Les Gradins de la Corraterie


Published by genepi , 23 July 2011, 18h56.

Region: World » France » Haute-Savoie
Date of the hike:23 July 2011
Hiking grading: T5 - Challenging High-level Alpine hike
Waypoints:
Geo-Tags: F 
Time: 2:30
Height gain: 650 m 2132 ft.
Height loss: 650 m 2132 ft.

Le Salève étant une montagne située près du centre urbain qu'est Genève, on peut s'attendre que maints endroits ont été parcourus depuis des décennies.

C'est le cas des Gradins de la Corraterie qui consistent dans les escaliers rocheux situés entre le Sphinx et la Corraterie. Ceux-ci peuvent être parcourus soit en montant directement dans la suite du Dévaloir de la Mule (pour autant que le terrain soit à peu près sec) ou en contournant plus ou moins bien les escaliers les plus hauts.

Pour les gagner, il faut, au départ du sentier de l'Orjobet, suivre le sentier de la Corraterie. Celui-ci n'est plus indiqué mais relativement facile à trouver. Après avoir gravi les premières parois de rochers sur le sentier de l'Orjobet (on la gravit en remontant une sorte d'entonnoir comportant des escaliers faits de blocs de pierre), on arrive sur une partie un peu moins raide. A cet endroit par un sentier qui, au début, est presque plat. Il traverse la pente remonte un peu pour traverser un cône d'éboulis et traverse un second dévaloir. Après une montée raide (remarquer les encoches taillées dans la roche), on gagne le Portail du Chavardon, une sorte de petit Col en pleine paroi. Derrière, une main-courante aide à redescendre.

On traverse alors le Chavardon dans les sous bois, et on arrive dans l'amphithéâtre du Chavardon. Le sentier se perd un peu, mais on voit bien où l'on doit passer. On passe devant la Grotte de la Mule et la Grotte de la Table.

Un peu plus haut, on quitte le sentier des Etournelles pour gagner le Portail du Sphinx, petit col permettant de gagner le Dévaloir de la Mule. On peut alors soit remonter celui-ci, soit encore remonter un bout et contourner sous la dernière paroi de rocher à droite. Quelques passages un peu exposés permettent de gagner le sommet de la tête rocheuse. Plus loin, un sentier évident remonte en direction de la Corraterie. Juste sous le sentier de la Corraterie, il faut encore escalader un peu.

J'ai encore pris une petite variante en retournant en direction nord... pour trouver un couloir raide que l'on peut grimper. Ce couloir donne sur une large vire (celle qui se trouve au pied de la plaque blanche). On peut alors, dans la suite, escalader les rochers pour gagner le sommet de la paroi.

Au retour, j'ai suivi un super-raccourci que je n'avais plus parcouru depuis longtemps. Celui-ci part depuis l'Orjobet juste sous la dernière paroi vers le bas. Quelques escaliers y subsistent encore et menaient au Saut de la Vipère. On peut cependant descendre dans les pierriers au pied des parois. C'est très rapide mais dangereux. Il ne faut pas s'attarder: les chutes de pierres sont fréquentes.

Hike partners: genepi


Minimap
0Km
Click to draw, click on the last point to end drawing

Gallery


Open in a new window · Open in this window


Post a comment»