Aiguille du Moine (3412m), face E, voie Contamine


Published by Bertrand Pro , 13 August 2019, 17h15.

Region: World » France » Haute-Savoie » Massif du Mont Blanc
Date of the hike:11 August 2019
Mountaineering grading: TD
Climbing grading: 6a+ (French Grading System)
Waypoints:
Geo-Tags: F 
Time: 2 days
Height gain: 2000 m 6560 ft.
Height loss: 2000 m 6560 ft.

Belvédère exceptionnel au coeur du Massif du Mont Blanc, l'Aiguille du Moine est un sommet  isolé bien visible de la Mer de Glace, situé en gros entre l'Aiguille Verte et les Grandes Jorasses. Sa face E verticale de 400m est l'une des très belle parois de la vallée de Chamonix. La voie historique Contamine est la classique de ce versant, elle offre 12 grandes longueurs entre V+ et 6a+ dans un style bien chamoniard sur un rocher de toute beauté. L'approche glaciaire et la descente soutenue en font une longue course d'alpinisme rocheux si on souhaite revenir dans la vallée le soir même (12 à 14h). Topo détaillé ici.

Une bien belle voie dont je rêvais depuis longtemps. Agnès en stage de yoga, on n'était pour une fois que 2 avec Mathias, c'était donc l'occasion d'aller se frotter à un truc un peu plus musclé. Comme beaucoup sans doute, j'ai apprécié assez modérément le bas : le départ vertical et humide au dessus de la roture, sur un rocher encore bien froid à 6h30 du matin, exige une bonne dose de détermination pour évacuer les question existentielles promptes à envahir la tête dans ce genre de circonstances...Une corde surtendue, quelques tractions judicieuses sur les pitons vintage de Contamine, la parois se couche (enfin un peu !), le soleil arrive et la vie reprend des couleurs. Au final 4h au lieu des 5 à 7h annoncées, merci Mathias !

Pour le reste on a croisé pas mal de beau monde en 2 jours : le célèbre glaciologue Luc Moreau qui tenait une conférence sur le parvis du Montenvers, puis Hélias Millerioux (le piolet d'or du Nuptse) qui revenait d'une autre voie Contamine (Petites Jorasses) avec une cliente. Et enfin le lendemain François Pallandre, le fameux professeur à l'ENSA ouvreur d'une bon nombre de très belles classiques dans le massif comme Poème à Lou (de ce que je connais, les autres sont bien au delà de mon niveau...).

Pour le reste - mais c'est pas un scoop - l'ambiance estivale autour de la Mer de Glace est quand même toujours un peu sinistre, il s'écoule rarement plus de 30 minutes sans qu'on entende un pan de rocher ou de moraine s'écrouler quelque part - mention spéciale à l'Aiguille du Tacul dont il ne restera plus grand chose d'ici 10 ans à ce train là !

Itinéraire et conditions :

Accès au Couvercle : les nouvelles échelles du Montenvers ont été installées largement en amont, parcours astucieux qui fait qu'au final on ne perd pas plus de dénivelé qu'il y a 10 ans (env 170m); elles sont toutes doublées --> pas de gros bouchons. Le glacier avait été lustré par les pluies de la nuit --> tout le monde a mis les crampons ! Balisage rouge pour traverser la cote morainique. Ensuite 2 options : les vieilles échelles des Egralets à l'angle du glacier de Leschaux, mais ils semblent qu'elles ne seront plus entretenues pour cause d'instabilité de la moraine au pied. Ou alors les nouvelles échelles communes Charpoua - Couvercle (grand carré jaune), plus longues mais moins raides. On récupère alors l'ancien sentier des balcons : parcours très joli mais pas mal plus long (ondulant avec plein de petits passages équipés de mains courantes ou petites échelles) - sachant qu'il y a moins de moraine en bas le temps de parcours total doit cela dit être peu différent.

Voie Contamine : le glacier est tout en neige (crampons indispensables, piolet agréable), l'attaque se fait depuis une langue de neige assez fine avec une roture (bien sinistre en dessous...) d'environ 50cm avec le rocher. Pas super commode pour mettre les chaussons mais on prend pied sur le rocher sans trop de mal. Les 4m jusqu'au 1er piton sont quand même un peu tendus...bravo Matthias ! Sinon comme prévu les 2 premières longueurs bastonnent bien à froid, on a pris le soleil dans L3 à 7h30. On (enfin surtout moi) a pas trop hésité à tirer les clous mais il n'y en a pas tant que ça et ils sont parfois un peu vermoulus, même dans le 6a+ il faut rajouter des petits coinceurs...Attention à ne pas suivre les spits de G dans L2 !

Les 10 longueurs suivantes sont superbes, bien soutenues dans le V/V+ fissure mais jamais infernal : le 6a+ de L6 du croquis est plutôt 5c+ / 6a, par contre indispensable de faire le relais facultatif (rond blanc) du croquis sinon >> 50m avec du tirage ! La plupart des longueurs font 40 à 50m avec souvent guère plus d'un ou deux pitons, pas mal de relais sont à équiper sur béquet...le rocher est superbe tout du long ou presque, et le style d'escalade chamoniard à souhait (comprendre : les non habitués comme moi sentent bien leurs épaules le lundi au bureau...)

Descente : bien cairnée et pas si paumatoire au final (si on ne voit pas de cairn aller à gauche), par contre on a quand même fait des petits moulinages de temps à autre pour gagner du temps. Le bas passe facilement avec 2 petits rappels de < 25m, la roture neige - rocher passe sans souci, le glacier (névé ?) est en neige.

Fréquentation : seuls dans la voie, 1 cordée sur la sud classique, 1 groupe sur la sud intégrale, 2-3 petits groupes en AR sur la VN. Une cordée à la Nonne. Les autres courses ne se font plus, le Whymper à la Verte est quasiment tout en rocher...

Météo du jour : samedi nuageux avec de plus en plus d'éclaircies l'après-midi, très doux, vent nul. Dimanche matin grand beau doux voire chaud, pas de vent; l'après-midi de plus en plus de cumulus avec vent de SW sensible se levant, mais juste quelques gouttes après 16h en remontant au Montenvers.

Accès : Chamonix --> train du Montenvers. Bonne surprise de retour au Montenvers dimanche après 12h de crapahut : 2h de queue suite au déraillement du petit train. Autant dire qu'on aurait été plus vite à pied...je n'ose pas avouer de quelle manière on est finalement descendus assis dans trop perdre de temps !

Hébergement : la montée au Refuge du Couvercle (2680m) est en soi une petite course de montagne (4h à 5h de montée, 3h de descente, glacier, échelles, etc...). Il n'était qu'au 1/3 plein en ce - relativement - beau WE d'août. La nouvelle équipe est très sympa, l'humour à froid du gardien peut surprendre mais moi j'aime bien. Par contre il faut un peu discuter pour le réveil, il n'aime pas trop se lever tôt...

Horaire : samedi montée au Couvercle par les Egralets en 4h. Dimanche départ 5h15, attaque 6h15 / 6h30, sommet 10h30 / 10h50, retour Couvercle 13h20. Retour au Montenvers 14h --> 17h par les nouvelles échelles de la Charpoua.

Participants : Matthias D (guide) et moi


Hike partners: Bertrand


Gallery


Slideshow Open in a new window · Open in this window


Post a comment»