Arista de Espadas : chevauchée royale sur le 2ème sommet des Pyrénées


Publiziert von Bertrand Pro , 6. Oktober 2010 um 23:27.

Region: Welt » Spanien » Aragonien » Huesca
Tour Datum:28 September 2010
Hochtouren Schwierigkeit: WS+
Wegpunkte:
Geo-Tags: E 
Zeitbedarf: 2 Tage
Aufstieg: 2050 m
Abstieg: 2050 m

Magnifique chevauchée royale pour gagner le 2ème sommet pyrénéen. Techniquement facile, toujours plaisant, avec un panorama infini sur une bonne partie des 3000 du massif et les plaines aragonaises au loin. C'était le J3 de notre campagne pyrénéenne 2010 sur cette magnifique cavalcade permettant de gagner le second sommet de la chaine. Une aubaine pour les chasseurs de 3000, on en fait 6 si on part depuis la Diente Royo et quand même 4 si l'on coupe directement par le col de Tucon Royo...On avait quelques inquiétudes pour le genou d'Agnès qu'elle avait tordu la veille sur une plaque de glace sous les Crabioules, mais le terrain sédimentaire du massif des Posets est finalement bien plus doux que les pierriers granitiques des sommets du Luchonnais. Vraiment une balade mémorable pour nous avec un panorama infini des Plaines d'Aragon à l'Aneto et au Mont Perdu. L'arête n'est jamais difficile, nous avons quand même préféré mettre la corde à partir du col, même si ce n'est pas indispensable - au moins on s'est pris l'espace de quelques heures pour des vrais alpinistes...Les passages grimpants sont par ailleurs en rocher solide, même si la plupart de l'arête se déroule sur un terrain plutôt délité.

Cap le soir même sur Ainsa, versant sud du Mont Perdu, pour se balader les jours suivant à pied et à vélo dans cette région bénie des Dieux depuis la maison de notre camarade Enric : un vieux compère de bien des galères montagnardes lors de nos jeunes et folles années, de la Jordanie aux Engelhörner, qui vient lui aussi tout récemment d'accéder au club des "pères de famille qui se sont bien calmés en montagne". Nous on se verrait bien passer nos vieux jours ici une fois entré dans le club des "retraités qui refont de la montagne à plein temps" !

Participants : Agnès et moi. Personne sur l'arête, une dizaine de personnes montées au sommet par la VN.

Météo et conditions : Grand beau frais du matin au soir, comme chaque jour ou presque depuis notre arrivée...une rareté pour nous dans les Pyrénées ! Arêtes sèches

Refuge Angel Orus : Bof, bof...gardien assez ours (mais grand connaisseur de sa montagne, cela dit), grandes pièces glacées en béton, repas maigrichon et à 0% de sucres lents (du jamais vu en cabane : poisson frit, haricots verts à l'huile et tranche d'ananas en boite !) servi sur plateau donc sans le moindre rabe possible. Après les 1800m de la journée entre la traversée Remuñé - Literole et la montée au refuge, je crevais tellement de faim que j'ai dû lui racheter des madeleines et du chocolat histoire de ne pas aller dormir avec des aigreurs d'estomac...bref un séjour pas indispensable, la course se fait à la journée en partant très tôt.

Itinéraire détaillé : J1 : Montée au Refugio Angel Orus depuis le terminus (1530m) de la piste partant d'Eriste, dans la Vallée de Benasque (le Chamonix des Pyrénées espagnoles). Très beau sentier, 600m de dénivelé mais pas mal de plat, 1h30 à 1h45.

J2 : Du refuge (2110m), emprunter d'abord le sentier menant en direction du Col d'Eriste, ignorer à D la bifurcation balisée vers la VN des Posets vers 2500m, et parvenir au Lac (Ibon) de Llardaneta (2630m). Longer un peu le lac rive G par le sentier jusqu'à ce qu'on puisse le quitter à D pour remonter (traces de sente par endroits) un grand couloir (35° - 40°) peu marqué d'herbe et de cailloux débouchant vers 2850 / 2900m au pied de la Diente Royo (3011m). Une bonne partie de l'arête Espadas - Posets est alors visible.

2 solutions pour la rejoindre : soit monter directement à vue au col anonyme juste au N de la Diente Royo, soit (plus court) traverser en légère ascendance à G pour viser le Paso del Tucon Royo (3077m), bien visible du bas (traces de sente dans la caillasse sombre). Terrain de terre et petits cailloux assez agréable à parcourir. La 1ère partie de l'arête reliant les 2 est facile (marche) mais permet de faire 2 "3000" de plus (Diente Royo puis Tucon Royo ou Pavots, 3121m). 3h tranquilles jusque là.

Du Paso del Tucon Royo, itinéraire évident : suivre la crête jusqu'au sommet des Posets sans jamais la quitter ! On traverse successivement les Espadas (3332m), la Tuca de Llardaneta (3311m) et la Tuqueta Roya (3273m) avant d'arriver au sommet. Gros kilométrage (2 km) mais beaucoup de sections débonnaires de marche, entrecoupées de zones plus escarpées. La plus aérienne se situe dans l'ascension des Espadas, avec un petit ressaut  en III (fissure cheminée). On retrouve un autre passage un chouia délicat avant le sommet suivant (court dièdre en II+/III, à gauche donc versant N de l'arête, cairn au pied). Le rocher est délité dans les sections de marche mais solide là ou met les mains, l'ensemble se parcourt agréablement. La montée finale au Posets est en rando dans l'éboulis. Compter 2h30-3h sans se presser pour l'arête du col au sommet.

Descente : par la VN des Posets, on retrouve l'itinéraire de montée un peu en dessous du lac. Compter 2h30 du sommet au refuge.

Tourengänger: Bertrand


Galerie


Slideshow In einem neuen Fenster öffnen · Im gleichen Fenster öffnen

T4 L
8 Jul 13
Posets (3375m) · belvair

Kommentar hinzufügen»