Traversée des Calanques : Marseille - Cassis, version longue au plus près du littoral (34km / +2000m


Published by Bertrand , 29 May 2015, 16h26.

Region: World » France » Cote d'Azur » Calanques
Date of the hike:24 May 2015
Hiking grading: T4 - High-level Alpine hike
Waypoints:
Geo-Tags: F 
Time: 12:00
Height gain: 2000 m 6560 ft.
Height loss: 2000 m 6560 ft.
Route:Traversée intégrale "au plus long" en suivant toutes les variantes pour coller au maximum au littoral : Madrague de Montredon - Callelongue - Calanque de l'Escu - Sormiou - Cap Morgiou - Morgiou - Sujiton - Calanque de l'Oeil de verre - variante de l'Eissadon - Col de l'Oule - Vallon d'EnVau - variante du tour du belvédère - Port Pin - Port Miou - Cassis. 34km / +2000m
Maps:Carte IGN spéciale au 15.000ème, disponible [http://espaceloisirs.ign.fr/boutique/les-calanques-de-marseille-a-cassis.html ici]

Les habitués du lieux sont peut être un peu blasés, mais c'est sans doute une des plus belles randos cotières de Méditerranée, au même niveau que le Sentiero degli Dei de la Cote Amalfitaine, les Cinque Terre ou le Selvaggio Blu sarde...C'était un vieux projet qu'on envisageait d'abord en famille avant de réaliser que ce serait quand même un peu long pour les enfants...et qu'il serait dommage de raccourcir ce beau parcours en restant sur le GR...Je n'avais plus remis les pieds dans les Calanques depuis mes années de grimpe UCPA à Sormiou il y a...euh...longtemps (sigh), autant dire que notre capacité d'émerveillement était intacte.

On ne savait pas bien quoi faire de ces 3 jours, skis rangés, météo moyenne pour grimper dans les Préalpes...à l'inverse le sud promettait non seulement du soleil mais surtout une température raisonnable - j'ai donc passé mon après-midi du jeudi au bureau (chut !) à obtenir de haute lutte les dernières places de TGV et les derniers lits disponibles à l'AJ de Bonneveine et à Cassis. Nous avons entamé le séjour par une découverte du littoral marseillais en footing (Prado - Corniche Kennedy), déjà noir de monde en ce samedi soir...mais ce ne sera rien en comparaison du dimanche soir sur le vieux port de Cassis où on se marchait presque sur les pieds. Quand on voit les prix du lieu, on se dit que la crise n'est pas pour tout le monde !

Changement radical d'ambiance le lendemain : nous n'avons croisé quasiment personne de la Madrague jusqu'à Sormiou. Le petit bout du monde de Callelongue (à une grosse heure de marche facile de la Madrague), désert dans l'ambiance du petit matin, avait vraiment bien du charme. La variante de l'Escu est magnifique et pas plus difficile que les autres avec des chaines dans les passages exposés. L'UCPA de Sormiou n'a extèrieurement pas beaucoup changé en 25 ans, toujours assez roots apparemment, on doit surement encore y faire la vaisselle à la main...retour de la grosse foule à Morgiou et à Sujiton où l'autre moitié de Marseille (celle qui n'était pas à la plage du Prado) semblait s'être donné RV - et ce malgré la marche quand même pas si courte depuis le parking. Quelques scènes un peu folklo dans le bref passage grimpant (sic) juste avant de redescendre à Sujiton. On retrouve une relative quiétude dans la longue et belle descente  sur la calanque de l'oeil de verre. Dont la remontée est sans doute le crux de la traversée, chaleur bien présente malgré les 21° annoncés, terrain excessivement raide avec un couloir final où il faut plus ou moins s'accrocher aux arbres. Et pour terminer une petite cheminée facile mais non équipée où le groupe doublé semblait à 2 doigts de déclencher les secours (!).

Le reste est bien roulant mais encore assez long, les variantes de l'Eissadon et du Belvédère d'En Vau sont vraiment à recommander, au bout de 10h de marche on n'est de toutes façons plus à un détour près. L'itinéraire monte d'ailleurs jusqu'au bout puisqu'il faut encore franchir 2 petits cols entre Port Pin et Cassis. L'arrivée à Cassis est un peu surréaliste, on se serait crus à Rimini, Ibiza ou St Tropez au 15 août (bon je parle sans connaître, c'est peut-être encore bien pire !). Le petit port coloré aura du coup bien plus de charme le lendemain matin.

Petit aparté sur le ravitaillement en eau : partis avec 3l chacun, on a bu un coup et racheté une bouteille d'eau (1.5l - 2 EUR) au bar de Morgiou, seul endroit du trajet où c'est possible (les 2 restos de Sormiou étaient réservés pour des mariages).

Aparté bis sur l'orientation : Signalétique irréprochable tout du long (on se croirait en Suisse !), toutes les variantes figurant sur la carte au 15.000ème sont parfaitement balisées en traits de peinture de la couleur correspondante. Tous les passages délicats sont sécurisés (cables, échelles...).

Récupération active le lundi à l'assaut de Notre Dame de la Garde avant de reprendre le train. Les environs de la basilique étaient infestés par un rassemblement de motards - tous plus vrombissants et repoussants les uns que les autres - que le prêtre local a même été jusqu'à bénir (!). Autant dire que je ne suis pas près de revenir dans le giron de l'Eglise. Le coin le plus sympa de la ville a finalement été pour nous le petit marché maghrébin de la Rue Vacon ou nous avons restocké des vivres pour casse-crouter dans le TGV, comme quoi...

Hébergements : Dormi samedi soir à l'AJ de Marseille Bonneveine, très bien placée pour les calanques (10mn de marche jusqu'à l'arrêt du bus n°19 menant à la Madrague, 1ère course bien avant 6h du matin). Calme et fonctionnelle, à recommander. A Cassis, dormi dimanche soir à l'Hotel du Commerce, tranquille, sympa et à 2 pas du port, 41 EUR pp nuit + Pdèj en chambre double (donc plutôt bon marché pour Cassis). A noter qu'en se décidant moins de 48h avant le départ, nous avons eu à chaque fois les dernières places (Cassis était intégralement plein pour ce WE de Pentecote !), de même que dans les TGV...

Accès : 5h45 de train + TGV de Berne à Marseille dans chaque sens avec changement à Genève. Retour aisé de Cassis lundi matin (navette locale dite de la Marcouline + TER, dep 9h35 du Casino proche du port, arr 10h30 à la gare St Charles).

Horaire : Départ de la Madrague un peu avant 6h, arrivée Cassis 19h15, 12h de temps net de marche à un bon rythme mais sans courir non plus. Détails ici.

Météo : Grand beau pas trop chaud (21° maxi), mais même avec une température modérée le soleil de midi tape quand même pas mal fin mai dans ces versants sud...

Participants : Agnès et moi

Hike partners: Bertrand


Minimap
0Km
Click to draw, click on the last point to end drawing

Geodata
 25407.gpx

Gallery


Open in a new window · Open in this window

T3+ I
23 Apr 00
Un salto nel 2000: LES CALANQUES · grandemago
T5 II
15 Oct 13
Traversée des Calanques · Alpin_Rise
T3+ I
T4 II
T3 I

Post a comment»