COVID-19: Current situation

Panoramaweg Gantrisch


Published by stephen Pro , 27 April 2010, 15h33.

Region: World » Switzerland » Bern » Berner Voralpen
Date of the hike:25 April 2010
Hiking grading: T1 - Valley hike
Waypoints:
Geo-Tags: CH-BE   CH-FR 
Time: 7:00
Height gain: 700 m 2296 ft.
Height loss: 900 m 2952 ft.
Route:Gurnigel Bad - Gurnigel Berghaus - Schüpfenflue - Pfyffe - Zollhaus
Access to start point:Gurnigel Bad, car postal depuis la gare de Thurnen (train S44 depuis Bern)
Access to end point:Zollhaus, sur la ligne de bus Schwarzsee - Fribourg.

Le printemps arrive et c’est la saison des amours chez les batraciens bernois !    Sur la petite route que nous remontons depuis Gurnigel Bad (1151 m), de nombreux couples de crapauds sont en pleine action sexuelle au milieu du chemin. Certains restent immobiles, les yeux fermés, alors que d’autres fuient devant notre passage, l’un sur le dos de l’autre.
Après cet épisode érotique, c’est un chien assez aggressif qui sort d’une ferme pour perturber notre avancée. Heureusement, il se contente de grogner et d’aboyer, et nous poursuivons notre route vers la crête. Le sentier monte en forêt en pente relativement douce jusqu’à Obere Gurnigel (1540 m), premier sommet du jour et premier aperçu du panorama qui nous accompagnera pour tout le reste de la journée. La matinée est brumeuse, on distingue à peine le Thunersee et les sommets de l’Oberland sont perdus dans les nuages, mais toute la chaîne du Gantrisch est là, du Stockhorn à gauche jusqu’à l’Ochsen à droite.
Au Berghaus Gurnigel (1594 m), on est encore plus près de l’hiver que du printemps. Des tapis de crocus blancs et mauves alternent avec de gros restes de neige qui nous ralentissent dans la montée à la Schüpfenflue (1721 m), point culminant de la journée, que nous atteignons par une crête qui a beaucoup souffert de la tempête Lothar.
Nous descendons de la Schüpfenflue d’abord par un raide sentier gravillonné, puis le long d’une large piste forestière couverte de neige dammée et glissante. Après la Süftenehütte, le sentier remonte à nouveau, une fois de plus dans un secteur très abîmé par Lothar, jusqu’à la Pfyffe (1666 m), dernier sommet de la journée.
C’est à partir d’ici que commence la plus belle partie de la randonnée. En effet, la descente sur Zollhaus est un vrai régal. Dans un premier temps on suit la crête, globalement en descente mais avec quelques petitse montées, toujours autour des 1600 mètres. Le panorama sur la chaîne du Gantrisch s’élargit vers les Préalpes fribourgeoises devant et à gauche alors qu’à droite, la vue s’étend au-delà des verts pâturages de la région de Guggisberg jusqu’aux immeubles de Fribourg et, presque perdu dans la brume, le Jura. Les points de vue sont nombreux et souvent bien aménagés avec des bancs et des places de barbecue.
Après le chalet d’Oberi Hällstett (1486 m), nous entamons la partie la plus raide de la descente, tout droit dans les pâturages face au Schwyberg. A altitude égale, la saison est nettement plus avancée ici qu’à Gurnigel ; l’herbe est très verte, les pâturages couverts de fleurs de toutes sortes. L’itinéraire évite la route presque jusqu’en bas, la rejoignant juste avant le pont sur la Singine froide. Nous franchissons le pont et changeons de canton pour les 200 derniers mètres de notre randonnée, qui se termine sur la terrasse du restaurant de Zollhaus… bière fraîche et glaces bienvenues en attendant le bus qui nous ramènera à la gare de Fribourg.

Hike partners: stephen


Gallery


Slideshow Open in a new window · Open in this window


Post a comment»