Mont Egmont / Taranaki


Publiziert von kiwi , 1. März 2007 um 14:37.

Region: Welt » New Zealand » Taranaki
Tour Datum:31 Januar 2004
Wandern Schwierigkeit: T3 - anspruchsvolles Bergwandern
Wegpunkte:
Geo-Tags: NZ 
Zeitbedarf: 8:00
Aufstieg: 1350 m
Abstieg: 1350 m

La vue est déjà splendide du parking à East Egmont à environ 1150m d’altitude. D’un coté, en dessous de notre niveau, un océan de nuages localement coloré en orange par le soleil levant ; de l’autre, en levant les yeux, le Mont Taranaki à peine voilé par quelques brumes matinales.

Nous partons peu avant 7h sur le sentier du tour de la montagne (Round The Mountain Track) en direction du Tahurangi Lodge. Nous nous arrêtons dans un premier temps au Manganui Ski Field, la mini station de ski pour présenter les guides. Cette station de ski n’est accessible que par le sentier par lequel nous sommes arrivés, c'est-à-dire après 20 minutes de marche dans un couloir d’avalanche ! Le sentier jusqu’au Tahurangi Lodge est ensuite globalement plat mais très (très) humide, les escaliers ayant étant construits pour retenir la terre retiennent par la même occasion l’eau de pluies et forment d’immenses flaques.

Du Tahurangi Lodge démarre la réelle ascension par le Summit Track. Il s’agit dans un premier temps d’escaliers en bois quasiment continus (789 marches au total, l’un des randonneurs les a comptées à la descente). Ce n’est jamais agréable d’avoir trop d’escaliers sur un chemin de randonnées mais ceux-ci étaient vraiment réguliers donc pas trop fatigants. Une fois cette étape franchie, le sentier arrive dans la Scoria. La scoria est le nom du sol à cet endroit. Il s’agit de roche volcanique très friable qui s’est peu à peu transformée en sable et petits cailloux. La réputation de cette partie de la montée est connue de tous les habitants de la région : un pas en avant, deux pas en arrière. Nous avons fait de nombreuses pauses dans cette partie pour compenser toute l’énergie perdue dans toutes ces glissades ! Au cours de l’une de ces pauses, nous avons croisé un couple d’une soixantaine d’années qui redescendait du sommet. Ils étaient partis à deux heures du matin ! La troisième partie de l’ascension est un amas rocheux très pentu appelé ‘The Lizzard’ où les mains sont plus qu’utiles pour escalader la pente. C’est cependant bien plus agréable que la scoria, d’autant plus que le sommet n’est plus très loin désormais.

Nous entrons dans le cratère à 11h00. Et là, nouvelle surprise ! Malgré les quelques névés que nous avions traversé au cours de la montée, j’imaginais le cratère comme une grande cuvette rocheuse. En fait, il s’agit d’un grand couloir délimité de part et d’autre par le sommet et la Dent de Requin (Shark Tooth), et rempli de glace. De plus, au moment où nous y sommes entrés, un nuage couvrait la montagne rendant l’endroit encore plus merveilleux. Nous avons traversé ce couloir de glace pour arriver au pied de la dernière ascension, une cinquantaine de mètres menant au sommet. J’avais toujours du mal à imaginer être à 2518m alors que j’étais à 200m de la mer 6 heures plus tôt ! Surtout que malgré la glace dans la montée et sur le cratère, la température était suffisante pour que tout le monde reste en short et en t-shirt !

Tout le monde a pris sa photo au sommet, malgré le nuage qui nous entourait. Mais alors que nous étions sur le point de repartir, le groupe suivant arrivant, les nuages d’altitude ont commencé à se dissiper offrant une vue splendide sur la seconde couche de nuage plus de 500m sous nos pieds et même laissant entrevoir le fond de la vallée par moments. Avant de partir quelqu’un m’a fait remarquer qu’on pouvait apercevoir le Mont Ruapehu du Tongariro National Park à 130 kilomètres de là (le Mont Ruapehu est le point culminant de l’île du Nord).

Il a ensuite fallu penser à redescendre… tout d’abord dans le cratère où nous avons pu nous amuser à quelques glissades, puis dans le Lizard. Cette partie plutôt agréable à escalader s’est révélée difficile et dangereuse à descendre. La pente est vraiment raide mais surtout, le sol est très instable. Pour ma part, je m'en suis sorti avec deux mains égratignées et un bout de jambe épilé et bien griffé ! C’est tout le contraire dans la scoria. Cette partie si difficile et fatigante à monter s’est révélée la plus facile et la plus fun à descendre. Il suffit d’y avancer un pied, d’attendre d’avoir fini de glisser et d’avancer le pied suivant. Chaque pas fait avancer d’environ 1 mètre ! Et enfin, pour finir, les escaliers… mais la descente de la scoria a été tellement agréable et après cette superbe journée, même les escaliers ont été un plaisir.
Nous n’avons fait que très peu de pauses au cours de la descente, le groupe s’étant scindé en deux dès le départ pour permettre au plus rapides de ne pas avoir trop longtemps à attendre. Car on se refroidissait malgré tout très vite à attendre dans les nuages.

Nous avons atteint le parking à 3h, exactement 8 heures après l’avoir quitté.

Extrait de aotearoa.nicolas-leroy.com


Tourengänger: kiwi

Galerie


Slideshow In einem neuen Fenster öffnen · Im gleichen Fenster öffnen


Kommentare (5)


Kommentar hinzufügen

Stani™ hat gesagt: Bienvenue!
Gesendet am 1. März 2007 um 15:28
Salut kiwi, et bienvenue sur hikr.org!
Merci de ces superbes récits et photos. Aujourd'hui on a eu deux nouveaux utilisateurs francophones sur ce site - c'est génial!!
a+

kiwi hat gesagt: Merci merci !
Gesendet am 1. März 2007 um 15:59
A vrai dire c'est en étant sur un de tes rapports que je me suis décidé à franchir le pas.
Mes récits sont assez "vivants" car extraits de journaux de bord mais je suis là pour tout renseignement pratique sur les parcours.
J'ai commencé par un peu d'exotisme avec la Nouvelle-Zélande mais bientôt quelques récits en Corse, au Québec et en Norvège.
Enfin ce sera dans plusieurs jours puisque je m'eclipse dans quelques heures, direction le Sénégal... pour une rando bien sur !

Stani™ hat gesagt:
Gesendet am 1. März 2007 um 18:41
Combien de voyages! C'est super!

Les récits sont pas mal comme ça, "vivants". Moi aussi j'essaye de noter mes impressions vite, le même jour, parce que sinon j'oublie beaucoup

PS: Je viens de faire une chose. On a une communauté francophone ici Randonneur. J'ai fait que les dernières publications de cette communauté apparaissent en haut de la première page du hikr en français. Comme ça ils seront plus longtemps visibles. Je t'invite de t'inscrire et ajouter tes récits la dedans.
a+

kiwi hat gesagt: Qualité du site
Gesendet am 15. März 2007 um 17:58
3 nouveaux récits depuis... j'en garde d'autres pour bientôt !

En tout cas je tenais à te féliciter pour la qualité du site d'un point de vue technique, et pour son référencement impressionant. Du très beau boulot !

Stani™ hat gesagt: RE:Qualité du site
Gesendet am 16. März 2007 um 14:45
Merci pour tes récits! Finalement j'ai quelque chose à lire sur hikr moi aussi (l'allemand c'est pas mon fort)

Je trouve aussi que ce site est déjà pas mal :)) Mais il y a encore plein de choses qu'on veut ajouter et refaire. Ce n'est pas fini!


Kommentar hinzufügen»