COVID-19: Current situation

Fieschertal : Burgkante (10 Sl, 5b)


Published by Bertrand Pro , 16 September 2016, 16h42.

Region: World » Switzerland » Valais » Oberwallis
Date of the hike:10 September 2016
Mountaineering grading: D
Climbing grading: 5b (French Grading System)
Waypoints:
Geo-Tags: CH-VS 
Height gain: 800 m 2624 ft.
Height loss: 800 m 2624 ft.

Etonnant de devoir rentrer la 1ère hikr.org de cette grande voie (10 longueurs quand même, même si elles sont souvent courtes) qui avait par le passé un statut de petite classique du coin. Comme on l'avait déjà constaté l'an passé au Chämifäger (autre mini GV + facile), le Fieschertal est aujourd'hui un peu délaissé malgré un rééquipement partiel, un accès idéal en TC et surtout un cadre magnifique. Bon avouons que ce style de rocher arrondi et pas toujours hyper adhérent peut rebuter les amateurs de réglettes tranchantes (dont je fais partie !). Selon le style de grimpeur les fréquentes terrasses arbustives peuvent être considérées comme cassant un peu l'ambiance ou à contrario comme relais confortables...

L'équipement a été refait il y a 3 ans selon le gardien : les pas fins sont bien protégés mais quand même obligatoires, excepté le pas de bloc revêche en début de L3 (3 spits en 3m) ou Agnès m'a fait la courte-échelle. Rocher de type grimselien, solide +++ mais à l'adhérence parfois moyenne (le Fieschergletscher a raboté tout ça il n'y a pas si longtemps) : comme tout est assez arrondi il faut un peu réfléchir pour se placer. Bref même en second je n'ai pas trop fait le malin avec mes chaussures d'approche, c'est un style de grimpe ou de bons chaussons sont quand même appréciables !

En tous cas un immense plaisir de regrimper avec notre camarade valaisanne qui avait tant de trucs à nous raconter depuis la dernière fois, entre Rio, la Corse et l'Envers pas toujours facile de la suivre...sur le caillou non plus d'ailleurs, elle a (évidemment) tout fait en tête à un rythme soutenu. Va falloir refaire du trail ou du vélo avec elle pour qu'elle soit - peut-être - un peu derrière.

Détails de la voie :

Approche 1h15 / 1h30


De Fieschertal (terminus du car postal depuis la gare de Fiesch), emprunter le sentier balisé "Klettergarten" & "Burghütte" jusqu'au Pt 1568m. Prendre la bifurcation à D pour monter au refuge, quitter le sentier 50m plus haut à la hauteur d'un gros cairn pour prendre à D une vague sente cairnée horizontale, elle franchit un angle rocheux avec une petite cordee fixe (1 spit) avant de descendre au pied de la voie 30m plus loin (dalle couchée, spits visibles). Moins de 5mn de la dernière bifurcation jusqu'au pied de la voie.

Voie : 2h30 / 3h30

Spits Romer ou Fixe dans la voie, tous les relais se font sur un point (grosse broche) sauf pour R7, seul relai 2 spits chaîné de la voie.
 

L1 4b/4c   Dalle avec un pas un peu plus fin au milieu, relai sur terrasse
L2 5a   Franchir 2 petits murs puis se rétablir sur une dalle que l'on remonte jusqu'au relas
L3 5b/A0 (2pa)   Partir à droite, 2 ressauts très courts, le départ du second se fait plutôt en tire-clou (3 spits en 3m, pas de bloc assez teigneux), suite facile (dalle couchée).
L4 5b   Petit mur à réglettes jusqu'au relais suivant entre 2 arbres, 5b parfois assez fin sur les pieds.
L5 4c   Départ dans un petit mur fracturé (3 spits) puis dalle plus priseuse
L6 5a   Petit ressaut, puis dalle couchée bien lisse, relai suspendu pas très confort.
L7 4c   Un pas en 4 au départ puis III pour rejoindre une section facile, relai 2 spits relié.

A gauche, un cairn signale le départ des rappels dans la face N (3x25m) qui rejoignent le chemin du refuge.

L8 3a   Court, quasiment de la marche avec sections de dalles.
L9 5a   Un joli petit mur sculpté puis ça se couche.
L10 4c   Un pas au départ (dalle) puis corde tendue jusqu'au cairn sommital (env. 70 m).


Les 6 premières longueurs, quoique courtes, sont assez soutenues dans la cotation, pour les 4 dernières c'est plutôt un pas au milieu du facile, ça va donc bien plus vite.

Descente : 1h15/1h30

Regagner le refuge (bien visible) en 10min, quelques échelons de fer pour quitter le sommet.
Du refuge, retour dans la vallée:

  • soit par le sentier du couloir W (balisé, 1 échelle)
  • soit, dans l'esprit de faire une boucle, par le chemin de la conduite d'eau qui s'engage de façon bien visible à gauche sous le refuge, rejoindre une piste de service, puis croiser le nouveau (été 2016) pont suspendu (impressionnant !) venant de Bellwald, et enfin l'arrivée du téléphérique de service d'ou le sentier balisé descend rapidement à Fieschertal : si on souhaite emprunter cette descente (cf trace GPS, très recommandé), il ne faut rien laisser au pied de la voie. Sinon, celui-ci n'est qu'à 5mn du sentier de retour par le couloir W sous la cabane.
  • Si on rate le car postal à Fieschertal au retour, la gare de Fiesch n'est qu'à 30-40mn de marche par un joli sentier à flanc.

Remarques :
 
  • Relai quasi tous sur un point (broche) sauf R7
  • Longueurs courtes (20-30m), mais difficilement groupable du fait de l'alternance ressaut/terrasses (tirage).
  • Équipement rapproché au standard d'une GV aucun souci d'itinéraire,  mais contrairement à ce qui dit Schweiz Plaisir c'est quand même un peu plus que 4c obligatoire.
  • Rocher magnifique pour ce qui est de sa solidité (rien ne bouge) mais souvent arrondi avec une adhérence moyenne - bref on utilise plus ses pieds et son équilibre que les bras...
  • Le refuge est très sympa, patron francophone et jovial qui connait bien le secteur, ne pas manquer de s'y arrêter au retour.
  • Matériel :10 dégaines, 14 si on veut grouper certaines longueurs. Coinceurs inutiles.


Météo : Grand beau bien chaud (iso° à 4000m, 30° en plaine), cumulus dès midi, menaçants vers 16h mais pas au dessus de nos têtes.

Horaire : Départ 9h15, 1h20 jusqu'à l'attaque, 3h15 dans la voie, 2h de descente du refuge jusqu'à Fiesch

Accès : Train de 7h06 à Berne / 7h12 à Martigny --> Fieschertal 9h03. Retour par le train de 17h56 --> Berne 19h54 / Martigny 19h46.

Participants : Agnès et moi en second, Pauline en tête...seuls sur le site toute la journée !

Commentaires de Pauline :

Etonnant de ne croiser personne dans ce beau vallon ! Quelques randonneurs tout au plus !
Une bien belle journée sur le caillou de l'Oberwallis en superbe compagnie comme d'habitude ! Trop contente de re-grimper après 17 jours marathon au boulot. Trop contente de revoir Agnès et Bertrand !
La voie n'est pas dure, et bien protégée. Certains chagrins pourront dire que cela manque un peu d'ampleur, mais dans ce niveau c'est très bien comme ça. Et à ceux qui veulent se créer quelques frissons, je recommande vivement  l'enchaînement de L5+L6, j'avais 14 dégaines au baudrier, et je n'ai pas mis tous les points, et je me suis retrouvée à sec à R6. Dans les derniers mètres de dalle de L6 bien dalleux et peu prisu, ça fait plaisir... :D. Petit arrêt sympathique à la cabane où le gardien pur souche Goms connaît même mon village. Ravoire, le centre du monde ! Et retour paisible en vallée après un gros bain de soleil et de sourires.

 


Hike partners: Bertrand


Minimap
0Km
Click to draw, click on the last point to end drawing

Gallery


Slideshow Open in a new window · Open in this window


Post a comment»