Chalet Les Marrindes, Vallon des Morteys, évtl. Vanil Noir


Publiziert von Philippe Noth Pro , 16. Dezember 2010 um 07:11.

Region: Welt » Schweiz » Freiburg
Tour Datum: 1 Juli 2001
Wandern Schwierigkeit: T3+ - anspruchsvolles Bergwandern
Wegpunkte:
Geo-Tags: CH-FR   CH-VD 
Zeitbedarf: 2:45
Aufstieg: 1062 m
Abstieg: 49 m
Strecke:Gros Mont - Oussanna - Les Marrindes - Pas de la Borière (- Vanil Noir)

Le Chalet des Marrindes (1868m, 6128ft) figure certainement parmi les buts d'excursion les plus intéressants de la région de Fribourg. D'une part parce qu'on traverse une réserve naturelle (Les Morteys), d'autre part parce qu'on se retrouve tout près du Vanil Noir (2389m, 7838ft), plus haut sommet du canton. Ceux qui ont le pied sûr pourront même en faire l'ascension.

Cette vallée des Morteys est donc à même de satisfaire différents types de randonneurs. Tous auront en commun la satisfaction d'évoluer dans un des plus beaux paysages des Préalpes, entre les rochers des Dents de Bimis et la pyramide de la Dent de Folliéran, et avec au nord la chaîne des Gastlosen.

Le promeneur occasionnel trouvera un chemin facile jusqu'au chalet, où il pourra se restaurer, et même continuer jusqu'à la Selle des Morteys.

Celui dont la motivation principale est le milieu naturel sera évidemment comblé par la richesse de la faune et de la flore de la résere naturelle. A aucun autre endroit je n'avais vu des bouquetins en aussi grand nombre et si peu farouches qu'ils s'installaient à quelques mètres du sentier. Dans ces conditions, il était difficile de respecter une des consignes de la réserve, celle de ne pas déranger les animaux. C'est tout juste s'il ne fallait pas leur demander de se pousser pour pouvoir passer (j'exagère à peine) :-) Une brochure d'une trentaine de page éditée par Pro Natura permet de mieux comprendre le paysage environnant. Elle est disponible au Chalet des Marrindes ou dans les offices du tourisme de la région (Bulle, Charmey, Gruyère) et fournit de nombreuses explications sur les plans botaniques, géologiques et zoologiques.

Enfin, le sportif ou l'amateur d'émotions fortes appréciera de pouvoir corser une randonnée somme toute facile en incluant l'arête terminale du Vanil Noir. D'autres variations sont possibles, comme celle de redescendre par Bounavaux.

Une dernière remarque concerne l'accès au Vanil Noir. Bien que j'y sois allé enfant, cette-fois ci longer l'arête me semblait vraiment périlleux et dès lors arriver au sommet devenait hors de question.

Depuis la Selle des Morteys l'itinéraire normal suit toute l'arête, escaladant d'abord la Tête de l'Herbette (la pyramide grise qu'on voit juste au-dessus du toit des Marrindes dans la photo 1). Un autre sentier également balisé à partir de la Selle des Morteys permet d'éviter cette crête étroite: il traverse le pierrier puis les rochers, nécessitant par endroits un peu de varappe facile, puis escalade des pentes souvent encore enneigées, et rejoint l'arête et le premier itinéraire dans les derniers mètres seulement. Hélas, dans les deux cas, il faut franchir le passage très exposé du Pas de Borière, équipé de câbles. A réserver aux personnes sans vertige.

La cotation T3+ se rapporte à la randonnée jusqu'au Pas de Borière mais pas au-delà. Sinon c'est T4.
 

Pour plus de détails, voir la page d'origine sur www.noth.ch. Vous y trouverez aussi la traduction anglaise.
 


Tourengänger: Philippe Noth


Minimap
0Km
Klicke um zu zeichnen. Klicke auf den letzten Punkt um das Zeichnen zu beenden

Galerie


Slideshow In einem neuen Fenster öffnen · Im gleichen Fenster öffnen


Kommentar hinzufügen»