Lagunas de Cotacotani


Publiziert von alidade , 17. Januar 2012 um 10:16.

Region: Welt » Chile » Región de Arica y Parinacota
Tour Datum:27 September 2010
Wandern Schwierigkeit: T2 - Bergwandern
Wegpunkte:
Geo-Tags: RCH 
Zeitbedarf: 6:00
Aufstieg: 300 m
Abstieg: 450 m

Au lac, nous laissons la voiture et commençons notre marche qui doit nous mener jusqu’au village de Parinacota à 20 kilomètres de là. Nous longeons les eaux bleues du lac entouré de volcans. Nous distinguons même, au loin du côté bolivien, le Nevado Sajama qui domine la région du haut de ses 6542 mètres.
L’eau douce profite à toute sorte d’oiseaux qui viennent nicher sur la berge. Il y a également de nombreux alpagas qui broutent paisiblement les herbes gorgées d’eau. En les croisant, certains nous dévisagent, d’autres nous regardent passer d’un air complètement ahuri.

Nous quittons les rives du lac pour nous enfoncer au pied du volcan Parinacota. Il y a plusieurs milliers d’années, une imposante coulée de lave dévala les pentes du volcan et transforma le paysage. La lave forma un barrage retenant les eaux issues de la fonte des neiges créant ainsi le lac Chungará. Plus loin, de gros blocs de pierres furent projetés au niveau des lagunes de Cotacotani, créant ainsi un véritable dédale de lacs et d’îles qui font aujourd’hui le bonheur des flamants.

Adaptés également aux conditions extrêmes, les viscaches sont des rongeurs timides qui vivent dans les pierriers de l’Altiplano. Ils ressemblent de loin à de gros lapins, mais possèdent une grande queue semblable à celle de l’écureuil. Au moindre signe d’alerte, ces curieuses peluches disparaissent derrière les rochers.

Nous atteignons les premières lagunes et admirons les flamants et foulques qui profitent de l’isolement des lieux. Malheureusement, il est désolant de remarquer que l’eau des lagunes y est très inégalement répartie. Certaines lagunes ont un niveau d’eau plus bas qu’à l’habitude alors que d’autres, totalement asséchées, laissent une fine couche d’algues mortes au sol. Nous profitons d’un arrêt devant une superbe lagune couleur vert chartreuse pour manger.
 

Notre randonnée s’achève par l’arrivée au village de Parinacota, construit au beau milieu des bofedales. Malgré quelques toits de maison en tôle ondulée, ce petit village Aymara a su garder tout son charme. Les murs sont faits d’adobe blanchie à la chaux, certains toits sont couverts de chaume et que dire de l’église, un véritable joyau. On se croirait revenu à l’époque coloniale.

http://www.alidade.eu/bolivie


Tourengänger: alidade


Minimap
0Km
Klicke um zu zeichnen. Klicke auf den letzten Punkt um das Zeichnen zu beenden

Galerie


Slideshow In einem neuen Fenster öffnen · Im gleichen Fenster öffnen

T3
23 Sep 01
Unbenannter Gipfel 5'135m · stkatenoqu

Kommentar hinzufügen»