Pâques à ski dans les Alpes maritimes et ligures (1)


Publiziert von Bertrand Pro , 28. März 2008 um 11:19.

Region: Welt » Italien » Piemont
Tour Datum:21 März 2008
Ski Schwierigkeit: WS+
Zeitbedarf: 2 Tage
Zufahrt zum Ausgangspunkt:Genève - Tunnel du Mont Blanc - Aoste - Turin - Cuneo
Unterkunftmöglichkeiten:Trattoria della Posta a Pradeboni di Peveragno, accueil et gastronomie *** pour 42 Euros / jour en 1/2 pension

4 journées magnifiques dans le paradis du ski de rando que constituent les vallées au sud de Cuneo, tout près de la Mediterranée. Gros enneigement (limite skiable 1000-1100m), risque 1, soleil les 3/4 du temps avec peu de vent, bref une destination idéale pour cette Paques chahutée.

Vendredi 21/03 : Monte Creusa (2350m) en boucle depuis Tetti Folchi (Vernante).+1300m

Accès routier : de Nice, prendre l'A8 jusqu'à Vintimille. Remonter toute la vallée de la Roya et traverser le tunnel de Tende. Après le tunnel, descendre sur Limone-Piemonte puis Vernante. Au centre de Vernante, au feu, prendre à gauche, et remonter la Valle Grande en direction de Palanfré. 3 km avant Palanfré, prendre à gauche (panneau indicateur) et gagner le hameau de Tetto Folchi.

Itinéraire : Montée : prendre la piste, juste au-dessus du village, qui part en direction du sud. La suivre jusqu'au hameau de Tetto Marron. Du hameau, remonter la combe sud-ouest qui s'ouvre. Cette combe débouche sur les maisons en ruine du hameau de Tetto Creusa (1388 m). Gagner la large crête forestière de droite par une pente plus raide (S3). La suivre jusqu'à déboucher sur une combe qui borde la crête par la droite. Toujours en direction du sud, remonter cette combe jusqu'à un collet peu marqué entre le Bric Busata et la Costa Campaula. Remonter vers le sud la crête de la Costa Campaula. La suivre jusqu'à environ 2100 m. On évite son point culminant (2161 m) par la gauche pour gagner un col qui donne accès à la combe nord-ouest du Monte Creusa. Du col, traverser à flanc, en descente d'abord puis en remontant, pour gagner la partie supérieure de la combe donnant accès au sommet. Une fois dans cette combe, on peut gagner le sommet soit par son arête NW (photo) soit par le col qui sépare le Monte Creusa du Ciotto Mieu. Descente : du sommet, 30 m vers l'est, gagner un collet qui donne accès à la combe nord. Descendre cette combe (S3/S4 peu exposé au départ puis plus facile) jusqu'au Gias Creusa (1865 m, cabane) où on retrouve la piste qui ramène sur l'itinéraire de montée au niveau de Tetto Creusa.

Conditions : Divine surprise : beau à grand beau quasiment toute la journée, juste un peu voilé par moments, le mauvais temps semblait resté sagement plus au nord et vers la France. Frais sans plus, vent faible sauf au dessus de 2200m ou il se levait nettement l'après-midi avec transports de neige sur les sommets.

Commentaires : On avait prévu comme chaque année le Tour du Viso, on le reporte comme chaque année à l'année suivante, quand il fait beau il n'y a pas de neige et vice-versa...on y arrivera peut-être avant la retraite ! Vu la météo annoncée, le plan B habituel du sud de Cuneo a une nouvelle fois du être déclenché la veille. Réveil Genève 5h, départ à skis 10h, sommet 14h30, retour 16h avec nombreuses pauses au soleil...

Le ski dans les Alpes Ligures (bon stricto sensu ici ce sont les Alpes maritimes piémontaises, mais juste à coté...) cumule l'avantage d'une météo méridionale optimalement protégée par flux de NW avec celui d'un enneigement souvent bien plus important à basse altitude que les autres régions du sud style Tessin, Valais ou Alpes du sud françaises. Sans parler de la profusion de courses de tout niveaux sur de jolis sommets. Les conditions actuelles y sont parfaites avec chaussage vers 1100m en versant protégé, gros enneigement au dessus, manteau stable, petite couche de poudre récente, et prévisions météo ligures assez bonnes pour le reste de Paques. Autant dire qu'on n'a pas regretté le réveil à 5h ce matin avec la neige qui fouettait le pare-brise en montant vers le tunnel du Mont Blanc.

Samedi 22/03 : Boucle N du Mongioie (2630m) par les Valli Corsaglia et Raschera (+1400m)

Très longue boucle à la journée dans l'ambiance merveilleuse des vallons encaissés des Alpes Ligures. Départ à basse altitude, mais les pistes de fond de vallée, l'exposition N encaissée, et l'enneigement de la zone souvent bien supérieur au reste des Alpes su Sud permet de l'envisager jusque fin mars.

Accès : Turin - Cuneo - Mondovi - Bossea - Lacet Pt 885m au fond du Val Corsaglia.

Itinéraire : Du Pt 885m, emprunter la piste au bord du torrent jusqu'au Ponte Murao (Pt 974m, 1,5km), poursuivre par la piste plein S jusqu'à son terminus (1380m) près de la maison du Gias Traversa. Continuer à remonter la vallée, désormais plus raide, qui oblique à D, on arrive au replat de la Selle Revelli vers 2000m. Tirer à D en traversée ascendante pour passer au Bivouac Cavarero (2200m, étape possible), puis rejoindre le Colletto Revelli (2309m) en montée ascendante à G. Redescendre versant opposé jusqu'à un replat (2100m), repeauter plein S et gagner facilement le col du Bocchino del Aseo (2292m). De là, tirer droit vers le sommet par des pentes E plus raides (35°). Descente : idem jusqu'au replat 2100m, puis redescendre plein N tout le beau et sauvage vallon du Rio Raschera, rive D au début en tirant bien à D pour franchir une zone boisée et encaissée assez raide vers 1800m, puis en traversant rive G vers 1600m. On arrive à une grange en ruine vers (Pt 1383m), d'où une piste à D en générale bien enneigée ramène au Ponte Murao puis au départ. 

Conditions : Beau au départ, puis apparition de cumulus vite menaçants et giboulées de neige intenses à partir de midi (5-10cm, phénomène apparemment très localisé, on apercevait le ciel bleu aux alentours et le soleil à travers les nuages...). Vent nul mais visibilité médiocre.

Commentaires : Ce coup-ci c'était le jour de pas de chance...la veille on avait fait l'anneau du Creusa par quasi grand beau, dans ce qui devait être quasiment la seule région des Alpes vraiment au soleil, aujourd'hui c'était plutôt le contraire, la plaine et le reste des Alpes Piémontaises brillaient au loin alors que les Alpes ligures restaient scotchés sous un paquet de cumulus noirs et dodus déversant de grosses giboulées de neige sur nos têtes. Nous avons du coup renoncé à repeauter vers le Mongioie depuis le replat 2100m sous le Colletto Revelli, ayant depuis longtemps arrêté à forcer les sommets sans visibilité dans le seul but de nourrir nos égos et de mettre une croix...Y revenir sera de toutes façons un plaisir, car la simple boucle Corsaglia - Cavarero - Raschera était déjà à elle seule de toute beauté dans ces vallons calcaires encaissés, sauvages et magnifiquement enneigés actuellement.

 


Tourengänger: Bertrand

Galerie


Slideshow In einem neuen Fenster öffnen · Im gleichen Fenster öffnen


Kommentar hinzufügen»