Cima di Rosso : en circuit par le Monte Sissone, descente par la face N


Published by Bertrand Pro , 24 April 2019, 17h30.

Region: World » Switzerland » Grisons » Bregaglia
Date of the hike:20 April 2019
Ski grading: TD-
Waypoints:
Geo-Tags: CH-GR   I 
Time: 2 days
Height gain: 2400 m 7872 ft.
Height loss: 2400 m 7872 ft.
Route:J1 : Maloja - Pian Canin - Capanna del Forno (10.3km / +900m) J2 : Capanna Forno (2571m) - Glacier (2360m) - Monte Sissone - Cima di Rosso - Face N - Glacier - remontée à la cabane (+1500m)

Pff, pas près de l'oublier celle là. Ma 1ère descente cotée 5.1, et la dernière aussi j'espère. Ce n'était évidemment pas du tout prévu - en passant au pied de la face le matin, on a même rigolé des 2 cinglés qui commençaient à la remonter en crampons ("quelle idée d'aller se mettre dans un truc pareil!"). Rendus un peu exaltés par l'enchainement des 2 sommets, on a vu leurs traces depuis la croix - la raideur de la partie sommitale à pied écrasait la perspective, on pensait voir toute la face (erreur !) - bref la petite folie nous a paru soudain dans nos cordes.

Et c'est parti pour une nième bêtise à suivre des traces sans savoir. En fait la partie du haut à 40° s'incurve assez vite à > 45° mais c'est un peu tard quand on s'en rend compte...étant chaque année un peu plus peureux j'ai du mal à juger la difficulté objective, mais cela m'a paru beaucoup plus impressionnant que la Gde Casse, la Dent Jaune, le Golliat ou la Königspitze. Même mon camarade moniteur de ski et plus habitué que moi au raide ne faisait pas du tout le malin.

Bon bref avec beaucoup de serrage de fesses, beaucoup de dérapage, quelques sauts semi-ratés rattrapés avec le poing dans la pente, on a fini par arriver intacts en bas. En discutant le soir avec Xavier - qui avait fait la trace - il nous a trouvé gentiment "couillus" de descendre un truc pareil sans repérage à la montée. Le groupe qui nous a suivi a capitulé au début de la partie > 45° en s'échappant sur l'épaule de G - d'ou on peut rejoindre le couloir d'a coté moins raide, mais au prix d'une traversée de 50m bien exposée.

A part ça les conditions autour du Refuge Forno sont excellentes, le cadre majeur, et le terrain de jeu immense, on peut très facilement y rester 3 ou 4 jours pour rentabiliser la (longue) montée et le (très long) voyage pour arriver là-bas. On a enchainé sur le tour de la Cima di Val Bona dimanche avant de rentrer sur Maloja en traversant le Monte del Forno lundi.

Météo : vendredi après-midi (montée cabane) : ciel couvert jusqu'à 15h, 0° à 2300m, alors qu'on craignait une séance de four solaire en attaquant à midi on a juste pris un petit coup de chalumeau sur la dernière 1/2 heure...Samedi : grand beau froid le matin puis agréable en cours de journée (iso 0° à 2400m), vent faible de SW.

Conditions : gros enneigement dès le départ avec > 50cm à Maloja et encore quelques fanas à ski de fond. Les 200m raides entre le plat du glacier et le refuge se font de 3 façons (cf GPX) : en diagonale en quittant le glacier vers 2280m (bonne option à la montée), par le couloir évident à l'aplomb du refuge (le moins pénible), par le dernier couloir plus raide, un cran plus au S (qu'on utilise en général en descente pour gagner le haut du glacier en limitant la perte d'altitude). Dans tous les cas c'est sans grand souci après 13h30 (expo W), excessivement déagréable le matin tôt - béton armé garanti, 35° minimum, selon la suite du programme c'est parfois le crux de la journée, une gamelle se finirait à coup sûr assez mal voire pire si affinités...ceux qui ont du mal à se lever seront à coup sûr réveillés sitôt arrivés sur le plat du glacier !

Pour le reste, les pentes E, W et bien sûr S sont en bonne neige de printemps < 2800m, au dessus ça dépend de l'inclinaison mais c'est en général bien skiable. Les pentes N ne sont le meilleur choix, neige irrégulière, rares poches de poudreuse tassée avec pas mal de carton cassant mais la croute reste fine (pas de neige dure) et ce n'est jamais trop terrible. La face N de la Cima di Rosso est striée de rigoles d'avalanche parfois assez marquées (lignes fuyantes qui rajoutent au caractère anxiogène...), sinon c'est petit carton cassant ou neige molle, bref pas terrible mais du coup ça pardonne de (petites !) fautes. Sinon on ne serait pas là...

Accès à pied aux sommets : le Sissone est facile...sauf les 2 derniers mètres (et encore !) jusqu'au point culminant, un enchevêtrement de blocs bien expo des 2 cotés. La Cima di Rosso présente une belle épaule N bien raide puis un final effilé mais la trace est excellente (crampons-piolet quand même recommandés), on ne touche pas le rocher.

Accès : 5h de train puis car de Berne à Maloja (encore davantage pour Michel depuis Yverdon...). Train de 7h02 --> Zürich --> Landquart --> St Moritz puis car pour Maloja, arr 11h47.

Hébergement : refuge Forno quasi plein le vendredi et le samedi soir (résa en ligne), un peu moins le dimanche. 67 CHF la 1/2 pension CAS avec des repas en quantité quasi illimitée, des P-dèj servis dès 4h du matin, et tout le confort moderne : salle de séchage chauffée, eau courante dans les toilettes même en hiver (non potable bien sûr mais testée comme toujours sans dégâts par votre serviteur)...Le gardien connait bien les courses du coin.

Horaire : J1 --> Maloja 12h, Pian Canin 13h30/14h10, refuge 16h15. J2 --> départ refuge 7h20, Monte Sissone 10h, Cima di Rosso 12h, retour refuge 14h30.

Participants : Michel et moi


Hike partners: Bertrand


Minimap
0Km
Click to draw, click on the last point to end drawing

Gallery


Slideshow Open in a new window · Open in this window


Comments (2)


Post a comment

Daniele66 says:
Sent 24 April 2019, 21h08
Molto bello Complimenti......Daniele66

Bertrand Pro says: RE:
Sent 25 April 2019, 08h57
Sei molto gentile, ma devo dire che li mi sentivo un po come un usurpatore messo in un posto dove non avevo niente da fare...Comunque ce la siamo cavata senza danni, dunque i ricordi dopo sono sempre belli !


Post a comment»