Valle d'Isorno : a vélo, con bagno e poi sentiero abandonato !


Publiziert von Bertrand Pro , 17. Juli 2012 um 16:43.

Region: Welt » Italien » Piemont
Tour Datum:15 Juli 2012
Wandern Schwierigkeit: T3 - anspruchsvolles Bergwandern
Wegpunkte:
Geo-Tags: I 
Aufstieg: 2100 m
Abstieg: 2100 m

Encore un dimanche pourri sur les Alpes du Nord. Bon on en a vu de pire cet été, c'est vrai, et on apercevait déjà du ciel bleu à Brig...mais ce coup-ci nous avions vraiment envie de SOLEIL. Donc nième fuite vers l'Ossola que je fréquente rarement en été (trop amoureux de ses exceptionnelles ambiances automnales) mais qui ce jour là offrait grâce au vent du nord une lumière intense et des températures idéales. C'était l'occasion rêvée d'aller enfin découvrir la mythique (enfin pour moi...) Valle d'Isorno que son encaissement rend sans doute un peu lugubre dès le mois d'octobre.

Départ du bas à vélo, bien sûr, hors de question de déflorer un aussi bel endroit en le découvrant en voiture. Bon de toutes manières en venant en train on n'a guère le choix (pas de TP) - et la route est accessoirement interdite sauf ayant-droit (ce qui ne semble guère gêner les Italiens, mais je suis mauvaise langue). Les "hikriani" de l'Ossola pestent souvent contre cette interdiction, je dois reconnaître que pour nous cyclo-randonneurs elle était vraiment la bienvenue et contribue à préserver le silence et le coté "bout du monde" de ce site merveilleux.

J'avais réussi à convaincre facilement mes 2 compères lausannois Raphaël et Michaël de m'accompagner, malgré l'obligation pour eux de venir tôt le matin en voiture à Brig pour attraper le train-auto vers Iselle (pas de train suffisamment tôt depuis la Suisse Romande, hélas). Si on est à vélo,  c'est vraiment la combinaison la plus rapide depuis Berne, départ 6h07 et arrivée à Iselle à 7h54. Les 14km jusqu'à Crevola d'Ossola se font très facilement à cette heure là (étonnamment peu de trafic, tout en descente), un petit crochet par Varzo raccourcit encore la distance sur la grosse route, sachant que juste après Varzo le trafic de transit est dévié par un nouveau tunnel et que le reste du parcours est alors tranquille à souhait.

Nous arrivons donc à Crevola sur les coups de 8h50, plein d'entrain et sous un soleil radieux...évidemment un trop plein de bonheur appelle souvent une vengeance céleste : avant même le 1er des 2100m de D+ au programme de la journée, mon pneu arrière rend l'âme. Une sombre histoire d'épissure sur le fond de jante, apparemment - la trousse à pharmacie est appelée à la rescousse en même temps que le matériel de réparation, un peu de sparadrap sous la nouvelle chambre à air et nous voilà repartis sans encombre. La route jusqu'à Altoggio est toujours aussi belle, elle se raidit soudain à la sortie du village mais après la bifurcation pour Agarina le gradient se calme - enfin tout est relatif - rien à voir avec l'agonie de la montée vers Giovera...la route ondule pas mal et le totalisateur de l'altimètre affichera finalement 200 mètres de plus que ce qui était au programme, mais quand on aime...

La suite est un pur enchantement, le petit bout du monde d'Agarina est vraiment l'un des joyaux de l'Ossola. Nous attachons les bicyclettes au Pt 1204 à la fin du goudron sur les coups de 11h45. Les panneaux affichent environ 6h pour la boucle projetée, ce qui ne laisse pas une énorme marge pour attraper le Domo - Berne de 19h41, mais la forme est bonne et nous aurons finalement assez de temps pour un Gelato + Capuccino sur la Piazza del Mercato en fin d'après-midi. Le départ est un peu confus, le sentier menant au Ponte Faugiol sur les cartes a été hélas remplacé par une vilaine piste (à but hydroélectrique semble-t-il) dont nous avons échoué à trouver l'origine : 1ère petite punition sous la forme de 100m de diretissima sanglière à souhait (un bon T4/T5 que n'aurait pas renié Zaza et qui préfigure la suite...) pour prendre pied sur la piste (tip : elle se prend complètement à G, ne pas se diriger vers l'entrée de la gorge en restant le long du torrent !).

On l'abandonne ensuite assez vite et tant le balisage que le tracé du sentier sont exemplaires jusqu'à l'Alpe Nocca puis l'Alpe Matogno. Le sentier se perd un peu sur le plat mais on le retrouve rapidement plus haut pour déboucher sans encombre à l'Alpe Lago (refuge fermé) puis au magnifique Lago di Matogno. Vélo mais aussi Bagno : Michaël nous fait une belle démonstration en traversant une partie du lac à la nage (!) malgré le vent frisquet qui balaye les lieux. Raph et moi contemplons le spectacle en baffrant pensivement notre pique-nique bien emmitouflés. Modeste, il déclarera simplement que "l'eau était proche de 15 degrés" (un vrai bain thermal, quoi) et que "il avait fait bien pire".

La suite parait sans histoire à en croire les beaux traits rouges sur la carte et on se voit déjà de retour à Agarina les mains dans les poches. Il n'en sera rien : le sentier mène sans encombre par le col 2179m jusqu'à une bifurcation vers 1990m, mais au delà seule la branche de D (vers Giovera) existe vraiment (et on doit évidemment prendre l'autre)...On rejoint donc à vue une ruine vers 1850m, au delà la nature a repris ses droits, hautes herbes, orties et cie puis droit dessous une forêt d'allure revêche, et Agarina 600m plus bas. Humm, pas gagné pour le gelato-caffé sont-ils quelques-uns à penser...

Bon finalement les choses s'arrangeront un peu en dessous avec quelques égratignures, il faut en fait descendre en diagonale à GAUCHE depuis les ruines, écarter quelques branches et on finit par retrouver une vague sente peu marquée dans la forêt. Le sentier est à nouveau bien entretenu et fraîchement fauché sous la Baita Albino. Le reste est un pur bonheur dans ce qui m'a vraiment semblé être la plus "tessinoise" des vallées ossolanes par son cadre à la fois majestueux et intime. La descente jusqu'à Domo via Altoggio - Montecrestese - Masera - Croppo se fait vent arrière à Mach 2 (les freins ont bien chauffé !), les gelati sont excellents et la patronne charmante, le train à l'heure et les bonhommes fourbus mais heureux. La routine d'une journée au sud somme toute.

Seul regret (je préviens d'emblée la "tirata d'orecchie" !) : pas eu l'occasion de prévenir Adrimiglio, le grand spécialiste du coin, puisque nous avons décidé de la destination le matin même en sortant du train à Iselle. Qu'il sache que nous avons été époustouflés par la beauté de sa région d'origine et que j'y reviendrai avec plaisir pour une autre balade !

Tourengänger: Bertrand


Galerie


Slideshow In einem neuen Fenster öffnen · Im gleichen Fenster öffnen


Kommentare (7)


Kommentar hinzufügen

adrimiglio hat gesagt: Grande tirata d'orecchie!
Gesendet am 17. Juli 2012 um 18:45
Ciao Bertrand
questa volta te la sei proprio cercata...hai fatto un'escursione in Valle Agarina senza avvisarmi, grande tirata d'orecchie.
Da quanto ho capito mi sembra che ti sia piaciuta la zona, come mai avete faticato a trovare il sentiero che scende alla Colmine dall'Alpe Loccia, non avete visto l'indicazione gialla Agarina sul sentiero?
Peccato se l'avessi saputo in anticipo sarei venuto anch'io, poi l'ho saputo da Manuel lunedì ma ora mai era acqua passata.
Mi sa che il tuo amico è un po' pazzo a fare il bagno nel lago di Matogno con il freddo che faceva domenica...

Adry.

Bertrand Pro hat gesagt: RE:Grande tirata d'orecchie!
Gesendet am 17. Juli 2012 um 20:17
Non lo rifaro piu, promesso...anche perche non avevo il tuo telefono, me lo devi dare per MP, giacche spesso sono decisioni d'ultimo momento.

L'indicazione gialla c'é, ma il sentiero non c'è piu !!! Al inizio si puo intuire nelle erbe alte, ma poi sparisce. Forse in salita sara piu comodo, ma in discesa senza conoscere è propio difficile non finire nelle ortiche...

Comunque il posto è favoloso, non c'è altro da dire.

adrimiglio hat gesagt: RE:Grande tirata d'orecchie!
Gesendet am 17. Juli 2012 um 21:53
Hai perfettamente ragione, salendo è più facile da vedere, mentre scendendo con l'erba alta il primo tratto è facile sbagliare finendo a destra nei prati, poi più sotto diventa evidente, siete stati bravi comunque.
Mi sono dimenticato di chiederti che bicicletta avevi, quella pieghevole?

Adry.

Bertrand Pro hat gesagt: RE:Grande tirata d'orecchie!
Gesendet am 19. Juli 2012 um 09:21
Io avevo la Dahon (http://www.dahon.com/bikes/2010/mu-p24), ne sono plenamente sodisfatto. I colleghi invece MB normali

adrimiglio hat gesagt: RE:Grande tirata d'orecchie!
Gesendet am 19. Juli 2012 um 17:58
Ciao Bertrand
ho guardato il sito, è davvero incredibile come diventa piccola una volta piegata, a tuo parere quanto ti penalizza come prestazioni rispetto alle MB normali?

Adry.

Bertrand Pro hat gesagt: RE:Grande tirata d'orecchie!
Gesendet am 20. Juli 2012 um 08:50
Sinceramente molto meno di quanto si potrebbe pensare - in salita ripida, collo stesso sforzo, forse arrivero a 550mh invece di 600, ma si nota davvero poco. La differenza maggiore sara certamente sui lunghi tratti piani nel confronto di una bici di corsa - penso che devi perdere 3/5 kmh di velocita.
Colla moglie, abbiamo di recente salito la Furka con zaini di arrampicata (corda & cia), lentamente ma senza porblemi...bah devo ammettere di aver sofferto molto salendo a Giovera, ma comunque li per non soffrire devi prendre l'EPO !

adrimiglio hat gesagt: RE:Grande tirata d'orecchie!
Gesendet am 21. Juli 2012 um 10:34
In effetti, il primo tratto di salita da Altoggio a Coipo è mostruoso, quando la percorro con la mia 4x4 in alcuni tornanti devo mettere la prima marcia...comunque le prestazioni della tua bici sono ottime, vale sicuramente la pena perdere qualche Km in piano, ma in compenso quando la trasporti in treno occupa lo spazio di una valigia, grande idea e grande prestazione!

Adry


Kommentar hinzufügen»