Le sentier du Solitaire au Salève


Publiziert von genepi , 3. Oktober 2010 um 17:09.

Region: Welt » Frankreich » Haute-Savoie
Tour Datum: 2 Oktober 2010
Wandern Schwierigkeit: T3 - anspruchsvolles Bergwandern
Wegpunkte:
Geo-Tags: F 
Zeitbedarf: 2:45
Aufstieg: 650 m
Abstieg: 650 m

Le sentier du Solitaire est de sinistre mémoire. En effet, il y a une dizaine d'année, deux accidents à une année d'intervalle avaient causé la mort de trois personnes. Le premier, en particulier, restera dans les mémoires: un père et son fils avaient annoncé qu'ils allaient descendre du Salève, sans pour autant détailler leur itinéraire. Ne les voyant pas rentrer, la famille avait lancé un avis de recherche. Ce n'est que deux semaines plus tard que l'on avait retrouvé les corps en contrebas du sentier du Solitaire.

Et pourtant, ce n'est pas le sentier le plus difficile, ni le plus dangereux du Salève. Il faut toutefois être attentif afin de bien suivre le sentier et non les traces de chamois.
Une raison expliquant les accidents se produisant au Salève est que cette montagne est aisément accessible. On peut y monter en voiture ou en téléphérique. De plus un certain nombre de sentiers faciles et fréquentés gravissent également cette montagne.
Et pourtant, cela reste une montagne. Et dès que l'on sort des itinéraires fréquentés, on doit obligatoirement avoir une bonne expérience de montagnard. Cela surtout pour pouvoir évaluer et anticiper les difficultés et... savoir repérer les passages dont la difficulté se situe au-delà de ses capacités personnelles... pour pouvoir faire demi-tour avant que ce ne soit trop tard.

Le sentier du Solitaire est le plus haut des deux sentiers reliant la Grande Gorge avec la Petite Gorge et les Buis. Plus bas, le sentier des Buses et celui des Chamois permettent de rejoindre la Petite Gorge et enfin le sentier des Buis à partir de la Grande Gorge. (Voir: http://www.destination-montagne.ch/Fr/Articles/Sentiers_Saleve.html)

Le sentier du Solitaire quitte le sentier de la Grande Gorge, juste avant que celui-ci ne remonte le Creux du Feu (le raide et sombre couloir se trouvant au-dessus du Rocher de Onze Heures). Il suit au mieux le pied de la paroi. Il faut se souvenir absolument de ce fait car, à peu près à mi-chemin entre la Grande et la Petite Gorge, on doit escalader une courte paroi (2 mètres) pour rejoindre un raide et sombre dévaloir qu'il s'agit de remonter jusqu'au rochers se situant environ 20 mètres plus haut. Deux imposants épicéas se trouvent dans ce couloir... aux deux virages du "Z" que forme le sentier à cet endroit. En résumé, le sentier "change d'étage" pour longer le pied de parois se situant plus haut.
On arrive plus loin à l'angle de la Petite Gorge. Là, le sentier descend franchement pour traverser à flanc, passer par dessus un rognon rocheux et retraverser pour rejoindre le sentier de la Petite Gorge. Plus loin, on abouti à la bifurcation avec le sentier des Bûcherons et des Buis.

Il vaut mieux toutefois remonter la Petite Gorge. Le sentier, grimpe derrière la tête rocheuse détachée de la montagne. Ce passage est appelé "l'Echelle de Jacob", car on a l'impression de pouvoir grimper au ciel. Le spectacle est un peu gâché par les innombrables éclats de verre... les pique-niqueurs du sommet ne trouvant rien de mieux que de lancer leur bouteille dans le vide.
On abouti après peu de temps au sommet de la montagne, tout près de la tour de télévision.

Pour la descente, j'avais opté de passer par les petites balmes de la Corraterie et de descendre le sentier de l'Orjobet. J'ai toutefois suivi le "raccourci" permettant de gagner directement les anciennes carrières du Coin.

Tourengänger: genepi

Minimap
0Km
Klicke um zu zeichnen. Klicke auf den letzten Punkt um das Zeichnen zu beenden

Galerie


Slideshow In einem neuen Fenster öffnen · Im gleichen Fenster öffnen


Kommentar hinzufügen»