Turnen


Publiziert von stephen Pro , 23. Juni 2008 um 19:58.

Region: Welt » Schweiz » Bern » Simmental
Tour Datum:22 Juni 2008
Wandern Schwierigkeit: T2 - Bergwandern
Wegpunkte:
Geo-Tags: CH-BE 
Zeitbedarf: 6:00
Aufstieg: 1410 m
Abstieg: 1320 m
Zufahrt zum Ausgangspunkt:Gare d'Oey-Diemtigen, train depuis Spiez
Zufahrt zum Ankunftspunkt:Gare de Därstetten, train pour Spiez
Kartennummer:253 Gantrisch

J’ai découvert ce sommet un peu par accident, n’ayant pas du tout prévu d’y aller. Mon intention était de monter à Stand depuis Grimmialp, puis de descendre sur Zweisimmen via le Seebergsee. Mais, après un train en retard à Bern et une correspondance ratée à Spiez, j'arrive à Oey pour découvrir que bus du Diemtigtal est parti et que le suivant ne part que dans deux heures. Il me faut un sommet de remplacement, atteignable directement depuis Oey sans attendre le bus.  Les deux options semblent être le Turnen et le Niesen...  j'opte pour le Turnen.  

Par une très forte chaleur et souvent sur route goudronnée, le début de la montée est pénible. Heureusement, le village de Diemtigen est ravissant et mérite l’effort. La montée se poursuit sur une alternance de petites routes et de pistes carrossables jusqu’à Tschuggen, à 1350 mètres environ. Puis un sentier raide – heureusement à l’ombre – monte jusqu’à l’alpage de Rinderberg (1704 m), sur la selle entre l’Abendberg et le Pfaffen. Ici il y a trois ou quatre beaux chalets et – très important par temps chaud – une fontaine, dernier point d’eau avant le sommet.
Depuis Rinderalp, on monte à droite à travers les pâturages, en visant le point le plus bas de la crête. Le sentier est très peu marqué au début ; on le retrouve un peu plus haut, au-dessus d’une étable qu’on contourne par la droite. On arrive enfin sur une belle crête que l’on suit facilement jusqu’au plateau sommital du Turnen (2079 m).
Il existe deux possibilités pour descendre : soit vers Zwischenfluh dans le Diemtigtal, soit vers Därstetten dans le Simmental. Mon intention était d'aller vers Zwischenfluh mais le balisage au sommet indique deux heures de descente, ce qui m’aurait fait louper le bus une nouvelle fois. Je décide donc de prendre la direction du Simmental.
Je ne conseillerais pas trop cet itinéraire de descente. Au début on suit des routes d’alpage. Après une maison isolée (1633 m) on continue sur un sentier à travers une forêt clairsemée et des pâturages. Le sentier est très peu visible et se perd souvent dans les herbes longues et les sous-bois. Suit une partie en forêt nettement plus raide et glissante. A la sortie de la forêt, le sentier se perd à nouveau dans les pâturages ; on le retrouve en dessous d’une bergerie (Zigerstalde, 1416 m). Peu après, on tombe à nouveau sur une petite route, qu’il suffit de suivre jusqu’à la gare de Därstetten, en coupant quelques virages par des sentiers.
Et, bien entendu, j'arrive à Därstetten deux minutes après le départ du train… heureusement il y en a un toutes les heures !

Tourengänger: stephen

Galerie


Slideshow In einem neuen Fenster öffnen · Im gleichen Fenster öffnen


Kommentar hinzufügen»