Via Spluga automnale, Sufers - Chiavenna


Published by Tony. , 23 October 2014, 22h43.

Region: World » Switzerland » Grisons » Hinterrhein
Date of the hike:18 October 2014
Hiking grading: T2 - Mountain hike
Waypoints:
Geo-Tags: CH-GR   I 
Time: 2 days
Height gain: 1300 m 4264 ft.
Height loss: 2400 m 7872 ft.

La météo annonçait ce qui semblait être le dernier, que dire, l’ultime beau week-end de l’été indien. La perspective de l’heure d’hiver et des petits matins gris ont permis d’emporter la décision. La Via Spluga nous tente depuis la lecture du rapport de nos amis Agnès et Bertrand. Alors nous décidons de prendre nous aussi la route qui aura vu tant de gens depuis les romains, en passant par Napoléon, les muletiers et enfin nous voilà.
 
Réveil comme toujours matinal pour se rendre à Sufers, point de départ de notre Via Spluga. L’itinéraire original part en fait de Thusis pour emprunter les célèbres gorges de la Via Mala et de la Roffla. Mais nos deux jours de WE suffisent juste à faire les étapes de Sufers à Isola pour le jour 1, puis Isola Chiavenna pour le jour 2 avant d’entreprendre le long retour en bus, puis train.
 
Jour 1 :
 
Départ de Sufers, dans la vallée du Rhin postérieur où nous pouvons nous mettre tranquillement en jambe avant d’arriver à Splügen (1451) et entamer la montée du Splügenpass (2115) à proprement parler. Les nom des deux sommets qui l’encadrent dévoilent sans le moindre doute sur quelle ligne frontière nous sommes : Surettahorn (3027) et Piz Tambo (3279). C’est de Suisse en Italie qui nous allons marcher. La traversé des alpages correspond également à l’altitude des forêts de mélèzes qui, en cette fin d’automne prennent des couleurs fabuleuses.
 
Plus haut la végétation disparaît progressivement pour laisser la place à l’ancienne voie romaine. Les lacets du chemin se suivent jusqu’au col. Difficile d’imaginer que cet itinéraire fut un lieu de transit pour les marchandises et le voyageur tout au long du XIXe siècle. Puis descente tranquille vers Montespluga que nous traversons sous les regards interrogateurs des touristes attablés aux différentes terrasses du village. Puis nous contournons le lac éponyme par l’Ouest avant de plonger dans les gorges de Cardinello qui nous emmènent jusqu’à Isola, première étape de notre randonnée.
 
Jour 2 :
 
Après un réveil à une heure plus civilisée que la veille, nous reprenons la route vers Chiavenna en longeant la Liro. Un petit arrêt à Campodolcino nous permet de faire le plein de provisions. Puis toujours le long de la Liro où nous attend une grosse déception : arrivé à San Giacomo Fillipo, un éboulement rend l’itinéraire original impraticable et la Via Spugla emprunte ici un détour par très joli. Il s’agit de traverser la Liro pour se retrouver rive gauche de la rivière. De là une route goudronnée nous fait remonter en direction de Dalo, puis finalement longer une falaise pour arriver sur Chiavenna par le Nord au lieu de l’Ouest, comme initialement prévu.
 
 
Horaire : samedi train à Heerbrug à 6h53 pour un départ à Sufers à 8h30, arrivée à Isola à 16h30 avec une longue pause et une sieste. Dimanche départ d’Isola à 8h30 pour une arrivée à Chiavenna à 14 :30 un peu de repos sur une terrasse et retour avec le bus postal de 16h08, via St Moritz et Coire pour une arrivée à la maison à 21h30.
 
Participants : Murielle et moi !
 
Conditions : grand beau jour 1, quelques cumulus au matin du jour 2, puis grand beau jusqu’au soir. Les mélèzes sont magnifique en cette saison !
 
Spécial copinage : comme on voulait séparer le trajet en 2 jours à peu près égaux en terme de distance (soit environ 20 km/jour) Isola était l’étape parfaite. Mais bon en cette fin de saison pas grand chose d’ouvert à Isola mis à part l’albergo Mangusto à Isola et encore, elle ferme ce WE. Nous serons les seuls clients de la nuit. Gastronomie et accueil familial et surtout un café qui fait passer les breuvages servis en Suisse et en Autriche pour du jus de chaussette. Si je pouvais, j’y prendrais mon petit déjeuner tous les matins! 

Hike partners: Tony.


Gallery


Slideshow Open in a new window · Open in this window


Comments (2)


Post a comment

Bertrand Pro says:
Sent 28 October 2014, 11h55
Que de nostalgie à lire ce récit et à revoir ces images...heureux de vous avoir fait découvrir tout ça !

Tony. says: RE:
Sent 28 October 2014, 20h23
Nous avons été heureux de suivre vos traces, sans la neige c'est tout de même plus facile. Mais avons été conquis par la Lombardie et comptons peut-être y faire un saut cet hiver, à moins que l'on opte pour les dolomites (il y a un type qui a mis plein de rapports sympas la dessus)...;-)


Post a comment»