Tour du Mont Blanc 2010 - Jour 7


Publiziert von genepi , 1. September 2010 um 06:19.

Region: Welt » Frankreich » Haute-Savoie » Massif du Mont Blanc
Tour Datum:28 August 2010
Wandern Schwierigkeit: T2 - Bergwandern
Wegpunkte:
Geo-Tags: F 
Zeitbedarf: 4:00

Après une nuit très agitée (il avait plu et soufflé très fort toute la nuit... raison pour laquelle l'UTMB a été arrêté), il s'est agit de terminer mon périple.
C'est une courte journée qui m'attendait, mais j'étais anxieux. Premièrement, je doutais que le temps reste très stable et je ne voulais pas prendre une averse telle que celle que j'avais prise la veille. D'autre part, le passage sous le Col de la Croix du Bonhomme avec le mulet me faisait un peu peur.
Après le petit-déjeuner et les derniers préparatifs (entouré d'une foule énorme due à la présence de personnel pour l'UTMB), je me suis mis en route et sur les indications je suis, à la Croix du Bonhomme, monté pour traverser le torrent au lieu de descendre à travers les schistes. Pour le mulet, ce passage est plus facile, bien qu'une petite traversée à travers les dalles est impressionnante et exposée.
La traversée vers le Col du Bonhomme se déroule pratiquement à plat et ce n'est qu'à l'approche de ce dernier col que l'on descend réellement.
Dans la descente du Col du Bonhomme, la carte indique que le sentier effectue un crochet en direction des Aiguilles de la Pennaz (vers 2280m environ). Ce crochet n'est pratiquement plus utilisé, tout le monde suivant le raccourci. Toutefois, cette boucle est beaucoup plus agréable et belle. Plus bas, on traverse une raide pente de tuf. Ce raidillon est assez désagréable car fortement raviné.
On arrive bientôt au Plan des Dames après avoir traversé le torrent descendant de la Tête des Fours. A cet endroit, il n'est pas rare, même en milieu de saison, de trouver de la neige.
Le sentier descend alors un deuxième escarpement avant de rejoindre le Plan Jovet. Il s'agit d'un magnifique plateau de tourbière d'altitude. Ces tourbières sont extrêmement fragiles et il faudrait éviter de sortir des sentiers à cet endroit.
Le nom de Jovet serait à mettre en rapport avec le dieu Jupiter (comme l'ancienne dénomination du Grand Saint-Bernard: le Mont Joux). Cela est plausible car les romains avaient souvent tendance, aux passages difficiles, d'installer un autel dédié à Jupiter afin de pouvoir y faire des offrandes. Cela pour remercier le dieu du voyage d'avoir pu traverser le col sans encombre.
Après un troisième escarpement, on arrive à la Barme et le plateau de la Rollaz.
On commence à sentir l'écurie à Nant Borrant, car on croise de plus en plus de gens qui effectue une petite randonnée à la journée.
Après la traversée du Pont de la Téna et le parcours de la raide route (tous deux attribués aux romains, ce dont je doute), on ne tarde pas à arriver à Notre-Dame de la Gorge.

Je n'ai, au cours de cette journée, pas effectué de photos, le temps étant définitivement trop menaçant.

Tourengänger: genepi

Minimap
0Km
Klicke um zu zeichnen. Klicke auf den letzten Punkt um das Zeichnen zu beenden

Kommentar hinzufügen»