Courte balade entre la Petite et la Grande Montagne


Publiziert von genepi , 16. Juli 2012 um 10:57.

Region: Welt » Frankreich » Haute-Savoie » Genevois
Tour Datum:15 Juli 2012
Wandern Schwierigkeit: T1 - Wandern
Wegpunkte:
Zeitbedarf: 1:15
Aufstieg: 150 m
Abstieg: 150 m

Le Salève est une curieuse montagne. Curieuse parce qu'elle est surtout connue pour ses parois dominant la cuvette genevoise. Ses parois en font une montagne de prédiléction pour les amateurs d'escalade et d'itinéraires "du vide".
Moins connu est cependant l'autre versant du Salève. On peut, sans autres, appeler ce versant, "la face cachée" du Salève. D'une part, les paysages y sont très différents et rappellent ceux du Jura. De l'autre, ce versant est aussi moins fréquenté que la face rocheuse.
Cette différence est dûe à une particularité géologique: à l'instar du Jura, le Salève est un plissement de couches calcaires. La différence d'avec le Jura provient cependant du fait que le plissement n'est pas régulier, mais déversé sur la cuvette genevoise. C'est ce plissement déversé qui fait que le versant des Bornes présente des pentes relativement douces. Sur le versant genevois on voit, par endroit (on le remarque notamment au Coin et à la Dalle de Beaumont) bombé du plissement.

La randonnée que je propose ici est une petite balade à faire en famille... ou lorsque l'on a simplement envie de prendre l'air un moment.

Le mieux est de laisser la voiture sur le parking vers l'Iselet. Il faut cependant savoir que ce parking présente un nombre de places limitées. Ainsi, pas question d'arriver trop tard. D'autre part, un panneau du parking fait mention du danger de vol dans les véhicules. Le vol dans les voitures est une activité récurrente au Salève, avec des périodes de crise. Actuellement, au vu de l'absence de bris de verre au sol, il semblerait que cela se soit un peu calmé. Néanmoins, il faut être prudent et ne pas laisser de valeurs dans son automobile.

Du parking, le sentier descend et coupe par quatre fois la route avant de border les pâturages sous le Château des Avenières. Ce château, construit en 1904 a connu des fortunes diverses, ce qui fait croire aux gens qu'il serait hanté. Néanmoins, la vue est magnifique sur le Mont Blanc, la région d'Annecy et le Bugey.

Plus loin, on rejoint la route au-dessus des Lirons. On peut alors soit suivre le sentier pour remonter vers les Lirons... soit traverser ce hameau et prendre le chemin forestier menant à l'Iselet.

Le chemin forestier traverse en contrebas de la Petite Montagne, élevation séparée de la crête du Salève par la Combe Isabelle. Cette région est pour moi un peu un crève-coeur. Beaucoup d'anciens pâturages ont disparu (ou sont en train de disparaître...). Le résultat est que le paysage s'en trouve appauvri.

Plus loin, on gagne l'Iselet et son chalet. Cet endroit apporte la sérénité car il se trouve dans un monde un peu à part.

La Goule de l'Iselet, sorte de petit lac, est utilisé pour abreuver les bêtes. Néanmoins, on peut imaginer qu'il est artificiel et que sa construction doit remonter bien loin. En effet, sur ce versant du Salève était extrait du minérai de fer. Avant la fonte, il s'agissait de nettoyer le minérai. Et on avait besoin d'eau pour cela. La preuve de ce que j'avance? Dans le secteur, on trouve çà et là des scories résultants de la fusion du fer. En effet, afin de précipiter les impuretés du fer en fusion, on rajoutait du sable de silice.
On trouve encore de ces scories qui sont tout à fait remarquables: la densité est bien plus grande que celle de la roche.

Tourengänger: genepi


Minimap
0Km
Klicke um zu zeichnen. Klicke auf den letzten Punkt um das Zeichnen zu beenden

Galerie


Slideshow In einem neuen Fenster öffnen · Im gleichen Fenster öffnen


Kommentar hinzufügen»