Höhbalmen


Publiziert von stephen Pro , 26. Oktober 2008 um 17:34.

Region: Welt » Schweiz » Wallis » Oberwallis
Tour Datum:22 Oktober 2008
Wandern Schwierigkeit: T2 - Bergwandern
Wegpunkte:
Geo-Tags: CH-VS 
Zeitbedarf: 6:00
Aufstieg: 1175 m
Abstieg: 1175 m
Strecke:Zermatt - Trift - Höhbalmen - Zmutt - Zermatt
Zufahrt zum Ausgangspunkt:Zermatt, train depuis Visp
Zufahrt zum Ankunftspunkt:idem
Unterkunftmöglichkeiten:Hôtel du Trift (fermé à cette époque), Zermatt
Kartennummer:2515 Zermatt-Gornergrat

Ce mercredi 22 octobre, les prévisions météorologiques étaient mauvaises pour la Suisse entière. Tout juste a-t-on dit que le Valais central resterait peut-être sec. Je renonce donc à aller en montagne et fais la grasse matinée. Quelle surprise alors, en ouvrant les volets à 9h 30, de voir un beau ciel bleu sans un seul nuage visible !
Cette randonnée facile sur des sentiers parfois aériens commence par une bonne montée de 700 mètres jusqu’à l’hôtel du Trift. On quitte Zermatt par le Triftweg, ruelle étroite qui part du centre du village et monte entre des hôtels et chalets luxueux, avant de se transformer rapidement en sentier. Le sentier gagne rapidement la forêt, où il monte en une série de lacets raides le long du torrent, pour arriver sur le petit replat du restaurant Edelweiss (1961 m), bien visible depuis en bas sur son socle rocheux au-dessus du vide.
La suite est moins raide. On monte à l’ombre le long de la rive sud du torrent puis, au point 2226 m, le sentier passe rive nord et on se trouve au soleil pour la première fois de la randonnée. La pente s’adoucit encore et on arrive à l’hôtel du Trift (2337 m), dane une cuvette entourée de sommets rocheux, de moraines et de glaciers. Les sommets de l’Ober Gabelhorn et le Zinalrothorn font cache-cache avec les nuages, apparaissant et disparaissant chacun à son tour.
Laissant de côté le sentier de la Rothornhütte, je prends celui de gauche qui monte vers le sud, de nouveau assez raide et à l’ombre, pour arriver enfin au soleil à 2600 mètres, sur un promontoire au-dessus de la vallée de Zermatt. La vue depuis ici est superbe dans toutes les directions ; malheureusement le vent frais m’oblige à renoncer à la sieste face à tous ces sommets grandioses.
L’essentiel de la montée est maintenant fait. Le sentier continue en balcon et en faux-plat ascendant jusqu’à 2780 mètres, mais la pente est tellement douce qu’on ne la remarque pas.  Sur toute cette partie, en balcon loin au-dessus de la vallée de Zmutt, la vue sur le Cervin est superbe. Derrière lui,  de gros nuages bouillonnent depuis l’Italie et essaient de passer la crête frontalière sans vraiment y arriver. Le sentier, assez étroit, passe dans des pentes herbeuses parfois très raides qui surplombent de gros précipices. Même si le sentier est bon, un faux pas ici pourrait avoir des conséquences graves. Il y a des traces de pneus de VTT tout le long…  sachant que toute glissade pourrait entraîner une descente intempestive et extrêmement rapide vers la vallée 600 mètres plus bas, je pense que je m’abstiendrais de faire du velo dans un tel endroit !
On atteint le point culminant de la randonnée au lieu-dit Schwarzläger, une butte herbeuse face au Cervin et au Mont Rose. Puis c’est une descente raide jusqu’à la moraine du Zmuttgletscher, où on rejoint le sentier venant de la Schönbielhütte que l’on suit vers la vallée via les chalets de Stafel et le hameau de Zmutt.

Tourengänger: stephen

Galerie


Slideshow In einem neuen Fenster öffnen · Im gleichen Fenster öffnen


Kommentar hinzufügen»