Escalade dans les Préalpes de Biella : combinaison Parete Piancenza / Via del 35 au Mucrone


Publiziert von Bertrand Pro , 18. Juli 2009 um 10:02.

Region: Welt » Italien » Piemont
Tour Datum:12 Juli 2009
Klettern Schwierigkeit: V+ (UIAA-Skala)
Wegpunkte:
Geo-Tags: I 
Aufstieg: 1400 m
Abstieg: 1400 m

Il s'agit d'un enchainement de 2 itinéraires historiques sur les faces NE et SE du Mucrone, au coeur des Préalpes de Biella, massif préalpin rappelant un peu le Tessin avec une vue imprenable sur la Plaine du Po. Les + : granite de toute beauté, solide, adhérent et priseux, et reéquipement "plaisir" (excessif selon les puristes...) du guide Gianni Lanza, le pape de la grimpe locale. Les - : zones herbeuses désagréables sur le haut de la Piacenza, et présence fréquente de la nebbia, le brouillard convectif montant de ladite plaine du Po toute proche une bonne partie de l'été...à ce prix là, à 2 heures de Chamonix, on y est à l'abri du mauvais temps si le nord des Alpes est pris dans un flux de NW, et la tranquillité est garantie.

Au lendemain de 2 grosses journées sur l' Herbetet, on avait envie d'une virée un peu plus soft, tout en découvrant le magnifique terrain de jeu des Préalpes de Biella, le jardin de notre ami et guide Andrea. Après une soirée et une nuit traités comme des pachas par sa petite famille, à évoquer autant nos aventures hoggariennes passées que les futurs projets communs sur l'Eiger, l'énergie était de retour, j'ai donc remis le réveil aux aurores pour monter au sanctuaire d'Oropa à vélo. 1h15 contre les 27 minutes de Pantani, mais c'est normal il n'était pas en VTT et ne revenait pas de l'Herbetet...paix à son âme en tous cas. J'avais du coup moins mauvaise conscience pour emprunter ensuite le téléphérique Sanctuaire - Lac avec mes deux partenaires, qui avaient quand même mis 22 minutes pour monter en voiture (ce qui laisse bien imaginer à quoi carburait "il pirata" sur sa bicyclette, mais ceci est une autre histoire...).

Arrivés au lac, la nebbia est si épaisse que même Andrea, qui fréquente le coin depuis qu'il sait marcher, a commencer à hésiter. Vive le portable, un coup de fil à son papa Sergio (connaisseur encyclopédique de chaque arpent du massif, qui à 70 ans gravissait encore récemment le Mont Blanc en AR à la journée de Biella...), et nous étions sur le droit chemin. Le passage des gros névés défendant l'accès à l'attaque n'a pas été de tout repos en baskets, fesses serrées et une pierre pointue dans chaque main en guide de piolet, mais le plus folklorique a été le passage de la rimaye névé-rocher, profonde de près de 5 mètres (enfilement des chaussons assis sur la tranche du névé, descente au fond sur des marches taillées par Andrea, "saut de chat" pour prendre appui avec les mains sur la paroi, au niveau du 3ème spit...).

La Piacenza est ensuite très belle sur les 3 - 4 premières longueurs, pas terrible sur la suite (dalles herbeuses humides et zippantes), la Via del 35 est ensuite un peu courte (seulement 2 vraies longueurs) mais sur un rocher exceptionnel. Jolie rando pour gagner le sommet (belvédère spectaculaire sur toute la région), descente tranquille à pied au Lac, puis en benne au Sanctuaire. Visite obligatoire, sans oublier les a-cotés profanes (excellents bar-pasticceria juste à l'entrée...). Nous quittons Andrea le coeur lourd avec ces jours intenses à souhait, le prochain RV est pris chez nous l'an prochain à l'attaque de la Mitellegi !


Conditions : Rocher sec, solide et prisu tout du long. Par contre, gros névés pour accéder à la Parete Piacenza, un peu acrobatique en baskets...la neige monte à 5-8m dans la 1ère longueur, au niveau du 3ème spit (!), et ce à moins de 2000m d'altitude.

Météo : Nebbia piemontese, brouillard tout du long, seul le sommet du Mucrone émergeait au soleil au dessus d'une belle mer de nuages. Doux et vent nul, donc bien supportable quand même.

Participants : Andrea (guida !), Agnès et moi, seuls toute la journée ou presque.

Itinéraire détaillé : De Biella (1 grosse heure de voiture en aval d'Aoste), se rendre au Sanctuaire d'Oropa 12km plus haut (1200m, à visiter absolument, majestueux à souhait), en bus, voiture ou mieux à vélo (record de Pantani : 27 minutes...). De là, gagner le Lac du Mucrone (1890m) à pied ou en téléphérique.
Contourner le lac par la G et prendre un sentier en forte montée débouchant sur une sorte d'épaule vers 2000m. S'ensuit une traversée descendante à D dans du terrain escarpé, équipée de cordes fixes, suivre toujours le sentier balisé (il mène au Colle del Limo) qui remonte, le quitter vers 1980m, traverser un névé tardif pour se rendre au pied de la paroi (c'est la Parete Piacenza) évidente bordant le couloir du col à sa droite. La "Via Normale" est en gros au centre dans une zone de faiblesse, spits bien visibles. L1 en fissures puis traversée à D, L2 et L3 en dalles et petits murs, L4 à G dans un dièdre noiratre, L5 et L6 (groupables avec 50m) dans du terrain dalleux et végétatif, pas facile pour autant, assez délicat, mais la voie reste bien équipée. On débouche dans des pentes d'herbe très raides équipées d'un cable, les remonter et traverser à G à la fin du cable : on arrive à une bonne terrasse au dessus du col, au pied d'une Via Ferrata qui est aussi le départ de la Via del 35 : 2 longueurs de toute beauté en murs et dalles bien priseux (V), un petit passage à pied (on peu rejoindre le sentier ou la VF), puis une dernière longueur sur l'ultime ressaut rocheux vous déposent 100m sous le sommet qui s'atteint en 20mn par un sentier balisé. 
Descente : par le sentier balisé ramenant au Lago del Mucrone puis au téléphérique (1h tranquille).


Tourengänger: Bertrand

Galerie


Slideshow In einem neuen Fenster öffnen · Im gleichen Fenster öffnen


Kommentar hinzufügen»