neige en continu jusqu'au pied du bastion sommital (pas de glace, crevasses bouchées). Pentes de neige encombrées de grande coulées puis neige lisse > 3100. Pas de trace marquée + tb regel --> cramponnage attentif de rigueur dans la partie raide (un bon 35°) entre 3100m et 3200m qui domine directement de grandes dalles rocheuses (un guide avec un gros groupe à même prudemment tiré quelques longueurs à la descente).

Ensuite débonnaire jusqu'au pied des rochers. Les 80 derniers mètres sont un gros éboulis branlant, animé périodiquement par quelques canonnades de caillasse déclenchées par les ascensionnistes : avec les enfants et à fortiori sans casques nous avons préféré nous rabattre sur une petite brèche neigeuse 50m sous le sommet (baptisée Petite Lui par Cécile et Arnaud). Tout le monde montait au sommet depuis le Col de la Gde Lui (au contraire de l'habitude à ski), le reste étant encore plus branlant.

Météo : Grand beau lumineux, frais le matin avec un tb regel, puis bien chaud dès 11h.

Hébergement : Cabane de l'A Neuve complète elle aussi en ce beau WE, comme toutes celles que nous avions tenté de réserver avant (Tracuit, Moiry...). Accueil adorable de la gardienne Martine. Une petite cabane (30 places) à l'ancienne comme on en aimerait davantage, juste une pièce commune et un dortoir au dessus, une petit WC à 20mètres et une petite fontaine...

Accès : un peu laborieux de Berne à la Fouly, 3h et 3 changements...enfin pas désagréable au retour pour faire la sieste (ou réviser ses idéogrammes !).

Horaire : Samedi montée au refuge en 4h45 pauses comprises. Dimanche départ 6h20 - brèche 3460m 9h / 9h30, cabane 11h30 / 14h, retour à la Fouly 16h30.

Participants : Agnès & moi, Cécile (14a), Arnaud (10a)

 


Tourengänger: Bertrand


Minimap
0Km
Klicke um zu zeichnen. Klicke auf den letzten Punkt um das Zeichnen zu beenden

Galerie


Slideshow In einem neuen Fenster öffnen · Im gleichen Fenster öffnen


Kommentar hinzufügen»