Une ascension au Grand Piton


Publiziert von genepi , 18. Juni 2012 um 11:00.

Region: Welt » Frankreich » Haute-Savoie » Genevois
Tour Datum:16 Juni 2012
Wandern Schwierigkeit: T2 - Bergwandern
Wegpunkte:
Geo-Tags: F 
Zeitbedarf: 6:00
Aufstieg: 650 m
Abstieg: 650 m

Le Salève se trouve à proximité de Genève, sur territoire Français. Cette proximité a pour conséquence que cette montagne est utilisée comme terrain de jeu et d'apprentissage pour les alpinistes en herbe, ou chevronnés. Cette fréquentation, essentiellement issue de la cité de Genève, fait que l'on appelle le Salève “la plus Suisse des montagnes Françaises”. Cette appellation fait oublier que, jusqu'au milieu du 19ème siècle, cette montagne appartenait au duché de Savoie et, plus tard, au royaume de Sardaigne.

 

Le point culminant du Salève se trouve au Grand Piton, à 1379 mètres. Le secteur comprenant le point culminant ne présente cependant pas de pentes impressionnantes, comme c'est le cas près du Crêt de Grange Tournier. Hormis quelques parois un peu isolées (comme la Grande Paroi, appelée également Dalle de Beaumont par les grimpeurs), il n'y a pas de faces rocheuses comme celle du Coin. Le phénomène s'explique par la hauteur du pied de la montagne qui se situe à 450m du côté d'Etrembières et à 800m du côté de Pomier.

 

Cette configuration explique pourquoi, en hiver, la limite des chutes de neige est apparemment plus basse du côté de Beaumont que du côté de Veyrier. En fait, il n'en est rien: la limite est partout la même, mais c'est le “plancher des vaches” qui se trouve à une altitude différente.

 

Un des grands avantages des itinéraires de ce secteur est que les dénivellations ne sont pas trop importantes, même si certains sentiers sont très raides par endroits. Un autre avantage est que, hormis les sentiers des Petites Croix et des Convers, les itinéraires des Chavanne et de la Traversière sont peu fréquentés.

 

Ici, j'ai repris une randonnée que j'avais effectuée une année auparavant.

 

Le point de départ se situe à Pomier. Cet endroit, où se trouve les vestiges d'une chartreuse, s'atteint en quittant la route nationale portant de St-Julien-en-Genevois à Annecy. Un rond-point a été aménagé récemment au sortir de la localité du Châble et permet de bifurquer confortablement en direction de la Maison du Salève et de la chartreuse. Le parking de la chartreuse est privé et il est recommandé de suivre les indications menant au parking promeneurs. Ce parking se trouve au pied des parois, dans une ancienne carrière.

 

Pour démarrer la randonnée, il est avantageux de traverser les Bois des Fées (ne cherchez pas de créatures possédant des pouvoirs magiques... Fées, vient simplement de Fagus, c'est-à-dire, le hêtre).

Au sortir des bois, on arrive sur une route goudronnée que l'on suit et qui mène à Jussy. De là, il faut continuer et atteindre Beaumont (attention aux automobiles, cela circule quand même un peu). Près de l'église de Beaumont, ne pas suivre la route montant rapidement et permettant de gagner Préma Queue (et la Grande Paroi), mais prendre la route, montant légèrement, en face et permettant de rejoindre “chez Marmoux”. Un ancien chemin coupe les différents lacets que forme cette route. Le chemin continue encore en direction de la montagne et borde la ferme des Molliets avant de pénétrer dans les bois. Après un tronçon relativement plat dans la forêt, le sentier permet de rejoindre la bifurcation avec celui montant depuis Chotard. C'est à cet endroit que les choses sérieuses commencent. Le sentier, parfois raide, aborde le flanc de la montagne en tirant sur la gauche. Il suit un ancien châble et traverse un creux formé par une crevasse comblée dont l'origine se trouve dans une des diaclase suivant la face de la montagne. Un peu plus loin, le sentier commence à décrire des lacets et on ne tarde pas à déboucher dans les pâturages sommitaux.

Depuis l'orée de la forêt, le sentier rejoint le chemin menant au Pomier et, plus loin, la route des crêtes. Là, il est avantageux de traverser la route pour rejoindre le sentier du “Balcon du Léman”.

Ce sentier s'éloigne de la route un moment, avant de la suivre. C'est lorsque l'on arrive en vue d'un parking, qu'il faut traverser la route et monter quelque peu pour atteindre le point culminant du Salève. Le point culminant se trouve sur le plateau de lapiaz, ainsi il vaut la peine d'aller jusqu'à la Tour Bastian, d'où le point de vue est magnifique. Cette tour a été construite à des fins touristiques et n'a rien à voir avec une tour médiévale.

Depuis le Grand Piton, on atteint, en descendant vers la route, une petite combe dans laquelle court le sentier menant à la Thuile.

Depuis ce chalet, on suit le chemin en terre battue jusqu'au moment où la lisière de la forêt en contrebas rejoint le chemin. Depuis cet endroit, il faut suivre la lisière et on ne tarde pas à trouver le départ du sentier des Petite Croix. Ce sentier, raide par endroits, ne présente pas de sérieuses difficultés. Seul le petit couloir sous l'Oratoire de Saint-Bruno peut présenter des difficultés. Ce sentier permet cependant de descendre directement sur la chartreuse de Pomier.


Tourengänger: genepi

Minimap
0Km
Klicke um zu zeichnen. Klicke auf den letzten Punkt um das Zeichnen zu beenden

Galerie


Slideshow In einem neuen Fenster öffnen · Im gleichen Fenster öffnen


Kommentar hinzufügen»