Cabane du Monte Leone : Escalade familiale et lever de soleil au Wasenhorn


Publiziert von Bertrand Pro , 21. August 2012 um 21:56.

Region: Welt » Schweiz » Wallis » Oberwallis
Tour Datum:12 August 2012
Wandern Schwierigkeit: T4+ - Alpinwandern
Klettern Schwierigkeit: 5c (Französische Skala)
Wegpunkte:
Geo-Tags: CH-VS   I 
Aufstieg: 1250 m
Abstieg: 1250 m

Après tout un paquet de jolies courses rocheuses entre Bregaglia, Bernina, Hérens et Trient, retour à la montagne familiale en cette veille de rentrée scolaire bernoise (eh oui...). Nous poursuivons donc notre exploration méthodique de toutes les cabanes "grimpantes" présentant des sites d'escalade propice à faire de l'escalade avec des enfants (je précise : les FAIRE grimper - rester au pied à nous regarder ne les intéresse plus depuis longtemps...et nous non plus d'ailleurs !).

Celui-ci n'est pas des plus faciles à trouver : les coordonnées GPS du site du CAS Sommartel qui la décrit étant fausses, nous avons pas mal tourné avant de mettre la main dessus (j'ai fait la correction en créant le topo), ce qui a donné lieu pour Cécile et Arnaud à un 1er apprentissage du terrain morainique m... souvent rencontré en montagne, ainsi qu'à leurs 1ers pas sur glacier. Sans crampons en plus ! Finalement ils ont trouvé ça plutôt rigolo. "C'est la glace qui a des crampons" - explication de Cécile pour parler de la rugosité de la langue du glacier ramollie au soleil.

Le site lui-même est solitaire à souhait, dans un cadre grandiose et sur un caillou absolument magnifique d'une belle couleur orangée et d'une adhérence incroyable. Par grosse chaleur comme ce WE là, le glacier tout proche fait couler un petit ruisseau au pied des voies, ce qui a donné lieu à quelques manips acrobatiques d'autant que nos 40m de corde étaient un peu justes...par contre quelle rigolade pour jeter des cailloux dedans ! A noter qu'on peut accéder facilement à la plupart des chaînes par le le haut pour mettre des moulinettes...ou faire des rappels : ce fut le programme du dimanche matin. Pas complètement les premiers pour C&A mais pas loin, disons les 1ers "sérieux" en terrain vertical sur plus de 20 mètres. Enthousiasme pour le moins modéré au départ, suivi d'une excitation croissante en réalisant que ce stratagème fonctionnait finalement plutôt bien...

Histoire de se donner une bonne conscience de montagnards, Agnès et moi sommes partis de nuit le  dimanche matin pour un AR express "lever de soleil sur le Wasenhorn" (3245m), le sommet dominant directement la cabane. Cheminement cairné pas bien compliqué mais en terrain ultra délité avec quelques passages exigeant un pied sûr (T4/T5) pour ne pas filer en mode piqué sur l'Italie voisine. Apparemment l'arête W (parcourues par quelques personnes dormant à la cabane) est bien plus jolie et à peine plus aérienne (F). Timing parfait, nous étions juste de retour pour le réveil des enfants et un petit-déjeuner commun. Cécile - qui nous avait parfois expliqué qu'elle voulait elle-aussi devenir alpiniste - semblait soudain moins sûre d'elle en réalisant ce que signifiait un réveil "montagnard"...

Nous sommes rentrés par le chemin des écoliers avec un petit crochet au Bivacco Farello (cf image, souvent bondé en été à en croire le livre de cabane) puis (après la séance de grimpe) par la Maderlicke (130m de remontée) dont la très belle descente s'achève droit devant l'arrêt de car postal de Schallbett (bistrôt définitivement fermé, par contre...quels menteurs ces parents !).

Météo : Grand beau doux samedi, un peu plus de nuages dimanche.

Refuge : Gardé en tournus par les bénévoles de la section locloise du CAS, accueil adorable dans la grande tradition jurassienne...plein ce WE là. Bivacco Farello ouvert mais rien d'autre que matelas, couvertures, table et chaises pour 8.

Participants : Agnès et moi, Cécile (11 ans), Arnaud (8 ans)

Tourengänger: Bertrand

Galerie


Slideshow In einem neuen Fenster öffnen · Im gleichen Fenster öffnen


Kommentar hinzufügen»